Berlin : Germanwings réplique, Air Berlin s’étend

air-journal_New-Germanwings-A319

L’annonce d’une future base de Ryanair à Berlin a provoqué une réplique presqu’immédiate de ses concurrentes : la compagnie aérienne low cost Germanwings y lancera deux routes depuis Cologne et Stuttgart, tandis qu’Air Berlin s’y envolera vers Prague et Billund.

A partir du 5 octobre 2015, Germanwings fera son retour dans l’aéroport de Berlin-Schönefeld, vers lequel elle proposera jusqu’à trois vols par jour depuis sa base de Cologne-Bonn opérés en Airbus A319 de 144 places, venant s’ajouter aux dix déjà opérés quotidiennement vers Berlin-Tegel. Les vols de la filiale de Lufthansa sont programmés tous les jours sauf dimanche à 6h45 (retour de Schönefelf à 8h30), et tous les jours sauf samedi à 13h00 et 16h15 (retours à 14h45 et 18h00) ; ces trois horaires deviendront quotidiens le 25 octobre. Germanwings sera en concurrence directe avec Ryanair donc qui vient d’annoncer un renforcement de sa base à Cologne-Bonn, ainsi qu’avec Air Berlin à Tegel.

Le StuttgartBerlin-Schönefeld de Germanwings sera lui relancé le 25 octobre et proposé là encore jusqu’à trois fois par jour en A319 : départs programmés tous les jours sauf dimanche à 6h40 (retour de la capitale à 8h30), tous les jours en semaine à 14h00 (retour à 15h50) et tous les jours sauf samedi à 18h00 (retour 19h50). La low cost propose déjà un Stuttgart – Tegel (7 rotations quotidiennes), tout comme Air Berlin alors que Ryanair n’arrivera à Stuttgart que le mois prochain, en provenance de Manchester.

aj_Air Berlin Bombardier Dash 8 Q400Pour Air Berlin, l’expansion dans la capitale allemande se fera vers l’étranger : l’aéroport Tegel sera relié à Prague dès le 13 avril, avec jusqu’à trois vols quotidiens (20 rotations hebdomadaires au total), et le même jour la compagnie lancera une rotation quotidienne vers Billund au Danemark. Tous ces vols sans concurrence seront opérés en Saab 2000 de 50 places par Darwin Airline, qui « partage » avec Air Berlin un actionnaire commun, Etihad Airways. La compagnie allemande en profitera pour renforcer les liaisons existantes entre Berlin et Varsovie (ajout d’un quatrième vol quotidien en Dash-8 Q400 en semaine), Gdansk (en S2000, passage de 12 à 20 rotations hebdomadaires) et Graz (passage de 7 à 14 vols par semaine en Q400).

air-journal_Etihad Regional S2000

http://www.air-journal.fr/2015-03-12-berlin-germanwings-replique-air-berlin-setend-5140382.html

Commentaire(s)

  1. Énorme choix proposé en lignes transversales à travers l’ Allemagne par plusieurs compagnies!
    Pourquoi cela ne marche-t-il pas en France ?
    à cause du « HUB » Air France à CDG ?

  2. Publié le 12 mars 2015

    @francois
    Parce que le territoire allemand est très différent du français, avec de nombreuses métropoles et villes de tailles similaires et sans capitale prépondérante : un héritage de l’histoire puisque cela fait moins de 150 ans que l’Allemagne est unifiée (hors séparation est-ouest)

  3. chiefpilot
    Publié le 12 mars 2015

    Il n’y a pas en Allemagne et dans les autres pays de « Jacobinisme a la Française ».La France est le pays le plus centralisé de la planète et Paris et l’Ile de France accumulent la plus grosse partie des richesses , certaines régions sont sinistrées et pauvres ,sans aucune autonomie, ni réelle décentralisation et cela est pire encore pour l’Outre Mer.On préfère entretenir un assistanat permanent a tous les niveaux.Voir l’article de ce jour sur Air Journal de François Duclos ,consacré a la réaction de l’UAF contre les propos tenus par le PDG d’Air France , c’est trés édifiant sur notre mentalité…

    • Parmi les « grands » pays européens il est vrai que la France est très centralisée comparée à l’Italie l’Allemagne ou l’Espagne,mais le Royaume Uni c’est encore pire: vous avez envie d y aller à Bristol Manchester ou Liverpool vous?

  4. Johnny Boy
    Publié le 12 mars 2015

    On appelle ça des métropoles d’équilibre. Quatres grosses villes dominent l’Allemagne au niveau démographique et économique (Berlin, Hambourg, Munich, Cologne dépassent le million d’habitants), et des villes de taille moyenne complètent ce maillage géographique (Breme, Hanovre, Dresde, Leipzig, Stuttgart, Francfort dépassent les 500.00 habitants et ne sont pas prises dans les tentacules de grosses villes puissantes) Qui sont toutes ou presque toutes capitales d’un Land (sorte de région/fédération). On y ajoute la Ruhr et ses 6 millions d’habitants.

    L’avion y est plus développé, là où en France on a préfèré développer le train. Et pour vivre en Allemagne, le train allemand sur le papier c’est bien mais dans les faits il est hors de prix et long. A titre comparatif, c’est plus court et moins cher de faire Stuttgart – Berlin en avion qu’en train (sauf pour les pocesseurs de la Bahn Card).

    On ne peut pas comparer la France à l’Allemagne tant l’organisation du territoire est tellement différente.

  5. Publié le 12 mars 2015

    Oui c est vrai que l organisation de l Allemagne est totalement différente liée notamment aux Land qui représentent quasiment un mini état dans l état avec une capitale une autonomie financière et une économie puissante. En France nous avons une extrême centralisation à paris et le reste de la France est sinistré pour ne pas dire complètement abandonné. Quand je vois les aéroports de Francfort (hub lufthansa) et Munich en comparaison de Berlin Tegel par exemple il n y a aucun commentaire à ajouter !! En France on a Roissy Orly point barre. Le reste c est néant. Lille lesquin n arrive pas à se développer à l international Marseille qui a connu et connaît toujours des pb avec Ryanair… Les lignes sont subventionnées à coup de millions par les collectivités locales qui veulent attirer les touristes pour un résultat médiocre avec du Hop! ou du Ryanair. Quand on sait que la France est la 1ere destination touristique d Europe pour moi ne pas avoir un système à l allemande est tout simplement une aberration et un gâchis énorme pour l économie.
    Ceci dit ce sont des décisions politiques que nous ne maîtrisons pas !

    • Aulongcourt
      Publié le 12 mars 2015

      Meme si la construction meme au fil de l’Histoire c’est faite de manière fondamentalement différente de celle en France,les développements compares de FRA-MUC versus Berlin n’en sont en rien la conséquence…..
      Vous n’aurez pas oublié que post WW2 l’Allemangne fut divisée en que 2 Allemagnes émergèrent: RDA capitale Berlin…et RFA capitale Bonn( charmant petite bourgade sans intérêt aucun en soi…), qui donnèrent naissance à 2 compagnies aériennes nationales allemandes: Interflug pour la RDA et Lufthansa pour la RFA ( 1er vol de la nouvelle Lufthansa:1955)
      Si Interflug ( code IF pour les puristes) fut basée à Berlin,où baser la Luft????
      FRA fut choisi uniquemént parceque s’y trouvait une immense ( pour l’époque) base aérienne americaine hyper bien équipée techniquement ( guerre froide obligé) et que le gouvernement américain y a vu un  » intérêt de contrôle facile  »
      LH s’est ré développe avec le succès que l’on sait et tres vite les possibilités de traffic a FRA commencèrent à s’épuiser…L’OTAN et l’USAF à l’époque refuserent de pénaliser le traffic militaire ( ré-guerre froide obligé…) Les dirigeants de LH furent donc contraints bon gré mal gre de « délocaliser  » les vols futurs à venir….et choisirent Munich car c’était le plus simple: la Bavière est moins engorgée que la basse galle du Rhin..et l’espace aerien y était aussi plus fluide….
      C’est ainsi que historiquement parlant les deux grandes bases de LH se sont construites …et le côté fédéral de l’Allemagne n’y est pour absolument rien…

      Séquence Histoire: De tout temps les Peuples Germaniques se sont vécus comme des peuples indépendants entre eux mais ayant « quelque chose » en partage..ils avaient déjà sous l’époque franciques chez nous une assemblée annuele de tous les chefs de peuplades-tribus considérés comme germaniques…Les chefs décidaient d’actions communes ( souvent militaires…) et l’Assemblee servait aussi à apaiser les querelles-tensions entre tribus germaniques..C’est de cette Assemblée annuelle qu’est issu l’appellation Allemands puisqu’ils s’agissait de réunir  » tous les hommes : en vieux germaniques : Alles Maner… origine étymologique de Allemands

  6. Il n’empêche qu’AF aurait été bien avisée de développer une stratégie multi-hubs avec, par exemple : CDG, trafic Europe-International et LYS, trafic Europe-Europe. Afin de désengorger CDG et dynamiser LYS qui est un pôle économique d’importance.
    Non, au lieu de ça, nous avons des dirigeants de compagnie et des politiques qui ne veulent surtout pas « désavantager » Paris de peur de…de quoi au juste? Ah oui, d’innover!
    Résultat, AF est une compagnie à la ramasse, les aéroports de province qui pourraient se développer vivotent et/ou embrassent le phénomène low-cost car c’est la seule solution pour se développer et sortir de l’ombre du duo AF/CDG.

  7. chiefpilot
    Publié le 12 mars 2015

    Désolé , mais Bristol , Manchester ou Liverpool ,sont certainement plus représentatives et plus Anglaises , plus authentiques que Londres …notamment pour tout ce qui touche aux Beatles , vous n’imaginez pas les centaines de milliers de personnes qui y vont en pélerinage Lady Gaga , vous parlez du Royaume Uni ou j’ai de la famille , et la vous tombez trés mal.Quant a l’Espagne et ses communautés autonomes , on n’a rien a voir avec eux , et le fait que notre état laic a aussi imposé sa langue par la force et a tout fait pour détruire les langues dites régionales , traitant a l’école les enfants comme des indigènes colonisés : » parlez Français et soyez propres » inscrit encore au fronton du préau de l’école d’Aguatebia petit village des Pyrénées Orientales.Tout cela forme un tout global , culturel , économique qui remonte déja a Louis 14 et que la révolution Française n’a jamais remis en cause mais plûtot accentué après l’épisode Napoléon Bonaparte…

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum