Trafic Air France-KLM : +3,2% en mai

air-journal_KLM Air France Chili 2

Avec 8,0 millions de passagers transportés, le groupe Air France-KLM a vu son trafic progresser de +3,2% le mois dernier, tout en maintenant une stricte gestion des capacités. Les recettes unitaires en euros ont enregistré une légère hausse, et la filiale low cost Transavia poursuit son développement rapide.

Dans leur communiqué du 8 juin 2015, les compagnies nationales française et néerlandaise soulignent que le trafic du groupe a gagné le mois dernier +1,9% en PKT (passager kilomètre transporté), sur des capacités en hausse de +1,1% en SKO (sièges kilomètre offert) ; en conséquence le coefficient d’occupation progresse de +0,7 point à 84,8%.

En ce qui concerne Air France, HOP! et KLM, qui ont transporté 6,83 millions de voyageurs (+2,0%), la hausse de trafic en PKT est de +1,4% sur des capacités en SKO gagnant +0,4%, le coefficient d’occupation moyen étant de 84,2% (+0,8 point). Le groupe souligne la croissance des capacités sur l’Amérique latine, principalement due au lancement de la ligne reliant l’aéroport d’Amsterdam à Bogota et Cali, et la stabilité des capacités sur l’Asie (réduction de 9% des capacités sur le marché le plus difficile, le Japon). La recette unitaire au siège kilomètre offert (RSKO) hors change est en nette baisse comparée à mai 2014, avec un accroissement de la pression sur les recettes unitaires : recette unitaire hors change en baisse d’environ 6% sur la période avril-mai 2015 comparée à avril-mai 2014, mais les recettes unitaires sont en légère croissance (environ +1%) sur la même période, change inclus.

La filiale low cost Transavia a transporté le mois dernier 1,2 millions de passagers depuis la France et les Pays-Bas, en hausse de +11,1% ; le trafic en PKT gagne +7,1% sur des capacités en SKO en hausse de +8,2%, le coefficient d’occupation reculant de -0,9 point à 89,9%. Le groupe souligne la poursuite du développement rapide de Transavia France, avec des capacités en hausse de 23% et le « maintien d’un coefficient d’occupation élevé ».

L’activité cargo en revanche poursuit la réduction de son activité : capacité en TKO reculant de -4,8%, trafic en TKT chutant de -12,0%, et un taux de remplissage en recul de -4,8 points à 59,4%. La recette unitaire à la tonne kilomètre offerte (RTKO) hors change est en nette baisse comparée à mai 2014 ; la recette unitaire hors change est en baisse d’environ 14% sur la période avril-mai 2015 comparée à avril-mai 2014.

Depuis le début de l’année, le groupe toutes filiales comprises a transporté 34,36 millions de passagers (+1,2%), avec un trafic en PKT en hausse de +0,5% sur des capacités en SKO en hausse de +0,6% ; le coefficient d’occupation moyen entre janvier et fin mai 2015 perd 0,1 point à 83,6%.

http://www.air-journal.fr/2015-06-08-trafic-air-france-klm-32-en-mai-5145248.html

Commentaire(s)

  1. easy sleeping pilot - 8 juin 2015 à 10 h 30 min
    easy sleeping pilot
    Publié le 8 juin 2015

    Comme d’habitude , aucun résultat détaillé pour le traffic we HOP ! Bizarre comme c’est bizarre …

  2. Publié le 8 juin 2015

    Bref, ce n’est pas bon… Le seul indicateur qui importe est la recette unitaire… le reste n’a aucun intérêt si la recette unitaire ne progresse pas… une compagnie n’a aucun intérêt à augmenter son trafic si la marge n’est pas bonne… dommage! Le seul moyen pour AF de s’en sortir est de changer de « business model » et c’est urgent, et probablement de s’allier à une compagnie du Golf pour lui donner accès au marché nord-américain. Cela signifiera, certes des concessions, mais c’est la seule « planche de survie » du Groupe AF-KLM.

    • GREEN777
      Publié le 8 juin 2015

      Pourquoi s’allier avec une compagnie du Golf arabique, région à l’est, pour envoyer des passagers vers l’ouest en sachant que ces compagnies du golf ne cessent d’établir des vols directes de leur base vers les Etats-Unis d’Amérique et le Canada sans omettre l’Amérique du sud.

  3. Antoine Delaveuve - 8 juin 2015 à 11 h 11 min
    Antoine Delaveuve
    Publié le 8 juin 2015

    Ces chiffres ne sont pas bons, voire mauvais. Le Moyen Courrier perd encore de l’argent, le Long Courrier n’en gagne pas, les parts de marché s’effritent, le nombre de passagers haute contribution qui engendrent le maximum de recette ne croit pas ou beaucoup trop peu pour renverser la mauvaise tendance du LC, le trafic global croît peu, ce qui signifie que le volume – trop faible – n’arrive pas à pallier le manque de recette, etc. C’est encore une fois la recette unitaire par passager qui est la clef, le revenu par siège, et ces chiffres ne sont pas bon du tout… Il faudra encore beaucoup de réformes structurelles sur le réseau, les coûts, la masse salariale, les structures, etc. et malheureusement dans une société mastodonte comme AF, tout est beaucoup trop long… Les offensives sans précédent des compagnies du Golfe sur le vieux continent (qui à défaut d’augmentation des fréquences faute d’autorisation, augmentent la capacité d’emport en multipliant les vols en 380) qui pompent littéralement le trafic lucratif du LC, le désengagement progressif annoncé d’Alitalia (sous l’influence d’Etihad) qui va multiplier les vols longs courrier au départ de Rome et Milan au détriment de CDG et Schiphol, le désengagement de Delta qui joue de plus en plus cavalier seul (notamment avec Virgin) – AF ayant été incapable de réagir rapidement à cette JV très rapidement créée -, l’incapacité d’AF à créer une JV lucrative vers la Chine, la montée en gamme hallucinante des compagnies du Sud Est Asiatique et du Golfe qui va plomber les efforts – nécessaires – mais beaucoup trop tardifs et trop lents à être proposés par AF, à proposer des produits compétitifs et haut de gamme, la lenteur à faire croître Transavia, etc. etc. etc. etc. sont autant de facteurs qui vont handicaper encore plus AF en 2015 pour se refaire une santé… Bref, je ne vois pas AF revenir à des bénéfices à court terme… il y a trop de chantiers, trop de défit pour une compagnie qui n’a pas su prévoir, anticiper, investir, innover… « Gouverner c’est prévoir »… Chez AF, on suit… on suit péniblement… L’avenir d’Air France est très sombre.

  4. Isabelle Poignet - 8 juin 2015 à 11 h 12 min
    Isabelle Poignet
    Publié le 8 juin 2015

    La croissance du trafic ne sert à rien si la recette unitaire ne suit pas… il faut mieux des avions moins remplis avec des sièges mieux vendus, que des avions qui débordent avec des sièges mal vendus : déalement, des avions plein bien vendus, c’est l’idéal. Cela s’appelle l’optimisation de la recette unitaire. cqfd ! Des avions pleins ne sont absolument pas le gage d’une bonne santé économique et d’une satisfaction passagers…

  5. Geerd De Bryuyne - 8 juin 2015 à 11 h 14 min
    Geerd De Bryuyne
    Publié le 8 juin 2015

    Ce qui est inquiétant c’est que le trafic augmente très légèrement, on pourrait même dire qu’il stagne alors que le trafic Transavia lui augmente fortement. Donc quand le trafic global du groupe reste sensiblement le même, ca veut dire que le trafic d’Air France et de KLM baisse, n’est ce pas ? Plus de trafic chez Transavia, moins chez AF et KL, donc à la fin pas d’augmentation globale.

  6. TOM TOM
    Publié le 8 juin 2015

    L’autre fois, j’ai fait un Paris Nice et le vol était en retard.Cette compagnie se fout vraiment de ces passagers!!! Et je reste poli… Vivement une concurrence plus rude!!! Il y en a marre de cette compagnie…

  7. Cours Forrest
    Publié le 8 juin 2015

    Des résultats pas vraiment brillants brillants…un trafic en stagnation ( au mieux) associe à une baisse de la recette unitaire : ca veut dire que financierement parlant mars 2015 sera probablement une mauvaise cuvée…et les chiffres trimestriels ne seront sans doute pas terribles non plus…
    Bref,pour AF sur le plan financier,le changement,c’est pas encore pour maintenant!!!

  8. Emile Franc
    Publié le 8 juin 2015

    Un grand merci à ces stupides pilotes qui ont le culot de vouloir démontrer le bien fondé de leur mouvement. Un manque total de responsabilité vis à vis de l’entreprise et des autres catégories du monde, et une attitude grotesque aux yeux du monde. Si au moins ils avaient l’excuse de ne pas être intelligents!!
    Notre pays a besoin de très nombreuses réformes s’il veut s’en sortir.

  9. GREEN777
    Publié le 8 juin 2015

    Que AF-KL continue à se battre et qu’elle puisse réduire ses coûts pour mieux contrer les compagnies du golf. Ce qui pensent que le différentiel emploi entre vente d’avion et licenciement massif dans les compagnies européennes reste équilibré oublient que Airbus construit de plus en plus hors d’Europe pour preuve la nouvelle unité aux Etats-Unis. Il ne faut pas oublier qu’une concurrence n’est véritablement comparable que lorsqu’elle se fait sur les même bases. Peut on dire bravo au secteur textile du Bangladesh d’être plus concurrentiel que celui de France! Il en va de même pour bon nombre de secteur.

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum