Bug sur iPad : des vols American Airlines cloués au sol

air-journal_American Airlines EFB pilote

Un bug sur les iPad des pilotes de la compagnie aérienne American Airlines a cloué au sol « quelques dizaines » de vols mardi soir, avant un retour à la normale.

L’Electonic Flight Bag, ou documentation de vol sous forme numérique, est en vogue dans les cockpits un peu partout dans le monde : gain de poids et et simplicité pour la compagnie comme les pilotes, plus rapidité de mise à jour pour la sécurité des vols. Mais les bons vieux documents papier avaient au moins un avantage : ils ne pouvaient pas tomber en panne. C’est ce qui est arrivé le 28 avril 2015 dans la soirée à American Airlines, quand le logiciel sur iPad conçu par Jeppesen (filiale de Boeing) est tombé en rade. Des centaines de passagers ont vu leur vol annulé ou retardé, la compagnie admettant « travailler sur le problème », et ils étaient nombreux à raconter sur les réseaux sociaux leur expérience. « L’iPad du commandant de bord et du pilote se sont éteints à 24 minutes d’intervalle » a raconté dans USA Today l’un d’eux, coincé à l’aéroport de Dallas-Fort Worth

La directrice de la communication d’American Airlines Andrea Huguely a reconnu le problème, précisant que « dans certains cas les avions ont dû retourner à la porte d’embarquement afin de trouver un réseau wifi et télécharger le correctif logiciel ». Différents types d’avions ont été affectés par le bug, a-t-elle souligné, contredisant un témoignage qui parlait d’un bug affectant uniquement les vols opérés en Boeing 737. Les excuses de rigueur ont été présentées aux voyageurs affectés, la reprise des vols se faisant relativement rapidement en fin de soirée.

Le bug a en tout cas détourné l’attention du dernier communiqué de la compagnie de l’alliance Oneworld, portant sur le début du chantier de rénovation de ses salons d’aéroport. Les plateformes de Phoenix-Sky Harbor et Sao Paulo-Guarulhos seront les premiers à bénéficier des salons Admirals Club rénovés, avec logo sur verre blanc à l’entrée, style contemporain à l’intérieur avec mélange de tons gris et beiges et accents de rouge, sur fond de décor en bois de chêne blanc et acier inoxydable. Les salons de Miami, New York-JFK, Dallas et Los Angeles seront rénovés cette année, ceux de Chicago et Londres entre autres l’année prochaine ; tous les salons d’American Airlines seront remis à neuf à plus long terme.

air-journal_American Airlines salon aeroport new look air-journal_American Airlines salon aeroport new look2

http://www.air-journal.fr/2015-04-29-bug-sur-ipad-des-vols-american-airlines-cloues-au-sol-5143462.html

Commentaire(s)

  1. Qui va payer pour ce gâchis énorme ? (Coûts pour AA et pour les passagers)
    Question aux spécialistes: les plans de vols sont-ils modifiables en vol via Ipad ?
    si oui, y a t’il eu des conséquences lors du bug pour les vols qui avaient déjà décollé?

    • Publié le 29 avril 2015

      @mikeworld: chez AF, il n’y a aucune interaction entre l’iPad et les systèmes de l’avion (pilote automatique, FMS etc…). C’est juste un écran qui permet d’afficher la documentation (manuel de vol de l’avion, en somme le mode d’emploi , documentation interne à la compagnie, mais aussi les fiches de terrain, c’est à dire les fiches de parkings, les fiches de roulage, les fiches d’approches, les fiches de départs et d’arrivées pour chaque aeroport, les cartes de navigation (« routiers » en jargon aéronautique) et quelques centaines de notes de services, informations techniques, etc… Pour le moment, chez AF nous avons à la fois l’iPad ET les fiches papier. Mais pour combien de temps encore, je ne sais pas!

    • Publié le 29 avril 2015

      Un plan de vol est en fait un « contrat » que l’on passe avec le contrôle aérien (ATC) incluant plein d’infos dont la route empruntée, la vitesse, le niveau de vol… On peut demander pour différentes raisons une modif du plan de vol, mais pas via l’iPad (on utilise un système d’envoi de données par satellite, indépendant). Cependant si les iPad ont buggé et s’éteignaient, on perd les cartes en route et les cartes d’aéroports (avec chez AA un système de secours via des cartes papiers ou autre très probablement), et peut-être aussi (comme c’est le cas chez AF sur Airbus où nous avons des EFB mais pas sous la forme d’iPad, une partie calculateur de performances (décollage et atterrissage) plus accès à la documentation. Nous avons un autre système en secours évidemment. Néanmoins la perte pour AA de l’iPad, pour AF des EFB, est bien embêtante.

  2. juju
    Publié le 29 avril 2015

    on arrête pas le progrés

  3. superyoda86
    Publié le 29 avril 2015

    Il faudrait avoir les deux, l’ipad et le papier! Sinon en cas de panne au cours d’un vol, comment on fait?

    • Dans le cas d’Airbus, la doc papier est conservée pendant 6 mois environ le temps de valider la fiabilité du systeme.
      A la fin de cette période, il est estimé que les deux tablettes assurent une certaine redondance et donc qu’on peut se passer de la doc.

      Apparemment c’est peut être pas suffisant…

  4. allons
    Publié le 29 avril 2015

    Quel progrès! Dans la majorité des longs courriers on voyage aussi mal en classe économique qu’il y a 20ans.

  5. Lu récemment sur le scope GPS d’un (très très) gros bateau :
    « Paper charts are primary means of navigation »

  6. Vincent
    Publié le 29 avril 2015

    Immanquable ! Ce qui devait arriver arrive, et je ne suis pas le seul à l’avoir répété.

    La doc papier doit restée dans le cockpit et être disponible immédiatement le cas échéant.

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum