Air Seychelles confirme les vols directs vers Paris

air-journal_air seychelles A330-200

La compagnie aérienne Air Seychelles a confirmé jeudi le lancement en juillet de trois vols directs entre Mahé et Paris, en remplacement de ceux opérés via Abou Dhabi. Et elle va renforcer son offre vers l’île Maurice, Madagascar et Mumbai.

A partir du 1er juillet 2015, la compagnie nationale seychelloise proposera trois vols par semaine entre sa base sur l’île de Mahé et Paris-CDG, opérés en en Airbus A330-200 pouvant accueillir 18 passagers en classe Affaires et 236 en Economie et remplaçant le double service hebdomadaire vers la capitale française via la base de son actionnaire Etihad Airways. Les départs sont programmés mercredi, vendredi et dimanche à 21h40 (arrivée le lendemain à 6h05), les vols retour quittant Paris lundi, jeudi et samedi à 18h00 (arrivée le lendemain à 6h10). Air Seychelles reste sans concurrence sur cette route directe, mais les deux capitales sont également desservies par Air Austral, Emirates Airlines, Ethiopian Airlines, Kenya Airways ou SriLankan Airlines entre autres – et bien sûr Etihad Airways.

Joël Morgan, Ministre des Affaires étrangères et des Transports et Chairman d’Air Seychelles a déclaré : « Il a toujours été prévu de relancer ces vols vers Paris, dès que possible. Ce service se connecte à l’un des hubs les plus célèbres et mieux positionnés d’Europe, ce qui augmentera le nombre d’arrivées en provenance de ce marché clé, contribuant ainsi plus largement à l’économie nationale des Seychelles ». Manoj Papa, CEO d’Air Seychelles, a ajouté : « le vol direct vers Paris est une nouvelle phase de développement très excitante qui a été unanimement saluée par le voyage d’affaires. Afin d’améliorer notre offre pour les voyageurs, ce service sera couplé à un développement considérable de notre réseau régional, conçu pour répondre à la demande de voyage vers l’Afrique de l’Est, le sous-continent Indien et le Moyen-Orient, via notre hub des Seychelles. Nous continuons à apporter flexibilité et praticité à notre réseau régional pour les voyageurs d’affaires et de loisirs. Nous allons travailler en étroite collaboration avec les organismes de tourisme et partenaires commerciaux aux Seychelles et à l’étranger, qui ont un rôle crucial pour faire un succès de ce réseau régional et international amélioré ».

air-journal Air Seychelles DHC-6 Twin Otter Series 400La stratégie de développement du réseau régional verra Air Seychelles augmenter ses vols vers l’Ile Maurice et Mumbai à quatre par semaine, et à trois par semaine vers Antananarivo, apportant 21 000 sièges supplémentaires par an de la région vers les Seychelles. A partir du 28 avril, Mahé sera reliée à Maurice-SSR lundi, mardi, vendredi et samedi avec départ à 9h30 et retour à 16h20 (le vol du lundi sera décalé au dimanche le 6 juillet). Vers Antananarivo-Ivato, Air Seychelles ajoutera une fréquence le vendredi à partir du 3 juillet, proposant alors des départs mercredi, vendredi et dimanche à 9h20 (retour à 14h50 – nouvel horaire dès le 29 avril). Enfin le Mahé – Mumbai-Chhatrapati Shivaji sera proposé (sous réserve d’autorisation) à partir du 28 avril les mardi, mercredi, vendredi et samedi à 20h45 (retours le lendemain à 4h00). Cette amélioration du réseau régional lui permettra de proposer 16 routes dans la région de l’Océan indien (contre 13 auparavant), incluant son service bihebdomadaire actuel vers Dar es Salaam et ses trois vols par semaine vers Johannesburg.

A l’intercontinental, le service trihebdomadaire entre les Seychelles et Hong Kong sera intégré dans un service quotidien en partage de code exploité par Etihad Airways, offrant aux clients un accès vers et depuis Hong Kong chaque jour de la semaine. Le service, « opéré par un A330-200 aux couleurs d’Air Seychelles, disposera d’un ambassadeur Air Seychelles dans les cabines de classe Affaires et de classe Économique, promouvant ainsi l’Esprit Créole ». Le CEO Manoj Papa a déclaré que « suite au succès des vols entre Pékin et les Seychelles en février », Air Seychelles continuera de développer le très important marché chinois, qui a « un énorme potentiel pour la compagnie aérienne. Il a également le potentiel d’être un stimulus économique clé pour l’économie des Seychelles, comme l’a démontré l’enthousiasme des 500 touristes chinois qui ont récemment emprunté ces deux derniers vols. Nous générons de l’intérêt sur le marché chinois et répondons aux demandes de plusieurs grands voyagistes pour des opérations charter ».

Enfin Air Seychelles et Etihad Airways offriront cet été deux vols quotidiens entre Mahé et Abou Dhabi, contre treize rotations hebdomadaires aujourd’hui, ce qui permettra « des connexions simples vers le vaste réseau d’Etihad Airways ».

Cette stratégie aura des conséquences sur la flotte : pour « soutenir le développement du réseau régional, plate-forme importante de la croissance continue d’Air Seychelles », la compagnie aérienne prendra livraison d’un Airbus A320 en avril. Et « maximisant l’utilisation de sa flotte internationale », un A330-200 aux couleurs d’Air Seychelles sera opéré en intérim par Etihad Airways à partir de la fin avril. Air Seychelles maintiendra ainsi un total de trois appareils Airbus dans sa flotte. Pour le CEO, ce changement permettra à Air Seychelles de « diriger ses ressources vers le développement du sous-continent indien et de l’Asie de l’Est, tout en se concentrant sur le marché clé européen ».

 

http://www.air-journal.fr/2015-03-26-air-seychelles-confirme-les-vols-directs-vers-paris-5141609.html

Commentaire(s)

  1. Espérant qu’ AF renoue avec le bloc siège comme auparavant…

  2. La reprise des vols directs a ete un bras de fer. D’une prt Etihad ne voulait pas en entendre parler et le ton est monte entre le gouvernement des Seychelles et Etihad qui a du lacher au terme d’une vive tension. Localement l’influence d’Adu Dhabi aux Seychelles est jugee excessive par les populations et en annee electorale le President Michel a du convaincre Abu Dhabi de lacher sur ce point pour sauver leur autres interets. Pour la population la reprise de ce vol symbolique est une etape importante. De plus, le vol direct etait demande par les tour operators.
    Emirates a egalement tout fait pour l’empecher.
    Quant aux vols avec AF, quand HM a supprime le vol direct en joint venture avec AF, il a s’agit d’une rupture de contrat. AF a alors saisit une commission d’arbitrage pour obtenir dedomagement conformement au contrat. L’arbitrage rendu etait tres defavorable pour HM. Le President Michel (president des Seychelles) est venu plaider la cause d’HM a l’Elysee et au siege d’AF il y a quelques semaines.
    L’accord politique obtenu consiste en une reprise du vol conjoint et une indemnisation par un echange marchandise.

    HM n’a jamais voulu annuler ce vol direct qui etait le seul rentable et fortement generateurs de devises car entierement gere par AF. C’est EY qui apres avoir achete 40% de HM avait impose sa suppression pour drainer les clients via son hub.
    Ceci a ete un relatif echec.
    Sur les vols internationaux arrivant a SEZ les parts de marche sont 55% EK 32 %. EY/HM

  3. Miam miam… OCTOPUS DIVER : j’arrive !!!…

  4. Très bonne nouvelle! L’arrêt à AUH était vraiment une plaie surtout quand on part avec des enfants…

  5. Avec ou sans escale, Air Seychelles est un cauchemar à vivre!

    Lors d’un trajet cet été vers les Seychelles, ma fiancée et moi-même avons été maltraités pendant une escale forcée à Abu Dhabi par le personnel d’Air Seychelles : nous étions 7 passagers, le soir à ne plus avoir le droit de remonter dans l’avion sans raison. Le personnel nous a déporté durant toute la nuit à travers les Emirats vers Dubaï, sans boire, sans manger, sans pouvoir dormir ou nous reposer. On ne comprenait rien à ce qui se passait : le personnel ne parlait pas français… Ce n’est que lendemain matin qu’on a pu quitter les Emirats. Une situation de maltraitance, et des jours perdus sur notre séjour, sans dédommagement de la part d’Air Seychelles.
    Des expériences de maltraitances de Air Seychelles sur les passagers, il y en a à la pelle sur le site du routard : http://www.routard.com/forum_message/888233/problemes_avec_air_seychelles_.htm

    Mais même sans escale, Air Seychelles se permet en France, dans l’aéroport d’interdire à certains passagers de monter dans l’avion. Voici le témoignage d’un couple d’amoureux qui devaient partir aux Seychelles : http://fr.whattheflight.com/compagnies-aeriennes/HM/air-seychelles/avis/43283/vol-de-paris-charles-de-gaulle-a-mahe-is-par-piratedu74/
    Ces malheureux n’ont même pas pu quitter le territoire français car Air Seychelles les a refusé à l’aéroport… et tout cela sans raisons sérieuses et sans dédommagement…
    Cette compagnie n’arrive même pas à la cheville d’un low cost.

    Alors franchement, que leur trajet soit direct ou pas, cela ne changera rien aux pratiques honteuses de Air Seychelles.

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter