Menaces sur les vols aux Etats-Unis : un seul coupable ?

Air-journal_chien-drogue_tsa

Le FBI est la recherche d’une personne qui serait responsable de la dizaine de fausses alertes à la bombe visant des vols commerciaux lundi aux Etats-Unis, y compris l’avion de la compagnie aérienne Air France escorté jusqu’à New York par des chasseurs F-15.

Aucune des menaces ne s’est finalement avéré « crédible » selon le FBI cité par les chaines de télévision américaines, mais elles proviendraient pour la plupart de la même personne. Selon NBC l’homme aurait appelé plusieurs postes de police parlant de « présence de bombes et d’armes chimiques » à bord de vols à destinations de plusieurs aéroports dont New York-JFK, Newark ou Boston ; CBS parle de six vols internationaux fouillés à leur arrivée, dont un de Saudia à JFK, un d’EVA Air à Los Angeles, et bien sûr celui d’Air France en provenance de Paris-CDG. Son escorte par deux chasseurs F-15 aurait été une mesure de précaution, la tour de contrôle « n’arrivant pas à joindre l’équipage ». Rien d’inquiétant n’a été trouvé lors de toutes les fouilles des appareils, les passagers rejoignant leur destination sans trop de perturbation.

Ce genre de fausse alerte est généralement puni aux Etats-Unis par une peine de 18 mois de prison, rappelle CBS qui parle d’une « abondance de prudence » à propos des fouilles – la plupart des cas venant de personnes « à la recherche de publicité personnelle » selon le FBI.

http://www.air-journal.fr/2015-05-28-menaces-sur-les-vols-aux-etats-unis-un-seul-coupable-5144739.html

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter