Airbus : A380neo, A330neo et supersonique

air-journal_Airbus A380 Lufthansa

Après avoir présenté des résultats financiers faisant de 2014 la deuxième meilleure année de son histoire, Airbus est revenu sur plusieurs projets long-courriers : l’A380neo qui ne se fera que si cela fait sens sur le plan économie, l’arrivée de l’A330neo qui entrainera un ralentissement de la production des A330 – et un supersonique qui pourrait relier Paris à Sydney en trois heures…

La petite phrase du PDG d’Airbus Group Tom Enders vendredi à Munich n’est pas passée inaperçue : le programme A380 atteindra son seuil de rentabilité en 2015 après quinze ans d’investissement (rentabilité en coût unitaire seulement), et huit ans après le premier vol commercial du superjumbo le 25 octobre 2007 chez Singapore Airlines. De quoi relancer la question du futur de l’avion et en particulier l’A380neo réclamé à cor et à cri par Emirates Airlines qui affirme vouloir en acheter 100. Le patron de l’avionneur n’a pas changé sa position : il ne verra le jour « que si cela fait sens sur le plan économique », sinon l’appareil actuel continuera à être progressivement amélioré, comme tous les avions en service. Rappelons que John Leahy affirmait en janvier que l’A380neo ne se fera pas si l’amélioration de la consommation « n’est pas d’au moins 10% ». Commandé à 317 exemplaires au 31 janvier avec 165 encore à livrer, l’A380 n’a pas enregistré de commande depuis un an.

Chez les biréacteurs, l’arrivée de l’A330neo va entrainer une nouvelle réduction du rythme de production des A330 à six exemplaires par mois dès le premier trimestre 2016 ; une façon d’étaler les livraisons en attendant la version remotorisée. Ce rythme était déjà passé à 9 par mois en décembre, contre 10 auparavant, mais il remontera naturellement avec la production des A330neo, le premier exemplaire devant entrer en service en 2017. L’A330-800neo avait enregistré dix commandes fin janvier, et l’A330-900neo 110. Airbus va en revanche augmenter à 50 avions par mois le rythme de production de la famille A320.

Enfin beaucoup plus loin dans l’avenir, Tom Enders a affirmé au JDD qu’« un jour, on pourra connecter Paris et Sydney en trois heures ». Le groupe « a une tradition » depuis le Concorde et il y a « une vraie demande pour la grande vitesse », explique-t-il sans préciser de date et encore moins les technologies qui seraient employées. Une équipe est déjà en place pour travailler sur « la grande et la très grande vitesse », ajoute le PDG selon qui Airbus est « de loin le groupe qui consent le plus d’investissements en développement. Boeing réalise un gros chiffre d’affaires, mais en matière de recherche, nous sommes largement les premiers ». Il cite pour preuve le premier avion électrique, l’E-Fan, au sujet duquel « personne ne nous prenait au sérieux ». Rappelons que les Américains ne restent pas les bras croisés sur ce type de projet

air-journal_Airbus concept futur supersonique

http://www.air-journal.fr/2015-03-02-airbus-a380neo-a330neo-et-supersonique-5138399.html

Commentaire(s)

  1. Tom
    Publié le 2 mars 2015

    Ha ha ha ha « en matière de recherche nous sommes largement les premiers… » ils me font rigoler les gars d’airbus… airbus est incapable de concevoir un avion innovant… Le concept plane n’est que du pipeau. Vous n’avez qu’à regarder la différence en nombre de brevets entre Boeing et airbus et surtout la qualité des brevets. Quant à l’e-fan, ce n’est pas le premier avion électrique au monde, cela fait des années qu’ils bossent dessus de l’autre côté de l’atlantique.

    • Encore heureux que boeing dépose plus de brevets, ne serait-ce que d’un point de vue effectif.
      172000 pour Boeing
      62000 pour Airbus.

      Allez, encore un petit effort!!!

    • Aibus est parti de rien (enfin de morceaux à droite à gauche) pour arriver aujourd’hui à concurrencer sérieusement Boeing! Bientôt Airbus écrasera Boeing! Entre temps les Chinois vont débarquer ainsi que d’autres. D’ici quelques dizaines d’années le marché se composera de 50% d’Airbus, 30% Boeing et 20% pour le reste! On prends les paris!

  2. un plus de 3000 h de vol - 2 mars 2015 à 8 h 11 min
    un plus de 3000 h de vol
    Publié le 2 mars 2015

    Paris -Sydney en 3h en supersonique , après Concorde entre Paris et New-York en 3h environ…j’achète mon billet de suite …..si il vole avant 2030 !!, car après ce devrait être trop tard pour moi …ou malheureusement même avant..

  3. TOM: tout a fait d’accord avec toi boeing a beaucoup plus de brevet de nouvelle technologie que Airbus .

    Paris -Sydney en 3h avec un nouveau supersonique ? Voilà comment perdre de l’argent inutilement ! Boeing a était beaucoup plus malin que aérospatial à l’époque . Boeing a créé un prototype supersonique dans les année 70 mais la abandonner au profil du 747 l’avenir du transport ! Alors pourquoi encore les même erreurs?

  4. Publié le 2 mars 2015

    « il ne verra le jour que si cela fait sens sur le plan économique » : traduction : Il ne verra jamais le jour, vu le peu d’engouement des compagnies pour la baleine volante d’Airbus et le ralentissement des ventes ces dernières années.
    « un jour, on pourra connecter Paris et Sydney en trois heures » … Un jour mon Prince viendra comme dit la chanson … Cette histoire du supersonique successeur de Concorde, on l’entand depuis 20 ans… la vérité c’est qu’on ne sait toujours pas faire aujourd’hui un moteur capable de propulser un avion en supersonique et qui soit viable économiquement et écologiquement (bruit, bang sonore, etc…).
    Tout ça n’est qu’une belle opération de com’ mais il y a fort à parier qu’en réalité, Airbus assure avant tout sa rentabilité en se concentrant sur ses « best sellers » : l’A320Neo (et sa famille), l’A330Neo et le développement du 350.

  5. @kevin777 et Tom, vous me faites vraiment marrer par votre naïveté, il serait temps pour vous de retourner un peu a l’école avant de publier ce genre de stupidités. Airbus a entièrement raison sur ce point de R&D. Boeing n’innove plus depuis des années, ils ont sorti un 787 avec énormément de peine et de deboire techniques et la cause n’en est pas les ingénieurs de Boeing mais surtout la pressions des actionnaires et la logique financière. Boeing a perdu son âme depuis la fusion avec MDD. Regardez les faits: quelles sont les projets en R&D actuels chez eux? quels sont les innovations technologiques en cours? ….. C’est du pain béni pour Airbus par exemple sur le a321 Neo LR ou Airbus va se prendre les commandes de remplacement du 767. Je tiens a préciser que je ne suis pas du tout anti-boeing mais il s’avère que ce constructeur n’innove plus du tout actuellement et cherche simplement et uniquement le profit a court terme. Rechercher le profit est tout a fait normal mais il faut aussi préparer l’avenir et sur ce sujet, Airbus est nettement en avance sur Boeing. Point barre !!

  6. RICHIERSA: Au oui ont va ce que ça donner la superioté technologique d’Airbus ! Avec AF447 rapport aux sondes!

    Arrête la !!

  7. BOBO7
    Publié le 2 mars 2015

    ah bon ? je ne suis pas d’accord Airbus innove et on l’a vu avec a320 a son époque et aussi avec l’a380 oui et le projet de super sonique d’après vous sera un échec. AH bon ? connaissez vous la demande? êtes vous statisticiens ou encore actuaire ? CHEZ Boeing on innove plus ah oui bien sur on innove plus et le 787 ? je suppose donc que c’est un ancien appareil…..

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum