Boeing veut remplacer le 757, améliorer le 777

aj_Delta Air Lines 757

Boeing réfléchit à un remplaçant du 757, le plus grand des monocouloirs jamais construits, et travaille déjà à des améliorations du 777 pour permettre aux compagnies aériennes une « transition douce » en attendant l’arrivée du 777X au début de la prochaine décennie.

Airbus ayant annoncé son A321LR, version au rayon d’action allongé de l’A321neo présentée comme le successeur du 757, l’avionneur ne pouvait pas rester silencieux. Le vice-président Marketing Randy Tinseth a donc expliqué lors d’une conférence à Phoenix que la réflexion était déjà engagée pour le remplacement du monocouloir, tout en affirmant que les compagnies aériennes « veulent un avion plus grand que le 757 avec un rayon d’action augmenté de 25% ». Manière de dire que l’A321LR sera trop juste pour ces clients… Si la production du 757 a été arrêtée en 2005, plus de 1030 exemplaires de l’avion prévu pour emporter entre 200 et 243 passagers en deux classes (configurations standards) sont encore en service. Mais le portfolio de Boeing ne comporte plus de projet entre le 737 MAX 9 (jusqu’à 220 sièges en monoclasse) et le 787-8 Dreamliner (310 places en deux classes).

Steve Udvar-Hazy, PDG de la société de leasing Air Lease Corporation (ALC) qui vient de finaliser une commande de 30 Airbus A321LR, a affirmé à Phoenix « déjà connaitre les caractéristiques » du remplaçant du 757 ; il se situerait selon ses vœux quelque part « entre le 757 et le 767-200 », en capacité de décollage sur piste courte comme le premier mais avec un design bi-couloir comme le second. La compagnie United Airlines a de son côté indiqué qu’elle se penchait sur le cas de l’A321neoLR (et du futur Boeing), mais n’envisage pas d’achat dans un futur proche. Elle est le second opérateur du 757 au monde, derrière Delta Air Lines.

Les hésitations de Boeing viennent d’une part de l’expérience douloureuse du Dreamliner, mais aussi du fait qu’elle a déjà un autre appareil en développement : le 777X. Mais d’ici son entrée en service prévue au début 2020, le Triple Sept va continuer à s’améliorer. Toujours selon Randy Tinseth, sa performance au siège va être augmentée de 5%, via des modifications de l’aérodynamique et des réacteurs, et via une réduction de son poids. La consommation du 777-300ER en particulier serait ainsi réduite de 2%, tout en permettant aux compagnies aériennes d’y installer jusqu’à 14 sièges supplémentaires. Ces modifications devraient être disponibles au troisième trimestre 2016, a-t-il précisé, et devraient permettre à Boeing de proposer une solution intermédiaire aux clients tout en maintenant un rythme de production de 8,3 avions par mois.

air-journal_Boeing_757-225@Steve Fitzgerald

http://www.air-journal.fr/2015-03-11-boeing-veut-remplacer-le-757-ameliorer-le-777-5140156.html

Commentaire(s)

  1. Père Denis
    Publié le 11 mars 2015

    Pour ceux que la problématique du remplacement du 757 pour Boeing peut intéresser,je vous renvoie à un post que j’ai fait suite à l’article Airbus A321: Srilankan,Volaris Aer Lingus du 25 février…

  2. Aulongcourt
    Publié le 11 mars 2015

    Il est à noter que sur les 1030 B757 construits,seuls une soixantaine est aujourd’hui utilisée sur des liaisons de vraies caractéristiques long courrier et principalement sur l’Atlantique Nord…ce qui montre l’étroitesse a ce jour du marche de remplacement du 757 LC…Sur ce marche a priori étroit,Airbus s’est déjà lance avec une offre de 321 neoLR d’une capacité d’environ 20 sièges de plus et un rayon d’action d’environ 800/900 km de plus que le 777 actuel.A noter que le 321LR est conçu pour etre équipe de 20 sièges Affaire full- flat (180°/ horizontaux).. ce qui met la pression sur Boeing.

  3. czl
    Publié le 11 mars 2015

    « il se situerait selon ses vœux quelque part « entre le 757 et le 767-200 », en capacité de décollage sur piste courte comme le premier mais avec un design bi-couloir comme le second » => 787-7 ou 787-6

  4. serge.gva
    Publié le 11 mars 2015

    Le ton de l’article ne reflète pas vraiment les propos de Randy Tinseth, me semble-t-il. Du moins, la traduction est TRES libre…!

    Boeing continue de prétendre que le 737-9 remplace très bien le 757 (le marché à déjà parlé: c’est faux). Par conséquent, dit-il, le remplacement du 757 est déjà fait, car suffisamment de 737-9 et d’A321 ont déjà été commandés par les compagnies. Sur les 500 B757 qui volent actuellement, seuls 50 à 80 d’entre eux volent sur des routes de plus de 3000nm (marché de l’A321LR).
    Il a redit, texto, que « Boeing ne s’intéresse pas à un remplaçant au 757. Boeing s’intéresse au marché qui sépare le 757 du 787, car le constructeur pense que les compagnies recherchent maintenant un avion plus grand que le 757 et qui peut voler plus loin. »

    http://leehamnews.com/2015/03/09/istat-randy-tinseth-pax-traffic-going-from-3bn-today-to-7bn-by-2033/#more-14682

  5. Publié le 11 mars 2015

    Un successeur du 762/763

  6. filoustyle
    Publié le 11 mars 2015

    boeing juré craché que le 737-900 était le concurent du 321 neoLR foutaise !!

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum