Air Canada: les meilleures performances de son histoire en 2014

air-journal_air canada logo

La compagnie aérienne Air Canada a annoncé hier les meilleurs résultats financiers de son histoire, avec une progression en 2014 de son chiffre d’affaires de +7,1% et un trafic record à 38,5 millions de passagers.

La compagnie nationale canadienne a précisé le 11 février 2015 avoir enregistré l’année dernière un bénéfice net de 105 millions de dollars, dix fois plus élevé que les 10 millions dégagés en 2013. Le chiffre d’affaires annuel progresse de 7,1 % à 13,3 milliards de dollars, avec en particulier une hausse de 10% des revenus annexes. Ces résultats permettent à Air Canada de distribuer 46 millions de dollars à ses 27 000 employés, au titre du programme de participation aux bénéfices (15 millions de plus qu’en 2013).

« En 2014, Air Canada a affiché la meilleure performance financière pour un exercice complet de son histoire depuis sa création voilà 77 ans », a indiqué Calin Rovinescu, PDG de la compagnie de Star Alliance. « Nous avons servi près de trois millions de clients de plus en 2014 », a-t-il ajouté, soit exactement le nombre transporté par la filiale loisir Rouge. Il précise aussi qu’en parallèle à « l’agrandissement de notre parc de gros-porteurs et à notre croissance à l’échelle internationale », Air Canada a enregistré un coefficient d’occupation record à 83,4%. Le cours de l’action s’est apprécié de 60% au cours de l’exercice, sa valeur ayant plus que sextuplé depuis le début de 2013. Et elle a inscrit un bénéfice d’exploitation de 815 millions de dollars contre 619 millions en 2013, soit une amélioration +31,7%.

air-journal_air canada rouge A319Ces résultats sans précédent pour un deuxième exercice d’affilée « représentent un pas significatif vers la réalisation de notre objectif de rentabilité durable », ajoute encore le PDG qui prévient toutefois qu’Air Canada va continuer de mettre en œuvre « des initiatives de compression des coûts et de génération de revenus, notamment l’accroissement rentable des activités à l’échelle internationale et le déploiement stratégique de Rouge afin de livrer concurrence sur les marchés du voyage d’agrément ». La compagnie demeure « focalisée sur la gestion prudente de la capacité et sur une stratégie de tarification » axée sur la demande du marché qui, dans l’ensemble, est restée forte en ce début de 2015. Bien que les prix du carburant demeurent volatils, la récente baisse devrait engendrer d’importantes économies de coûts en 2015 et fournit l’occasion « d’accroître sensiblement le bénéfice net ajusté, de réduire la dette nette ajustée et de renforcer encore davantage la situation financière ».

Pour le premier trimestre de 2015, Air Canada prévoit que sa capacité réseau exprimée en sièges-milles offerts (SMO) augmentera de l’ordre de 8,5% à 9,5% par rapport au premier trimestre de 2014, et comprendra une augmentation du total de sièges répartis (réseau) de l’ordre de 7,0% à 8,0% ainsi qu’un accroissement de la longueur d’étape moyenne (réseau) (qui correspond aux SMO divisés par les sièges répartis) d’environ 1,5 % par rapport au trimestre correspondant de 2014. Pour l’ensemble de l’exercice 2015, Air Canada s’attend toujours à ce que la capacité réseau exprimée en SMO augmente de 9,0% à 10,0%, et à une augmentation du total de sièges répartis (réseau) de l’ordre de 6,0% à 7,0% par rapport à l’exercice 2014 alors que la longueur d’étape moyenne (réseau) devrait croître d’environ 3,0% en glissement annuel. Une tranche approximative de 55% de l’accroissement prévu de la capacité pour 2015 sera attribuable à la croissance continue assortie de coûts moindres d’Air Canada rouge, alors qu’une tranche d’environ 38% visera certaines lignes internationales choisies qu’exploite le transporteur principal.

air-journal_Air-Canada-787-8

http://www.air-journal.fr/2015-02-12-air-canada-les-meilleures-performances-de-son-histoire-en-2014-5136213.html

Commentaire(s)

  1. Bien, bien, c’est le moment d’acheter quelques 380 !! 🙂

    • realvision

      AC n’est pas prêt de racheter des airbus d’aussitôt (malheureusement), et encore moins des A380 trop gros pour son marché. Je penserai plutôt à des 777-8 pour quelques routes européennes et asiatiques. J’ose au moins espérer qu’elle achète des Cseries, un avion « 100 % » canadien !

  2. tristanlucas_09

    Très bien, pour l’année 2015 améliorer votre offre de nourrirure en classe économique par pitié!!
    -un voyageur fréquent de Air Canada

  3. Si j’ai bien compris, Air Canada a versé 31 millions (46-15) de dollars à ses employés comme « participation aux bénéfices » alors qu’elle n’a fait que 10 millions de bénef.

    Il n’y a que moi que ça choque ?!

    • J'me marre

      Je ne connais pas les règles canadiennes en la matière,mais chez nous ,pour les entreprises qui ont des accords de participation et d’intéressement,le benefice financier final annonce et déjà net de tous les versements au titre de ces accords.Le « benefice » avant ces versements est plus important et le calcul des montants à verser aux employés fait intervenir de nombreux paramètre : le benef-avant versement,la marge de profit,l’absentéisme,des indicateurs qualités divers……le tout pondéré de savants coefficient en général negocies entre direction et syndicats lors des signature des accords en question.

    • 10 millions c’était pour 2013. Pour 2014 c’est env 100M.

  4. bonsoir
    Voyageur assidu Star Alliance et de surcroit AC,
    je confirme que le service à bord PNC et nourriture s’est dégradée depuis 3 ans.
    malgré les boissons gratuites (vol transatlantique), le plateau est maigre et insipide. Je n’ose même pas vous parler du petit déjeuner. Si, je vais le faire. Une boisson chaude et un muffin à la banane. Je pense aussi que les PNC sont débordés et en sous effectif par rapport à la haute densité des nouveaux avions.
    Dégager des bénéfices et les redistribuer, pourquoi pas. Pensez aussi à nous, pauvre voyageur de la classe éco.

    • tristanlucas_09

      Enfin une personne qui partage le même avis que moi! Sa fait plaisir 🙂

    • Je suis tout à fait d’accord. De plus, depuis quelques mois, ils ont retiré des PNC des courts-courriers en faisant approuver par Transport Canada le 1 par 50. Maintenant, sur les Embraer190, il n’y a que 2 PNC. Sur les A319, 320 ils sont 3 et sur A321, 4. Et ce n’est pas terminé. Cette nouvelle règle sera appliquée aux longs courriers. Imaginez sur les nouveaux 777 haute densité..

      J’aime voler avec AC et j’en suis un voyageur fréquent mais je trouve dommage qu’ils se vantent de profits au détriment du service et des employés.

  5. Ca fait rêver certaines compagnies… Suivez mon regard!!!

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum