Transavia dévoile son app de divertissement à bord

air-journal_Transavia app divertissement

La compagnie aérienne low cost Transavia a présenté hier son nouveau système de divertissement embarqué, disponible sur les tablettes et autres smartphones des passagers.

L’application gratuite Transavia Entertainment pour appareils électroniques sous iOS et Android, présentée le 22 avril 2015 par la filiale spécialisé dans le vol pas cher d’Air France-KLM, donne accès à une sélection de films et de séries télévisées, faisant l’objet d’une « offre gratuite temporaire ». Une fois l’application téléchargée, il suffit au passager de Transavia de se connecter avec son numéro de réservation et son nom ; il peut alors choisir ses films et séries et les ajouter à sa playlist, avec un maximum de 5 films ou séries par personne et par tablette ou téléphone.

Transavia insiste que le fait que ces actions doivent avoir lieu avant le voyage, et conseille de ne télécharger que lorsque la tablette ou téléphone est connecté(e) au wifi. Les films et séries font environ 1 GB chacun, le passager devant donc s’assurer qu’il dispose de suffisamment d’espace. Le visionnage est évidemment possible en vol, à condition de passer en mode avion ; pour les étourdis, Transavia rappelle qu’elle vend des écouteurs à bord.

L’application, disponible en français, anglais et néerlandais, sera bientôt traduite en portugais, en espagol et en italien. Elle est téléchargeable directement sur le site de la compagnie.

 

http://www.air-journal.fr/2015-04-23-transavia-devoile-son-app-de-divertissement-a-bord-5143165.html

Commentaire(s)

  1. L’avenir du divertissement à bord, techniquement c’est la solution idéale pour les Airlines (Gain de poids, économie en cout de maintenance) avec en prime une possibilité d’améliorer les revenus annexes par la location de tablette en vol….J’entends déjà les détracteurs crier au scandale, mais c’est du gagnant/gagnant car en fin de compte les divertissements sur les IFE sont soit dépassés par les tablettes dernières génération (pourquoi jouer aux morpions quand on a Rayman sur son Smartphone). L’implementation de siège permettant une fixation de la tablet personnelle du pax serait le next step (solution innovation proposée par certains nouveaux constructeurs de siège)

    • soit trops couteuses à déployer et a « supporter » (maintenance mise à jours systèmes ect) pour au final une plus-value limitée (différenciation avec la concurrence transparente pour le client en comparaison des facteurs prix ponctualité fiabilité et service « humain », revenue annexe généré « potentiellement » ne couvrant pas ou tout juste le cout d’implémentation et du support du système sur l’ensemble de la flotte)

  2. Il faudrait que les sièges soient tous équipes de prises USB afin de pas tomber en rade en plein milieu d’un film

  3. Bob
    Publié le 23 avril 2015

    Quelqu’un sait quand Transavia commencera à rapporter ne serait-ce qu’un euro ? Car pour l’instant, à part accumuler des pertes année après année…

  4. fred
    Publié le 23 avril 2015

    Transavia, une compagnie soi disant « jeune » et qui parait déjà vieille, je me demande bien qui ils payent pour se faire conseiller. Avouons le les avions Transavia sont tout simplement hideux, ça n’attire pas avec ces couleurs dépassées des années 80.
    en se basant uniquement sur le visuel les avions de Easyjet, Norvegian air Shuttle ou encore Ryanair sont beaucoup plus jolis, plus en rapport avec leur époque.

    • vous avez raison. le visuel devrait être le seule critère de choix d’une compagnie aérienne. Boycottons les avions « moches » 😉
      Quant à l’application, si le principe est séduisant pour la compagnie (pas d’IFE donc de dépréciation matérielle) elle sera intéressante selon la définition du mot « temporaire ». Combien d’heures, minutes avant/ après le vol. Car si cela dépend du débit de l’aéroport dans lequel vous êtes, il y aura des déçus…

      • Si le système de connectivité est similaire a ce que l’on trouve dans d’autre compagnies, pas besoin de connection à la gate. Les films musiques series ect (les données) sont stockées dans un serveur à bord, et diffusée en wifi a bord par des relais disposés dans la cabine

  5. Albert
    Publié le 23 avril 2015

    Transavia, la low cost des Français ? Du nord. Paris, Nantes, Lille. Les autres continueront à utilser la concurrence étrangère. Sans doute AF préfère-t-elle que nous passions par Orly. Il faut dire qu’ avec 15 avions, 20 bientôt, ils ne peuvent pas sérieusement concurrencer grand monde..

  6. Momo de Courbevoie - 23 avril 2015 à 12 h 40 min
    Momo de Courbevoie
    Publié le 23 avril 2015

    C’est juste écœurant !
    Ce pays est dirigé par les syndicalistes qui se foutent totalement des autres,
    ils font ce qu’ils veulent peu importe le coût financier et humain !
    AF a perdu 500 millions et pour finir, ADJ baisse son froc devant le SNPL …
    Les PNT AF pour aller chez Transavia soit disant aux conditions Transavia vont toucher 35000 euros de primes !
    La stop clause à 110 places tue de facto HOP qui devait avoir des avions jusqu’à 130 sièges (E195).
    Quant aux A320 chez HOP, aux conditions des PNT AF, c’est juste surréaliste par rapport aux Law cost
    Le court-moyen courrier est donc mort avec ce « contrat unique », qui n’en a plus le nom, mais c’est bien la seule chose aie changé.
    Easy and Co doivent se bidonner …

  7. superyoda86
    Publié le 23 avril 2015

    Moi je trouve ça bien comme idée, il faut innover de toute façon! J’espère que Transavia va vite se développer! Seul petit regret, j’aurais préféré qu’ils achètent des A320 car ils auraient pu avoir plus de souplesse avec la flotte moyen courrier d’Air France qui est tout Airbus !

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum