Trafic Ryanair : +30% en janvier

air-journal_ryanair planes

La compagnie aérienne low cost Ryanair a vu son trafic passager progresser le mois dernier de +30% par rapport à janvier 2014.

Après +22% en novembre et +20% en décembre, le trafic de la spécialiste irlandaise du vol pas cher continue sa croissance à deux chiffres : avec 5,98 millions de billets d’avions vendus en décembre, Ryanair a battu de près de 1,3 million de passagers le résulta enregistré le même mois de l’année dernière. Le coefficient d’occupation de ses Boeing 737-800 a lui gagné 12 points à 83%. Sur les douze dernier mois, la low cost a transporté 97,8 millions de passagers (+8%).

Kenny Jacobs, Directeur Marketing de Ryanair a déclaré : « le trafic de Ryanair a augmenté de 1,3m (+30%) pour atteindre 5,98 millions de clients en janvier, alors que notre taux de remplissage a augmenté de 12 points pour atteindre 83%, grâce à nos tarifs bas et le succès continu de notre de programme clients ‘Always Getting Better’, qui ont amélioré nos taux de remplissage sur l’ensemble de notre programme d’hiver étendu. Avec nos nouvelles routes, l’augmentation de nos fréquences et notre service Business Plus, Ryanair continue d’offrir bien plus que les prix les plus bas dans chaque pays où nous opérons ».

Mettant en avant l’absence de surcharge carburant dans ses tarifs, Ryanair avait appelé mardi ses concurrentes « comme British Airways ou Virgin Atlantic » à supprimer la leur, et « passer aux clients » l’économie réalisée grâce à la chute du cours du pétrole. Et elle mettait au défi les autres compagnies britanniques « dont Flybe, Jet 2, Monarch, Thomson et Thomas Cook » à « confirmer » qu’elles n’en appliquaient pas. D’autre part, son directeur commercial David O’Brien s’en prenait à la politique tarifaire de l’aéroport de Bruxelles-Zaventem, où elle s’est installée il y a un an – mais ne lancera que deux nouvelles liaisons cet été (Dublin et Vérone). Les quatre appareils de sa nouvelle base de Copenhague « auraient pu être basés à Zaventem », a-t-il ajouté.

http://www.air-journal.fr/2015-02-05-trafic-ryanair-30-en-janvier-5135437.html

Commentaire(s)

  1. un plus de 3000 h de vol - 5 février 2015 à 8 h 23 min
    un plus de 3000 h de vol

    Les 100 Millions de passagers , c’est pour 2015 ……Que dire de mieux , si ce n’est de souhaiter aux autre « Low Cost  » la même croissance…surtout avec en parallèle , l’amélioration des prestations et de la flexibilité …

  2. Impressionnant. Ils n’ont pas laissé les 737 au parking cet hiver !

    Et en se concentrant sur leurs nouvelles routes sur les aéroports principaux l’activité est un peu moins sujette aux variations saisonnières.

  3. Igor

    Magnifique, et ce sans avoir touché ne serait-ce que 20 % de ce qu’Air France a touché en aides diverses ces dernières décennies. Les jaloux jalouseront… le chien aboie, la caravane passe 🙂

  4. Qu’on soit d’accord ou pas avec leur politique, il faut bien reconnaitre que le système Ryanair est un succes et réponds à une attente et un besoin…

  5. Mince alors ! si je comprends bien Mr O brien, Zaventem aurait donc refusé de virer des centaines de milliers d’euros sur un compte sur l’île de Man. Ryanair est donc en train d’apprendre (de comprendre?) la vie sur les grands aéroports. Dur retour à la réalité avec un nouveau rapport de force! Cela change de Charleroi, Beauvais ou Hahn. Qu’ils prennent exemple sur Easyjet qui, manifestement sait allier le low cost avec de grands aéroports.

  6. FLO

    Sans subventions et en exploitant son personel, cette compagnie serait totalement en déficit. Ce modèle s’etouffe aux files des années

  7. @FLO : ils sont nombreux sur ce site à prédire la mort de telle légacy, la mort de telle low cost, la mort des Gulf Sisters, des modèles économiques à bout de souffle !
    En réalité, personne n’en sait rien : entre la projection de fantasmes personnels et le discret espoir de voir l’un ou l’autre se casser la figure, leur coeur balance.
    En réalité, qui aurait prévu 5 ans à l’avance le chute de Swissair, celle de Pan Am ou celle de TWA !
    Gardons-nous de prédire, les entreprises savent aussi s’adapter ! Ce qui est vrai, c’est qu’il y aura toujours des PAX à transporter d’un point A à un point B. Des riches qui veulent du service et peuvent le payer, d’autres plus économes, dont je fais partie, pour qui une low cost fiable suffit, dès lors que le vol dure moins de 3 heures !

  8. Erik de Nice

    +30%…..ce modèle s’essouffle au fil des années!!!
    Ahahahahahahah…trop fort.

  9. IGOR tu devrais savoir qu’AF ne touche pas de subventions sauf pour le 1% patronal pour former ses salariés comme TOUTES les entreprises françaises…copie à revoir

  10. Pierreantoine

    Brillant résultat!
    D’autant meilleur que la notoriété auprès des pax progresse de la même ampleur que les détracteurs du modèle.
    Deux difficultés à traiter: transférer l’activité vers les hubs pour bénéficier des flux de pax et limiter le point à point, et attirer la clientèle affaires( pas gagné tenant cpte des aéroports excentrés, les agences pro ne les proposent jamais)

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum