EasyJet : retour aux bénéfices dès le 1er semestre ?

air-journal_easyJet new look2

La compagnie aérienne low cost easyJet a annoncé jeudi qu’elle pourrait retrouver une situation bénéficiaire dès le premier semestre grâce à l’évolution des taux de change, revoyant à la hausse ses prévisions sur les six mois arrivant à échéance le 31 mars.

Dans son communiqué du 26 mars 2015, la spécialiste britannique du vol pas cher explique qu’elle s’attend sur le semestre octobre-mars à un résultat avant impôt « entre une perte de 5 millions de livres et un bénéfice de 10 millions de livres » (7 et 14 millions d’euros). Ses prévisions précédentes évoquaient une perte avant impôt comprise entre 10 et 30 millions de livres pour le premier semestre de l’année financière (contre une perte de 53 millions de livres l’an passé à la même époque). EasyJet met cette performance « meilleure que prévu » sur le compte des « mouvements sur le marché des changes », l’appréciation de la livre par rapport à l’euro lui ayant rapporté environ 20 millions de livres. Les résultats de ce premier semestre seront annoncés le 12 mai prochain.

Dans le détail des prévisions mises à jour, on retiendra que la hausse de capacité au premier semestre passe de +3,5% à +3,7% (stable à +5,0% pour l’année entière), et celle de la recette unitaire à taux de change constant de +2,0% à +2,5%.

Pour l’année financière en cours, la baisse des cours du pétrole devrait entrainer un impact favorable de 90 à 120 millions de livres, précise easyJet. La CEO Carolyn McCall explique que la low cost a « connu un bon premier semestre, et poursuit sa stratégie de rendre le voyage facile et bon marché pour les passagers. Nous nous attendons toujours à ce que la baisse des coûts du carburant bénéficie à nos clients via des ajustements tarifaires ».

http://www.air-journal.fr/2015-03-26-easyjet-retour-aux-benefices-des-le-1er-semestre-5141601.html

Commentaire(s)

  1. Et tout ça au prix de pilotes épuisés, rapport sur la fatigue du CHSCT catastrophique , et rapport sur le stress a venir … dont on n’attend pas de surprise .

    Mais c’est bien les fonds de pensions se servent de très comfortables dividendes , et les employés ont le droit a des miettes et sont usés jusqu’a la corde …. jusqu’ici tout va bien …. jusqu’ici tout va bien …

  2. T’es fatigué ? Si tu vas bosser, tu es un criminel potentiel inconscient.
    Tu veux pas tes free shares ? Donne-les moi, elle ont quadruplé depuis quelques années.
    Tu veux pas tes dividendes ? Idem
    Tu es usé jusqu’à la corde ? Le temps partiel est ton ami, mais il faut, pour cela, sacrifier un peu de l’argent auquel tu es tant attaché.

    Pas facile de prendre des décisions d’adulte, dans la vie, hein ?

    Sinon, tu peux aussi aller voir du côté d’une des dizaines d’autres boîtes qui sont menacées de fermeture, je suis sûr que tu trouveras un temps de travail plus en adéquation avec tes attentes (ou pas).

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter