Air Austral reste dans le vert

air-journal_Air Austral nouveau look 777

La compagnie aérienne réunionnaise Air Austral a enregistré un résultat net positif pour la deuxième année consécutive, à 8,76 millions d’euros, sur un chiffre d’affaires en baisse.

Malgré un « contexte économique morose et de forte concurrence », la compagnie basée à l’aéroport de Saint Denis de la Réunion-Roland Garros poursuit la réalisation du plan d’économie et d’un contrôle strict des charges d’exploitation. Le chiffre d’affaires global compagnie est en recul de -2% à 347 millions d’euros, Air Austral notant une « baisse tendancielle de la demande de voyage de 1% par rapport à l’année dernière ». Elle a ajusté son offre en sièges « au plus près de la demande » avec une baisse de -5%, le coefficient d’occupation global gagnant 3 points à 86%. Air Austral souligne également une croissance continue de l’activité Cargo; elle finit l’année fiscale avec un résultat net en hausse de 3,9 millions d’euros par rapport à l’année précédente, et un résultat d’exploitation positif conforme aux prévisions.

Air Austral explique dans son communiqué qu’elle déploie depuis maintenant 3 exercices, « une stratégie volontariste et rigoureuse, qui a permis de considérablement améliorer la santé financière de l’entreprise ainsi que sa compétitivité dans l’Océan Indien ». Pour la deuxième année consécutive en dépit d’un contexte économique et concurrentiel difficile, la compagnie présente des résultats positifs, consolidant ainsi le redressement de sa rentabilité retrouvée en 2014. « Une nouvelle étape importante vient d’être franchie. Ceci est le fruit de la mobilisation et de l’implication d’un personnel attaché à son entreprise et à son succès durable », a déclaré le PDG Marie-Joseph Malé. « La compagnie poursuit ainsi sa dynamique de transformation soucieuse de sa santé financière encore fragile dans cet univers incertain et volatil ». Avec l’intégration en 2016 dans sa flotte des deux Boeing 787-800 et l’arrivée de nouveaux 777-300ER, Air Austral « aura à faire face à d’importants enjeux opérationnels et financiers. La compagnie se prépare ainsi avec lucidité, rigueur mais aussi créativité́ et enthousiasme à son développement futur pour renforcer encore sa position de Leader dans l’Océan Indien. »

Rappel des faits marquants pour l’exercice clos au 31 mars 2015 :

Dans un contexte économique dégradé́, l’exercice est marqué par la consolidation de la rentabilité́ de la compagnie et la bonne reprise d’une dynamique de développement.

Une Exploitation optimisée pour une meilleure qualité́ de service

>> La mise en place d’un programme mieux ajusté à la demande

>> Des avions mieux utilisés

>> Un engagement de ponctualité́ à 85 %

Une offre repensée pour encore plus d’attractivité́

>> Lancement de la nouvelle image de la compagnie

>> Innovation produits (nouvelles cabines, nouveaux services …)

>> Poursuite d’une dynamique commerciale accrue

Un réseau élargi avec la mise en place de nouvelles destinations

>> Ouverture de lignes : Seychelles, Rodrigues depuis l’aéroport de Pierrefonds en saison

>> Mise en place d’un accord de partage de code avec Air France sur près de 40 destinations européennes, directement accessibles depuis Paris CDG

Une nouvelle gouvernance

>> Mise en place d’un Conseil d’Administration iso Conseil de Surveillance

Le lancement de projets structurants

>> Arrivée de deux Boeing 787-800 en 2016 permettant le renforcement du réseau régional de la compagnie, la reprise d’une ligne directe Réunion – Bangkok et le lancement d’une ligne directe Mayotte – Paris le 10 juin 2016

>> Renouvellement de deux Boeing 777 300-ER avec de nouveaux aménagements cabines et nouveaux sièges attendus.

http://www.air-journal.fr/2015-06-17-air-austral-reste-dans-le-vert-5145743.html

Commentaire(s)

  1. Quand on vois le prix d’un Réunion/Maurice A/R pas étonnant que le CA soit en recul de -2% et que dire des tarifs Métropole/Réunion en haute saison .

  2. Bob
    Publié le 17 juin 2015

    N’oublions pas le tour de passe passe qui a permis le « vol » et la disparition des petits actionnaires( cf « zinfos et clicanoo), l’aide déguisé de la région à travers la Sematra (69 millions ) auquel vous rajoutez l’annonce récente de la défiscalisation de ces futures avions (787) et l’on comprend mieux cette soudaine éclaircie …..
    Donc air France = aide de l’état ( actionnaire à 19%), air Caraïbes (défiscalisation,plus achat d’avion pour air Sarko one), air austral (sponsorisation de la région ,défiscalisation ,Corsair chez les allemands (pour combien de temps encore) et XL qui survie comme elle peut en faisant du XL …….
    L’aéronautique française pete la forme , comme un vieillard dans un sanatorium……

    • Publié le 17 juin 2015

      Pourriez vous développer votre argumentation concernant Air France ? (Aide de l’état actionnaire ). Air France a été recapitalisée en 1993 par l’état alors actionnaire majoritaire à hauteur de 20 Milliards de Francs. Air France n’a plus touché 1 centime de Franc ou d’Euro de subvention depuis … 5sinon elle ne serait pas dans la situation délicate qu’elle connait aujourd’hui). Ce n’est pas le cas de toutes ces compagnies purement « politique » des DOM TOM que sont Air Austral, Air Tahiti Nui et j’en passe qui ne sont là que satisfaire la mégalomanie des barons mafieux locaux, survive principalement grâce à l’argent public des massives subventions plus ou moins déguisées qu’elle touchent mais ne tiendraient pas 3 mois dans des conditions normales d’xploitation d’une compagnie privée ordinaire.

      • ouai enfin , des compagnies privée ordinaire , il n’en reste plus des masses

        • J'me marre
          Publié le 17 juin 2015

          Jamais ,personne n’a obligé jadis la compagnie UTA ( privée ET bénéficiaire…) à se vendre….ni à se vendre à AF alors compagnie d’Etat…tout comme en GB peu avant, personne n’avait obligé British Caledonian ( compagnie privée ET bénéficiaire…) à se vendre…ni à se vendre à BA alors compagnie d’Etat…
          Moralité: les actionnaires privés font au mieux de leurs propres intérêts privés et point barre!

  3. Publié le 17 juin 2015

    Vous oubliez Aigle Azur et Air Méditerranée !

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter