Turkish Airlines, première compagnie étrangère à Ben Gourion

Air-journal_Aeroport ben gourion tel aviv

En 2014, Turkish Airlines est la première des compagnies aériennes étrangères à l’aéroport Ben Gourion de Tel Aviv, et la seconde après El Al toutes compagnies confondues, selon un rapport des Autorités aéroportuaires israéliennes, dévoilé par le journal Haaretz.

« Le transporteur turc a transporté 690 000 passagers depuis ou vers  l’aéroport international Ben Gourion l’année dernière, une augmentation de 19 % par rapport à 2013, où 582 800 passagers avaient voyagé avec Turkish Airlines depuis ou vers l’aéroport de Tel Aviv.  Les chiffres de 2013 représentaient environ une augmentation de 60 % par rapport à  2012 », précise le rapport. C’est la seconde fois consécutive que Turkish Airlines ravit cette première place parmi les compagnies étrangères à Tel Aviv.

Le transporteur allemand Lufthansa arrive seconde après Turkish parmi les étrangères, avec 385 000 passagers transportés en hausse de + 4,8 % par rapport à 2013. Presque ex aequo, sur une troisième marche du podium qu’elle devrait délaisser en 2015,  la low cost easyJet joue des coudes avec 380 000 passagers transportés. Après plusieurs routes ouvertes en 2014, depuis Gatwick et Milan Malpensa, elle compte continuer son expansion en visant le demi-million de passagers annuels.

La compagnie israélienne El Al reste le premier transporteur avec 4,6 millions de passagers, en hausse de 8,6 %. La troisième compagnie du pays (derrière Turkish) est Arkia avec 510 000 passagers, en hausse de seulement 0,7 % par rapport à 2013.

Au total, 14,2 millions de passagers ont été transportés par les différentes compagnies aériennes, présentes à Ben Gourion, en hausse de 6 % par rapport à 2013. Quand on considère le pays de destination des passagers depuis Israël, ce sont les Etats-Unis qui arrivent en tête, avec 1,5 million de passagers devant la Turquie et l’Allemagne.

Au classement des aéroports, c’est Paris Charles de Gaulle qui est la navette la plus fréquentée avec 800 000 passagers transportés, cependant en baisse de 4 % par rapport à 2013. Viennent ensuite l’aéeroport newyorkais J.F. Kennedy (680 000 passagers transportés, au même niveau que 2013), puis Istanbul Atatürk avec 620 000 passagers (+ 9,8 %). Mais à la différence des autres destinations, beaucoup de passagers voyageant d’Irsaël  vers Istanbul Atatürk, prennent ensuite un vol de correspondance.

http://www.air-journal.fr/2015-01-17-turkish-airlines-premiere-compagnie-etrangere-a-ben-gourion-5133599.html

Commentaire(s)

  1. Pierreantoine

    Paradoxal qd on connait la version officielle des antagonismes entre les deux pays..et absolument logique qd le dessous des cartes se révèle.. le commerce de l’eau par ex est un point intéressant..parmi tant d’autres.

  2. Charles

    J’ai qqs mauvais souvenirs entre Istanbul et Tel-Aviv avec Turkish : avions très serrés, porte d’embarquement à Istanbul très isolée (et aussi nous faire changer de porte au tout dernier moment… bizarre ?). Y aurait t’il des raisons politiques à cela, ou pur hasard ? (2 exp seulement). Superbe pays Israël, en passant, et de belles choses à voir aussi en Cisjordanie.

    • C’est avant tout pour des raisons de sécurité (porte d’embarquement isolée ou changement de la porte au dernier moment).
      Depuis plusieurs années, les vols à destination de Tel Aviv dans plusieurs pays sont soumis à des mesures de sécurité exceptionnelles avec une présence policière renforcée aux alentours des appareils.

  3. Pierreantoine

    Les raisons sont toutes simples: la trouille. Israël, au top de la parano mondiale anti attentats et oppositions diverses, et la Turquie, féodalisante, où le gouvernement « tient encore » le pays par la trouille, et une mise au pas politico religieuse.

    • l’article dit que la majorité passe par istantul en transit: donc horaires adaptés?compagnie offrant le plus de correspondances?et puis l’habitude pendant lgts les relations ont été excellentes enttre les deux pays : c’est erdogan qui a foutu le bazard et donc el al ne vole plus sur la turquie laissant le champs libre à tk!

      • Certes, El Al ne dessert plus la Turquie pour des raisons sécuritaires (et surtout politiques comme vous le dites). Mais, bien avant son retrait, elle perdait déjà du terrain vis-à-vis de Turkish Airlines (et des autres comme Pegasus). D’ailleurs Turkish est l’une des compagnies de la région qui a la plus forte croissance au monde avec Emirates. La construction d’un mega-aéroport à Istanbul va lui permettre de concurrencer Dubai ou Londres avec un large choix de correspondances (TK pensent ouvrir un vol direct vers Sydney….)

  4. Charlothebdi

    Touchant quand on sait qui était Ben Gourion. Les affaires savent pardonner.

  5. 276 euros l’aller retour paris tel Aviv via Istanbul. Ne cherchez pas plus loin, et c’est pareil pour les autres destinations. En plus le hub d’Istanbul permet d’aller dans des centaines de villes alors que Ben Gourions est un cul de sac aérien.

  6. Les turcs nas pas de souci avc lisrael ou les juifs pays musulman (pas arabe), on vols partout no problem.. bientot avc le 3éme aeroport leurope va en bavé croiyer moi.. rendvz dans quelque années..

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum