Airbus A380: onze de front en Economie, c’est pour 2017

aj_airbus a380 réacteurs gp7200

Airbus a dévoilé hier trois possibilités d’aménagement pour la classe Economie de ses A380 : « Premium », « Economie confort », et « Economie budget » qui se distinguera par onze sièges par rangée au lieu des dix habituels.

Les deux premiers aménagements du superjumbo de l’avionneur européen ne changeront pas grand-chose par rapport aux classes actuelles, a expliqué Airbus le 14 avril 2015 lors du salon Aircraft Interiors Expo à Hambourg. Les sièges de Premium conserveront leur largeur de 19 pouces, et ceux d’Economie Confort celle de 18 pouces. Cette même largeur de 18 pouces existera toujours en Economie Budget, mais des accoudoirs plus étroits permettront aux compagnies aériennes d’installer onze sièges par rangée. En tout cas à l’intérieur de l’A380, puisque l’aménagement Economie Budget sera aussi proposé sur d’autres appareils Airbus mais avec des sièges probablement moins larges : neuf par rangée en A330, et dix en A350 (aménagement déjà choisi par la low cost AirAsia X dans ce dernier cas)

Zodiac et Geven ont déjà donné leur accord pour produire les sièges destinés à cette nouvelle configuration, réservée au pont principal du superjumbo et qui sera disponible à partir de 2017. Les rails existants seront utilisés, les A380 ne nécessitant « aucun travail supplémentaire au niveau du plancher », a précisé Ingo Wuggetzer, vice-président Innovation et Design Cabines d’Airbus; il souligne par ailleurs que les innovations dans les classes supérieures, jusque là privilégiées par les clients des A380, ne concernent « que 6% des passagers ». Et il imagine des A380 configurés en quatre classes, avec deux aménagements différents pour la seule Economie. L’installation de la classe Economie Budget pourrait rapporter jusqu’à 20 millions de dollars par an et par A380 quadri-classe, estime Airbus

La compagnie aérienne Emirates Airlines, plus gros client de l’A380, avait initialement soutenu l’idée de onze sièges par rangées ; on notera cependant que son nouvel A380 bi-classe, 58 passagers en classe Affaires et 557 en Economie, conserve l’aménagement à dix sièges par rangée.

air-journal_Airbus A380-economie 11

http://www.air-journal.fr/2015-04-15-airbus-a380-onze-de-front-en-economie-cest-pour-2017-5142743.html

Commentaire(s)

  1. Publié le 15 avril 2015

    c est vraiment une betaillere,un avion cargo pour passagers
    la rentabilite n a aucun respect pour le passager
    mais celui ci cherchant le moindre cout
    a ce qu il merite

  2. … pour que ce soit vivable, il faut adopter des sièges type « cinema », à assise relevable.. sinon, le passager « middle » va avoir du mal à aller se soulager…

  3. Publié le 15 avril 2015

    Bienvenue dans la bétaillère…. et après on viendra nous faire des laïus incroyables sur le syndrome de la classe éco!!!

  4. Génial. On vante les « résidences » et on tasse, on tasse à l’arrière. Bientôt le porte bagages sur le toit. peu d’options cependant si l’on vend du LC sans prix

  5. J'me marre
    Publié le 15 avril 2015

    La dernière phrase de l’article (  » on notera cependant….. ») me fait bien sourire: ce que je note pour ma part, c’est que Emirates ne peut pas POUR AUJOURD’HUI choisir un aménagement intérieur qui ne sera disponible QU’EN 2017……..
    Mais ça viendra……

  6. 11 abreast, ca va être « sport » à vivre sur du Lng courrier (deplacement entre les sièges, ratio pax/toilette, service à bord…) mais c’est une configuration qui pourrait aider à la percer d’un nouveau marché. (et 10 abreast en eco sur A350 semble être une tendance). Je me souviens de la campagne d’Airbus (à l’aircraft interior expo) promulguant un certain confort avec des clients tout serrés dans un restaurant…cette vision du 11 abreast semble aller à l’encontre de cette stratégie. Néanmoins avec le standard minimal (promis par airbus) de seat width a 18″ le confort minimal devrait être au rendez vous (réduction de près de 15% du temps transition avant endormissement)

  7. Aulongcourt
    Publié le 15 avril 2015

    Passer de 10 à 11 de front au pont principal, c’est augmenter de 10% l’offre de cette partie de la cabine Eco sans autre frais: quelle compagnie pourrait résister a cette tentation???
    Mais comme les coffres à bagages de cette partie de cabine Eco-Budget ne changeront pas,on peut s’attendre à des difficultés supplementaires de rangement a ce niveau…ce qui conduira la compagnie à introduire une limitation plus stricte des dimensions et/ou nombre des bagages par passager acceptés en cabine ..ceux ci devront donc les mettre en soute…avec couts supplementaires..: c’est donc double bonus pour la compagnie…

  8. Père Denis
    Publié le 15 avril 2015

    On va encore ici meme voir se lamenter les pleureuses et fleurir les surnoms type bétaillère ou autre…mais le travail des avionneurs c’est de fournir des possibilités techniques et des options d’aménagement aussi divers que possible aux compagnies aériennes…et le travail de ces dernières c’est d’offrir une gamme de produits aussi variés que possible à destination de plusieurs clientèles aux attentes elles aussi tres diverses que possible…
    Apres,la balle est dans le camp de ces clients,qui décideront par eux mêmes et pour eux mêmes….

  9. La largeur totale (accoudoirs compris) par passager sera-t-elle moindre que sur dans un 777 à 10 de front?
    Mais peut-on en vouloir à Airbus de répondre à une demande de ses clients (les compagnies), qui elles mêmes tentent de séduire un maximum de voyageurs dans un environnement hautement concurrentiel? (les compagnies aériennes réalisent de faibles marges bénéficiaires)
    De plus en plus de places se réservent via les moteurs de recherche. C’est donc malheureusement le prix, parfois pour une différence de quelques Eur, qui motive le plus souvent un achat.
    Les clients reçoivent le service qu’ils sont prêts à payer, ni plus ni moins…
    Combien coûtait un A/R Paris New York en 1980? 400 Eur? Donc avec l’inflation certainement plus de 1000 Eur de 2015? Et l’avion était-il plus confortable et plus sûr qu’un A380 même à 11 de front?
    SI je veux un peu plus de place, je réserve une premium eco, et si je veux partir à NY avec mes 3 enfants et que j’ai un budget serré, je serai content de trouver un prix « low cost » me permettant de faire le voyage…
    Perso je n’y vois aucun scandale!
    Sans ces « bétaillères », sans Ryanair et autres, combien de gens modestes ne pourraient s’offrir un voyage à Rome ou à Athènes?
    Et si d’autres passagers, par choix plus que par nécessité budgétaire, préfèrent voyager low cost en faisant un effort de 2h pour pouvoir s’offrir ensuite une suite plutôt qu’une chambre standard, qui pourrait les juger??

  10. Publié le 15 avril 2015

    Avec des accoudoirs aussi fins, les passagers vont se bagarrer pour poser leurs mains !!!!!!

  11. chiefpilot
    Publié le 15 avril 2015

    Largeur cabine de l’A 380 sur le pont principal: 6,58 m sur le B 747 : 6,10 m avec 10 sièges de front (configuration actuelle) le confort en classe éco est supérieur (48cm en plus), et vu que le plancher sera surélevé sur ces versions prévues avec 11 sièges , pour profiter d’une largeur maxi du fuselage, le confort sera identique aux autres appareils actuels.

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum