L’aéroport de Rome Fiumicino toujours en zone de turbulence après un incendie

air-journal-alitalia-aeroport-rome-roma

Suite à l’incendie de l’aéroport de Rome Fiumicino le 7 mai dernier, l’Autorité italienne de l’aviation civile (ENAC) a décidé de fermer progressivement « à titre de précaution » la zone Départs du Terminal 3 du premier aéroport romain. Les vols à l’aéroport international de Rome-Fiumicino seront assurés à seulement 60% à partir d’aujourd’hui, afin de désengorger les autres terminaux, saturés depuis le mois de mai.

Au cours de cette période de réduction des activités au Terminal 3-Départs, certains vols seront reportés progressivement vers d’autres terminaux, les T2 et T5, qui seront en outre reliés par un service de navette améliorée. Air France prévoit de supprimer deux vols depuis Paris. En compensation, des avions long-courrier, à plus grosse capacité, seront utilisés pour le vol Paris-Rome et Rome-Paris de l’après-midi.

Les opérations à la zone d’arrivée du Terminal 3 restent en revanche inchangées, indique l’aéroport Leonardo da Vinci de Fiumicino (38,6 millions de passagers en 2014). Sa direction a par ailleurs mis en place une équipe dédiée dont la mission est d’aider les passagers gênés par ces modifications de planning. Ils leur indiqueront les portes d’embarquement prévus sur leur vol voire leur éventuelle annulation puisqu’il y avait encore hier, vendredi 12 juin, 7 vols annulés à destination de Nice, Londres, Francfort, Palerme, Turin, Francfort et Madrid. Tous les passagers sont vivement invités par l’aéroport et les compagnies présentes à vérifier le statut et les informations de leur vol avant de se rendre sur place.

Rappelons que le 7 mai dernier, un incendie s’est déclaré dans la zone bagages de cet aéroport, entraînant une fermeture totale de l’aéroport durant plusieurs heures. L’Enac qui veut limiter les effets des gaz toxiques encore présents dans une partie du Terminal 3, et après que les travailleurs sur place, inquiets des conséquences de ces émanations sur leur santé, ont spontanément multiplié les arrêts maladie (200 au total depuis le 7 mai), a donc décidé d’y restreindre les opérations de 60 % à compter du 13 juin. La zone Départs du Terminal 3, progressivement fermée, entraîne un transfert de l’activité vers d’autres Terminaux. Aucune date de retour à la normale n’a aujourd’hui été évoquée.

 

 

http://www.air-journal.fr/2015-06-13-laeroport-de-rome-fiumicino-toujours-en-zone-de-turbulence-apres-un-incendie-5145490.html

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter