Lufthansa : 3,84 litres aux 100 km par passager

air-journal_Lufthansa 747-8i (1)

La compagnie aérienne Lufthansa a établi un nouveau record de consommation avec une moyenne d’environ 3,84 litres/100 km par passager en 2014, en baisse de -1,6% par rapport à l’année dernière pour l’ensemble du groupe.

Dans son communiqué du 21 mai 2015, la compagnie nationale allemande précise que cette amélioration des performances de consommation est en ligne avec la « cible ambitieuse de l’industrie aéronautique qui vise une amélioration annuelle de l’efficacité énergétique de 1,5% ». Lufthansa, Germanwings, Brussels Airlines, Swiss et Austrian Airlines ont toutes progressé, tirant profit de la modernisation de leur flotte, qui va se poursuivre cette année avec l’arrivée de 17 nouveaux avions (225 au total d’ici 2025 d’une valeur de 38 milliards de dollars) dont le dernier des 19 Boeing 747-8i commandés, récemment mis en service et qui consomme 15% de moins que le 747-400. Lufthansa Cargo a fait encore mieux avec un gain de -5,2% pour atteindre 0,183 litres/tonne kilomètre, même si l’amélioration n’est que de -0,8% au niveau du groupe

La consommation globale des compagnies de Star Alliance a progressé de +0,7% l’année dernière, sur des capacités en hausse de +1,7% ; la « « tendance vers un découplage de la capacité de transport et de la consommation de carburant » se poursuit donc avec succès.

Lufthansa voit l’avenir en rose, de plus amples réductions de la consommation étant attendues grâce à l’investissement dans des avions « neufs, plus efficients et moins bruyant ». Outre les quatre derniers 747-8i, les compagnies du groupe mettront en service cette année deux A380, dix A320 et un Boeing 777F ; début 2016 arriveront les premiers A350-900, censés consommer 26% moins qu’un 747-400. Et elle rappelle que la réduction de consommation n’est pas sa seule stratégie « pour la protection du climat » : elle se concentre aussi sur la recherche et l’utilisation de « carburant alternatif pauvre en émission de CO2 », sur « l’initiative d’électro-mobilité E-PORT AN » à l’aéroport de Francfort pour diminuer la consommation et les émissions lors du roulage et du tractage (par exemple avec utilisation de tracteurs électriques).

En 2013, la consommation moyenne par passager de Lufthansa s’élevait à 3,9 litres pour cent kilomètres.

http://www.air-journal.fr/2015-05-22-lufthansa-384-litres-aux-100-km-par-passager-5144488.html

Commentaire(s)

  1. Quand on sait que LH est l’un des principaux opérateurs d’A340, qui n’est pas spécialement connu pour sa sobriété, on se dit qu’il y a effectivement une marge d’amélioration.
    Il ,serait intéressant de connaitre les chiffres d’autres compagnies afin de pouvoir établir une comparaison / un classement sur une valeur qui en dit l’on sur l’efficacité opérationnelle.

    • Aulongcourt
      Publié le 22 mai 2015

      Pour les autres compagnies, je ne sais pas, mais pour AF, voici les chiffres:
      Le bilan 2014 n’est pas encore sorti :en général c’est vers 01/07 +/-.Les chiffres suivants sont donc les chiffres et info sur le REALISE 2013 et variations sur 2012:
      La consommation carburant par pax et par 100km (base de comparaison identique à LH) a été pour 2013 de 3,57 litres..en réduction de -1,9% sur 2012…déjà en réalisé 2013 AF fait bien mieux que LH en réalisé 2014..et beaucoup mieux que LH en réalisé 2013 puisque la consol LH/2014 est en baisse de -1,6% sur 2013…
      AF affiche une volonté de réduction de -1,5% /an jusqu’en 2020…on verra sous peu si cet objectif est tenu pour 2014…

      Depuis 9 ans et de manière ininterrompue AF est classée dans le DOW JONS SUSTAINABILITY INDEX comme « leader » du groupe mondial des entreprises du secteur du transport aérien..et depuis les 5 dernières années comme leader du secteur « transport en général » (qui comprend les transports aériens,maritimes,ferroviaires et opérations portuaires et aéroportuaires) De fait il y a dans cet indice 24 secteurs différents de classement de toutes les entreprises mondiales (..enfin,de celles qui publient tous ces chiffres, bien sur..mais celles qui ne publient rien sur ce sujet ne doivent sans doute pas être les plus performantes en la matière…)..étant leader de l’un des 24 secteurs,cela fait de AF l’une des 24 entreprises au monde les plus performantes en terme de développement durable…et permet , entre autre,à AF d’être une entreprise « recommandée » par les analystes et les fonds qui prônent d’investir uniquement dans les entreprises dites « écologiquement responsables »..

      Au moins sur tous ces sujets là, personne ne peut rougir d’AF…..

  2. Publié le 22 mai 2015

    Finalement les quadrille réacteur née sont pas si mauvais que ça ! A340 , A380 , B747.8i .

  3. Père Denis
    Publié le 22 mai 2015

    Il s’agit d’une consommation au 100km PAR PASSAGER TRANSPORTE..
    On se doute bien que des avions plus neufs,et/ou des avions mieux entretenus,nettoyés… mais aussi une préparation optimale des vols ( choix des voies aeriennes..) et une gestion fine et attentive de la part des PNT dans le déroulé des vols…permettent une baisse de la consommation globale…
    Mais pour ce genre de statistique (… par passager..) d’autres données influent fortement sur le résultat final…et ces données viennent peut être moins spontanément a l’esprit…mais sont. Essentielle à cuonnaître pour mieux mesurer  » la performance reelle » :
    Le taux de remplissage et donc la meilleure adéquation offre/demande par ligne est essentielle: mettre un avion trop gros que l’on a du mal à remplir et volant souvent avec des rangées de sièges vides…consommera toujours plus par passager transporte qu’un avion plus petit mais quasiment toujours rempli…La performance de vente commerciale est donc également importante pour remplir les avions: a tai ile égale entre deux compagnies, plus ils sont pleins,plus la consommation par passager sera abaissée…
    L’aménagement interieur de l’avion , et donc l’offre commerciale, est également essentiel: or cela dépend du type de clientèle ,et de votre force ,de votre attractivité sur chaque segment : prenez deux compagnies exploitant un type d’appareil identique ,à motorisation identique,faisant le meme vol meme jour même heure en parallèle : celle qui aura un forte présence commerciale et une forte clientèle Premiere et Affaire aura donc un avion équipe de nombreux sièges Premiere et Affaire,et de moins de sièges Eco…Le total des passagers transportés sera donc toujours largement inférieur a celui de l’autre compagnie qui, ayant peu de clients Prem et Affaire a donc peu de ces sièges dans l’avion..mais beaucoup plus de sièges Eco…Devinez qui aura la moindre consommation de carburant PAR PASSAGESr transporte entre ces deux vols identiques???( Vous avez deux heures!!!!)

    • J'me marre
      Publié le 22 mai 2015

      Mes deux heures sont passées…Je donne ma langue au chat

    • fred06
      Publié le 23 mai 2015

      Rajoutons quelques variables par passager transporté à vos remarques pertinentes:
      -les courts courriers consomment plus que les longs courriers
      -masse du fret transporté dans l’avion en plus des passagers
      -consommation plus forte quand on dessert des aéroports saturés avec temps d’attente tant au décollage qu’à l’atterrisage (LHR par ex au lieu de Luton ou les aéroports US….1h de roulage pour décoller…) avec en plus un emport très pénalisant de carburant supplémentaire
      -consommation plus forte dans les régions chaudes du globe

      Finalement statistique peu pertinente!

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter