Paris : des forfaits pour les taxis depuis les aéroports

Air-journal_Taxis aeroport 5

C’est officiel : des tarifs forfaitaires seront imposés dès le 1er mars 2016 pour tous les taxis effectuant des courses directes vers Paris au départ des aéroports d’Orly et Roissy-CDG. Le montant de ces courses sera connu fin août.

Le gouvernement français a annoncé le 4 juin 2015 la mise en place de ces tarifs forfaitaires concerneront les courses directes entre les aéroports et la capitale. Quatre tarifs seront définis, entre chaque aéroport et la rive droite ou la rive gauche de la Seine, et les taximètres seront mis à jour à partir du 1er janvier 2016 « dans le cadre de la revalorisation annuelle des tarifs ». Ces tarifs devraient tourner autour de 30-35 euros à Orly et 50-55 euros à Roissy. L’ouverture des voies réservées aux taxis et aux transports publics sur les autoroutes A1 le 29 avril et A6 le 3 juin « réduisent les temps de parcours en heures de pointe sur les trajets entre les aéroports et Paris », rappelle un communiqué du gouvernement ; la forfaitisation des tarifs et la réduction des temps de parcours permettront de « mieux valoriser l’offre des taxis, pour la clientèle touristique, comme pour la clientèle régulière ».

Le gouvernement précise en outre que pour toutes les courses des taxis parisiens, les suppléments seront supprimés sauf dans le cas de l’utilisation d’un véhicule de grande taille (au moins cinq places en plus du conducteur). L’approche du taxi, en cas de réservation, sera également forfaitisée pour l’ensemble des courses au départ de Paris. Le montant sera différencié selon que la réservation est immédiate ou différée. En contrepartie, le gouvernement « prend acte » de la décision du Conseil Constitutionnel qui valide les mesures relatives au monopole de la maraude des taxis, y compris dans le domaine des nouvelles technologies. « L’interdiction de la maraude électronique, cohérente avec le projet de mise en œuvre de l’Open Data des taxis », est donc confirmée pour les VTC, les véhicules motorisés à deux ou trois roues et les taxis en dehors de leur zone de prise en charge. Le Conseil Constitutionnel a jugé que les motifs d’ordre public poursuivis en matière d’occupation de la voie publique justifient un encadrement des conditions de circulation des VTC, et notamment la disposition relative au « retour à la base », sous réserve que cet encadrement s’applique également aux taxis en dehors de leur zone de stationnement. Mais l’état a aussi « pris acte » de l’inconstitutionnalité de la disposition interdisant la tarification kilométrique de ces mêmes VTC : ces derniers peuvent recourir « aussi bien à la tarification horokilométrique qu’à la tarification au forfait » – chose qui sera interdite aux taxis depuis les aéroports…

Interrogé dans Le Figaro, le président de la Fédération Nationale du Taxi Didier Hovrel s’oppose au principe du forfait aéroport, craignant de « perdre la spécificité des taxis qui propose des tarifs personnalisés en fonction de la distance parcourue par les clients ». Il préfèrerait la solution d’un montant plafond clairement affiché, diminuant entre autres les possibilités d’arnaque en particulier pour les touristes. A partir du moment où un forfait est affiché, « vous trouvez toujours quelqu’un de moins cher que vous », estime-t-il. On ne sait pas s’il est rassuré par l’annonce du gouvernement sur la « lutte contre les chauffeurs qui ont une activité de transport de personnes sans base légale », les services de contrôle devant « poursuivre et amplifier les procédures ». Un bilan présenté lors d’une réunion avec les organisations professionnelles de taxis vendredi dernier fait état de « 380 procédures engagées » contre les chauffeurs sur les grandes métropoles ; les services de police de Paris « ont augmenté de plus de 25 % les procédures contre le travail illégal, et durant le dernier festival de Cannes des actions renforcées de contrôle ont eu lieu sur le terrain »…

http://www.air-journal.fr/2015-06-05-paris-des-forfaits-pour-les-taxis-depuis-les-aeroports-5145135.html

Commentaire(s)

  1. Il était temps mais c’est trop tard… les voitures avec chauffeurs on capté des parts de marché que les taxis ont inexorablement perdues et c’est tant mieux. Cela fait 30 ans qu’on attend que cette profession se modernise et se réforme en vain. Cela évitera aux nombreux chauffeurs de taxis mal-aimables et malhonnêtes d’arrêter – peut-être – (on peut toujours rêver) d’estamper le touriste étranger en lui facturant des courses à des prix honteusement astronomiques. Ils seront cependant toujours aussi mal-polis, désagréables et si peu professionnels. La nature ayant horreur du vide, les Uber et autres Chauffeurs Privés sont arrivés et offrent un service de qualité, sans égal et à un tarif très raisonnable (45 euros forfait Paris-Roissy quelque soit le temps de transport dans des voitures dignes de ce nom). On en avait ras le bol de voyager dans des voitures poubelles qui puent la clope, de supporter une radio qui vous hurle dans les oreilles, ou pire la sempiternelle rengaine des chauffeurs (incapable d’aligner 3 mots en anglais) qui se plaignent en permanence de leurs « horribles » conditions de vie en arrivant chez vous avec déjà 15 euros au compteur et qui comme par hasard avaient toujours un problème avec leur lecteur de carte bancaire ou une « panne de papier ». Dans la série « je vous escroque sans vergogne » les chauffeurs de taxi sont passés maîtres, et ce bien sur, en vous faisant toujours la gueule. Pour ma part, cela fait des années que je me refuse à faire appel à eux en privilégiant les voitures avec chauffeurs qui offrent un service hors pair à un prix défiant toute concurrence… A qui le tour? quel prochain monopole faire encore tomber? ce ne sont pas les monopoles qui manque dans notre cher pays…

  2. Quand je pense qu’il aura fallu attendre 20 ans pour obtenir de cette mafia ce que tous les chauffeurs de taxis de la planète on accepté et appliqué depuis belle lurette partout ailleurs dans le monde… ils vont être bien enquiquinés… ne plus pouvoir escroquer le touriste japonais en facturant des courses Roissy Paris à 150 euros… aie!!! sale temps pour une sale profession, à la sale mentalité, avec de sales habitudes…. A quand l’obligation pour les chauffeurs de taxi, de sourire, d’être aimables, de connaitre Paris, de ne pas nous « accueillir avec une tête de trois pieds de long et d’accepter systématiquement la carte de crédit (comme partout ailleurs sur la planète). Let’s make a dream! Heureusement que les voitures avec chauffeur sont venues mettre un coup de pied dans cette fourmilière de mal-faisants avec de belles voitures, un réel service, du confort, du professionnalisme. Personnellement, je ne vais pas pleurer des larmes de crocodile sur un nouveau monopole qui tombe et une mafia mise en danger… Rien que pour ne pas avoir à supporter le bruit d’une radio (imposée par un chauffeur irascible) dont on ne veut pas pendant 40mn de trajet, on est heureux de voyager avec Uber! 🙂

  3. Publié le 5 juin 2015

    Cherchez l’erreur. Chauffeur privé avec réservation: prix forfait 50 euros quelque soit le temps de parcours, chauffeur charmant en costume, belle voiture flambant neuve, choix ou non d’écouter la radio, meilleur chemin parcouru en fonction de la circulation, prise pour rechercher son portable, eau, magazine et personne vous proposant de porter votre bagage… bref, le rêve. Taxi lambda: 5 euros dès que le standard à décroché de déjà débité pour la réservation, un compteur à plus de 12 euros en arrivant devant le taxi (on se demande bien pourquoi) alors qu’on l’attend sur le trottoir, chauffeur irascible et mal fagoté (bien sur ne parlant pas un traite mot d’anglais), radio qui nous hurle à tut tête dans les oreilles, voiture poubelle, plainte non-stop du chauffeur sur sa condition de vie misérable et son horrible métier depuis 20 ans (on se demande pourquoi il continue?), ah aujourd’hui le boitier de la carte bleu ne marche pas, « démerde toi avec ton bagage », une course à 62 euros, pas un « au revoir, bon voyage, merci »… bref, tout est dit!

  4. Une bonne nouvelle, mais pourquoi avoir attendu 2016? Au demeurant, c’est loin d’être encore acquis me semble-t-il… ne crions pas victoire trop tôt!

  5. Pierreantoine
    Publié le 5 juin 2015

    Forfaits à 50/55 euros. Autant qu’un taxi moto, propre, efficace, ultra rapide.
    A ces tarifs, les taxis seront ils propres? Aimables ?
    Si jusqu’au conseil constitutionnel, on s’occupe d’une course de taxis, ça veut dire que tout va bien et que le pays continue, richissime.
    Bien entendu, les syndicats professionnels bloquent tte évolution, y comprise celles liées aux avancées techno. Un rêve.

  6. Al 27
    Publié le 5 juin 2015

    Ça fait belle lurette que je prend plus de taxi, n’importe quoi mais je monte plus dans leur voiture.

  7. A380MSN001
    Publié le 5 juin 2015

    Les taxis, un truc du passé!
    Paris – CDG 30€ avec Über Pop et 40 avec Über X (Paris Nord).

    Cependant les chauffeurs Über X commence à dépeindre sur les taxis, moins de bouteilles d’eau et bonbon, voiture moins impeccables qu’au début. Bref on verra mais le même constat est fait également de l’autre côté de l’atlantique. On verra dans les prochains mois!
    Cependant le forfait arrive après la guerre!

  8. Publié le 5 juin 2015

    C’est peut être bien, mais moi je vais souvent à Orly ou j’en reviens, et comme j’habite une porte sud de Paris (Porte d’italie) le compteur ne depasse jamais les 20/24€ (avec une ou deux valises).
    Resultat me faire payer 35€ c’est 10€ de plus environ qu’actuellement.
    Pour CDG (que j’evite comme je peux) je paye 45/50€ depuis Porte d’italie jamais plus.
    En fait je vais surement reprendre les transports en commun comme avant je vois pas pourquoi payer 10/20€ de plus pour le meme service.
    Les forfaits ont été mal calculé à mon sens.

  9. superyoda86
    Publié le 5 juin 2015

    Ce qu’il faudrait surtout c’est une ligne ferrée Roissy- Paris direct avec des trains toutes les 10 min. Il parait qu’il vont en construire une un jour peu être 2025.. et facturé 18€ l’aller! Il faudrait que niveaux prix ça soit autour de 8€ à 10€ maximum l’aller. Rapide, confortable, abordable et efficace, c’est ce qu’il faut pour le 1er ou 2ème aéroport Européen !!! On est ridicule aujourd’hui avec nos taxis et nos RER bondés qui sont chers et plein de vermines! Quel image donnons nous de la France? L’argent public doit servir à ça au lieu de le dépenser dans des conneries!

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum