Grève du contrôle aérien : 40% des vols annulés demain

aj_controleur

La DGAC a demandé aux compagnies aériennes « circulant en France » de réduire de 40% leur programme de vols pour mercredi, premier jour de la grève des contrôleurs aériens.

La Direction générale de l’aviation civile précise dans son communiqué du 7 avril 2015 qu’à la suite du mouvement de grève lancé à l’appel du Syndicat National des Contrôleurs du Trafic Aérien (SNCTA), « des perturbations sont attendues sur l’ensemble du territoire ». Elle invite donc les passagers à s’informer auprès de leur compagnie aérienne, et fournira demain matin des précisions sur l’impact de la grève de jeudi, non seulement sur le trafic dans les aéroports français, mais aussi dans l’espace aérien du territoire (y compris dans les DOM, Nouméa entre autres ayant annulé 48% des vols mercredi).

Air France par exemple avait prévenu dès lundi qu’elle se conformera aux instructions de la DGAC « si les négociations en cours n’aboutissent pas » : et de promettre aux passagers que « dès connaissance de ces instructions, nous vous tiendrons informés et mettrons tout en œuvre pour vous accompagner afin de minimiser l’impact de ce mouvement social sur vos déplacements ». La low cost easyJet avait prévu « un impact significatif » de la grève sur ses vols, « y compris des annulations ». British Airways espère pouvoir déployer des avions plus gros pour compenser les vols qui seraient supprimés, par exemple entre Londres-Heathrow et Paris-CDG où 11 vols en monocouloirs étaient planifiés demain.

Rappelons que le SNCTA, principal syndicat de contrôleurs aériens, a déposé des préavis de grève du 8 au 9 avril, du 16 au 18 avril et du 29 avril au 2 mai 2015, dénonçant l’absence de négociations sur le plan européen de performance, qui vise à faire baisser les coûts des prestataires de contrôle aérien sur le vieux continent. Son dernier communiqué explique que « le bureau national a rencontré ce mardi 7 avril la direction dans le cadre de la conciliation consécutive au préavis de grève » ; mais « alors que le SNCTA demande l’ouverture immédiate de négociations avec les représentants des contrôleurs sur les problématiques qui les concernent au premier chef (organisation du travail, licence, fin de carrière…), les pouvoirs publics proposent une réunion pour travailler le cadre et la méthode d’une éventuelle négociation future. D’autre part, concernant les expérimentations d’évolution d’organisation, nécessaires pour permettre de traiter dans les meilleures conditions les pointes de trafic, la proposition des pouvoirs publics reste imprécise et sans garanties. La direction se contente d’indiquer qu’elle apportera les éléments lors d’une réunion à venir. Dans ces conditions, le bureau national n’a pas été en mesure de lever son préavis pour les journées des 8 et 9 avril. Il regrette qu’aucune réponse concrète sur des questions récurrentes n’ait pu lui être apportée avant ce jour. Il reste cependant à la disposition des pouvoirs publics et de la direction pour reprendre des discussions pour l’avancée concrète des revendications des contrôleurs ».

http://www.air-journal.fr/2015-04-07-greve-du-controle-aerien-40-des-vols-annules-demain-5142408.html

Commentaire(s)

  1. skyguide75
    Publié le 7 avril 2015

    Nous defendons à coeur ces greves car l’UE dénigre toutes négociations avec nos partenaires et veut imposer un ciel unique qui canibalisera la concurrence , ceux que nous refusons en toute logique, nous voulons protéger nos emplois et nos salaires

  2. Dupont
    Publié le 7 avril 2015

    Honte a eux….ces fonctionnaires de l état qui ne foutent rien et son en plus incompétents a comparer avec leurs homologues européens….

  3. Nico28
    Publié le 7 avril 2015

    Et nous on veut prendre notre avion… Mais ce n’est pas votre problème. Ne venez pas attendre le moindre soutien des passagers

    • skyguide75
      Publié le 7 avril 2015

      Ben tu patientes ou tu prends la voiture, au pire tu fais du covoiturage, tu te sentiras plus écolo pour une fois

      • Publié le 7 avril 2015

        Super! J’ai un rdv important demain à Vienne : vous m’y emmener avec votre voiture? A deux, c’est du covoiturage et c’est écologique, non?
        Et la semaine prochaine, on fait pareil car je dois aller à Hambourg le 13 avec un retour le 16. Comme je bosserai, cela vous laissera le temps de faire du tourisme?

      • Vincent
        Publié le 7 avril 2015

        Voilà une vraie réponse de dictateur.

        Bon petit stalinien !

  4. clo77
    Publié le 7 avril 2015

    Encore une grève, quoi de plus normal nous sommes en France…..

  5. Publié le 7 avril 2015

    Ne vous étonnez pas de perdre de la clientèle. Je dois prendre un avion jeudi soir pour rentrer en métropole . Je suis infirmier et je dois être au travail . Samedi donc si je n y suis pas mes collègues seront moin nombreux . Donc même mes patients souffriront de cette grève . On ne peux pas prendre les gens en otages de la sorte . Car je n ai aucune solution de replis soyez assurer que votre image ne fait que ce dégrader . Je n aurai pas de retraite avant 65 ans min et jamais je ne protesterai au detriment d autre personne ..

    • skyguide75
      Publié le 7 avril 2015

      Ben vous appelez la compagnie qui vous changera votre billet plutot, par exemple demain et jeudi vous etes au boulot avec vos patients et tout le monde est content, donc tout va bien

  6. juju
    Publié le 7 avril 2015

    qui fera le plus grève en 2015 entre le SNPL , la SNCF et le SNCTA ? la compétition est lancée ….

  7. Publié le 7 avril 2015

    cette grêve est parmi les rares grêves justifiées, pensez a ce qui est arrivé à Germanwings, à force de vouloir réduire les couts, on finit par avoir des catastrophes, l’UE ne veut rien entendre et continue à imposer un système qui finira par ruiner l’Europe ! j’appel toute personne soucieuse de l’avenir de l’Europe de boycotter les low cost et de soutenir l’emploie !

    • Nico777
      Publié le 7 avril 2015

      Aucun rapport avec le crash, dehors!

    • rantanplan
      Publié le 7 avril 2015

      Franchement, je ne vois pas le rapport entre cette grève et la catastrophe de Germanwings ni dans les Low Cost en général…. On n’impose pas un contrôle Low Cost, mais pour l’instant une application de réglementation Européenne visant à faire des économies. Ce qui commence à être grave, c’est que les vols arrivant ou partant du territoire Français ne seraient pas les seuls touchés. D’après ce que l’on peut lire ici, il s’agit bien de l’intégralité du ciel couvrant le pays! Du chantage pur et dur de la part de la SNCTA qui ne peut que pénaliser tant les voyageurs de métropole que ceux qui « empruntent » bien malgré eux notre espace aérien. Le ciel et les compagnies nationales vont finir par crever de ces grèves et autres mouvements syndicaux qui non seulement n’apportent pas grand chose in fine et nous font la risée d’une bonne partie du reste du monde.

    • skyguide75
      Publié le 7 avril 2015

      +1000
      Merci pour votre soutien et d’etre enthousiaste envers ce mouvement peu perturbateur finalement

    • Publié le 7 avril 2015

      Quel est le rapport entre Germanwings et cette grève du contrôle aérien?

  8. Publié le 7 avril 2015

    Vive le low cost . Au loin eux ils cherchent a s adapter au moyen de tous le monde !!!!

  9. Publié le 7 avril 2015

    Je suis sure que ces gens ont de bonnes raisons de faire grève.
    Mais moi aussi j’ai de bonnes raisons d’être en colère car je ne voyage jamais, je viens d’avoir 40 ans et je pars mercredi matin pour Berlin pour 4 jours. Visiblement mon voyage va être complètement foutu, sans compter l’argent dépenser… J’ai envie de pleurer…

  10. Chatokay
    Publié le 7 avril 2015

    Les Glandus reprennent leurs Journées d’Actions, trop habitués à leur régime de « pantouflards surpayés » ! Leur sureffectif chronique en France, devrait les faire adopter profil bas, mais non; Ils profitent des retombées du crash de l’A 320 de Germanwings, pour renégocier leur départ en retraite encore plus tôt ! Ils devraient au contraire renégocier un départ à 65 ans, comme tout le monde, compte tenu de leurs temps de repos faramineux, par rapport aux autres Contrôleurs Européens ! Ils vont bien finir par se retrouver dans le collimateur de Bruxelles, et mis en concurrence Européenne, comme tous les autres Organismes de Transports Publics ! Ils ne l’auront pas volé !!!

  11. Vincent
    Publié le 7 avril 2015

    Cette grève est parfaitement justifiée :

    1. La santé de l’économie française est insolemment bonne : les entreprises attendent ses grèves avec impatience.
    2. Les fonctionnaires, surtout à la DGAC, sont mal payés, n’ont aucun avantage retraite, ni même de garantie d’emploi à vie : c’est odieux !
    3. Il y a beaucoup trop de compagnies françaises en bonne santé : les supprimer grâce à quelques bonnes grèves ne peut être que salutaire.

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum