Les compagnies exonérées à 50% de la Taxe de l’Aviation Civile pour les passagers en correspondance

air-journal adp aeroport roissy-cdg

A partir du 1er avril 2015, les compagnies aériennes redevables de la Taxe de l’Aviation Civile (« TAC ») bénéficient d’une réduction de 50% pour les passagers en correspondance, a annoncé le cabinet du Secrétaire d’Etat chargé des Transports, de la Mer et de la Pêche.

En outre, les compagnies aériennes en seront totalement exonérées au 1er janvier 2016. Alain Vidalies, Secrétaire d’Etat chargé des Transports, de la Mer et de la Pêche, a approuvé l’entrée en vigueur de cette mesure, préconisée par le rapport du député Bruno Leroux sur l’amélioration de la compétitivité du transport aérien français.

La compétitivité des aéroports de Paris s’en trouve améliorée. La capitale se situe désormais au même niveau de taxation que ses principaux concurrents européens (Amsterdam, Francfort et Londres). Par ailleurs, à compter du 1er avril, les formulaires papiers de recouvrement des taxes aéronautiques sont remplacés par une procédure dématérialisée, afin d’améliorer la qualité du service rendu aux compagnies aériennes.

« Je tiens à saluer cette mesure, qui part d’un diagnostic partagé sur l’urgence d’agir en faveur du secteur du transport aérien. Le travail d’amélioration et de consolidation de la compétitivité du secteur est désormais engagé », a déclaré Alain Vidalies.

http://www.air-journal.fr/2015-04-02-les-compagnies-exonerees-a-50-de-la-taxe-de-laviation-civile-pour-les-passagers-en-correspondance-5142076.html

Commentaire(s)

  1. Arnaud0
    Publié le 2 avril 2015

    « La compétitivité des aéroports de Paris s’en trouve améliorée »
    Pour dire cela, je pense que la taxe était très élevée et dissuadait de passer par CDG, non?

    • rapide recherche Google

      Les tarifs de la taxe de l’aviation civile prévue à l’article 302 bis K du code général des impôts sont fixés, pour les vols effectués à compter du 1er avril 2014, à :

      4,36 € par passager embarqué à destination de la France, d’un autre Etat membre de l’Union européenne, d’un autre Etat partie à l’accord sur l’Espace économique européen ou de la Confédération suisse ;

      7,85 € par passager embarqué vers d’autres destinations ;

      1,30 € par tonne de courrier ou de fret embarquée.

      très elevé faut pas pousser !

  2. Bonne chose pour les pax si et seulement si c’est repercuté sur les prix des billets.

    • greg
      Publié le 2 avril 2015

      Maheureusement elle ne sera pas diminué du billet comme la surcharge carburant mais si ces mêmes 2 taxes augmentent les billets en patiront automatiquement

    • Publié le 2 avril 2015

      Pour les compagnies françaises notamment ça permettra surtout d’améliorer leurs marges. En plus la répercussion sur le prix du billet serait de qques euros donc pour les passagers c’est sûr que ça serait mieux que rien mais pas non plus si significatif que cela

    • Pierreantoine
      Publié le 2 avril 2015

      Ça c’est moins sûr..
      N’est ce pas une mesure de favoritisme pour AFKLM principal bénéficiaire ?

      • Publié le 2 avril 2015

        Favoritisme ????????? AIR FRANCE étant le principal client de l’aéroport c’est sûr que c’est elle qui va en tirer le meilleur bénéfice. Après par passager toutes les compagnies faisant une correspondance à CDG auront la même réduction donc … C’est la même chose à Francfort pour Lufthansa, à Heathrow pour BA, à Dubaï pour Emirates et j’en passe

      • Pere Denis
        Publié le 2 avril 2015

        A DXB le kérosène n’est pas cher POUR TOUTES LES COMPAGNIES..mais naturellement ce sont celles qui ont un maximum de vols au départ de DXB qui en profitent le plus financièrement parlant…
        A Paris la taxe des pax en correspondance baisse POUR TOUTES LES compagnies…et naturellement ce seront celles qui ont le plus de passagers en correspondance à CDG qui en profiteront le plus financièrement parlant..
        Où est le problème à partir du moment où la règle est unique et s’applique à tous?????

  3. adp le règne de la taxe!! il serait temps allez encore la taxe Chirac à virer qui à elle seule coûte 70millions d’€ par an à AF

    • Publié le 2 avril 2015

      Je suis loin d’être pro ADP mais de là à accuser ADP sur la taxe Chirac et la taxe de l’Aviation Civile faut pas pousser. Ce sont des taxes pour qui sont reversés à l’Etat et non pas à ADP.
      Par contre demander une hausse des redevances aéroportuaire, qui pour le coup sont reversées à ADP, alors que ton principal client, et les compagnies françaises général, sont en difficulté financière ça me parait effectivement très moyen.

  4. C’est plutôt une bonne nouvelle pour le transport aérien français et pour AF en particulier: 70 millions par ans ce n’est pas rien!
    En revanche pourquoi faire cela en 2 temps? pour trouver un substitut dans la lutte contre le sida?

  5. Nom
    Publié le 2 avril 2015

    Bonne nouvelle meme si la repercussion sur le prix payé par le passager serait faible, moinsd e taxe pour le transit correspond à la fois a une logique économique et concurrentielle

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum