Air Madagascar en cessation de paiement ?

air-journal_Air Madagascar A340

Le ministre malgache des transports affirme que la compagnie aérienne Air Madagascar est en cessation de paiement après avoir perdu 3,5 millions de dollars pendant la grève de dix jours qui vient de la paralyser en partie. Le chômage technique menacerait déjà ses employés.

Cité par l’Express de Madagascar du 23 juin 2015, le ministre de tutelle de la compagnie nationale malgache affirme que « la compagnie est en cessation de paiement, et que ce problème de trésorerie est tel qu’elle ne peut plus faire face à ses obligations dont entre autres le salaire des employés. En outre compte tenu de la dégradation de la situation financière et technique de la compagnie, celle-ci risque de mettre en chômage technique une partie de ses employés à court terme ». Air Madagascar a bien fait décoller lundi « quelques vols régionaux et internationaux » selon le journal (vers Moroni ou Bangkok par exemple), et d’autres hier (dont un vers Dzaoudzi), mais elle a dû faire appel à des « techniciens venus de l’île Maurice pour effectuer les contrôles techniques » d’un Airbus A340-300. Et les quelques décollages sont mal passés chez les grévistes : l’Express relate un communiqué de la direction selon qui « sept pilotes grévistes ont bloqué, insulté et tenté de dissuader le commandant de bord d’assurer le vol, au moment où ce dernier allait rejoindre la piste ». Et cite quelques chiffres : selon le directeur commercial Hery Rambeloson, « la réalisation de ces vols a permis de collecter 90 000 dollars de recettes contre 500 000 dollars par jour en période normale ; par ailleurs, le taux de remboursement s’établit à 28% contre 1 à 5% en période normale ».

Air Madagascar assure ce matin avoir « mis en place des mesures conformes aux normes et règles de sécurité du transport aérien pour assurer la continuité de l’exploitation et le maximum de vols ». Mais pour connaître le programme de vols prévisionnel, les passagers sont priés de « se rendre auprès d’une représentation Air Madagascar ou de contacter le call center ». La grève du personnel a débuté il y a plus de dix jours, mais les syndicats ont durci le mouvement après avoir reçu une lettre de réquisition du ministre des transports malgache – rejetée au motif que le droit de grève est « protégé par la constitution » selon leur avocat. La médiation conduite par l’Inspection du Travail a échoué, le sort des personnels d’Air Madagascar sanctionnés, pour les uns de licenciement (quatre depuis le début du conflit), pour les autres de devoir se présenter devant le conseil de discipline, n’ayant pas été réglé. Les grévistes exigent la levée de toutes les sanctions contre leurs délégués de personnels, et parmi leurs revendications figurent aussi les cotisations de retraite qui n’auraient pas été versées, et la démission du président du conseil d’administration (qui est aussi directeur du cabinet de la Présidence), du directeur général de la compagnie et de celui de l’aviation civile malgache.

Cet arrêt de travail illimité a déjà conduit Air Madagascar à annuler plus de 200 vols, et lui aurait donc coûté 3,5 millions de dollars. Aucun espoir de sortie de crise n’était visible mercredi matin.

http://www.air-journal.fr/2015-06-24-air-madagascar-en-cessation-de-paiement-5146151.html

Commentaire(s)

  1. superyoda86
    Publié le 24 juin 2015

    Il est de temps de refonder une nouvelle compagnie Malgache car pour pour un pays comme Madagascar, il est indispensable d’avoir une solide compagnie nationale pour se développer! Il est clair qu’aujourd’hui je n’aurais pas envie de voyager avec cette compagnie, qui fait un peu peur.

  2. un plus de 3000 h de vol - 24 juin 2015 à 12 h 19 min
    un plus de 3000 h de vol
    Publié le 24 juin 2015

    La contagion des Syndicats « Jusqu’au bout-istes » gagne de plus en plus de nouveaux pays ….Difficile dans ces conditions de pérenniser une compagnie dans un Pays déjà financièrement aux abois ….

    • Publié le 24 juin 2015

      Connaissez-vous au moins les conditions de travail des personnels de cette compagnie, avant de chouiner contre les méchants syndicats qui empêchent les gentils patrons d’exploiter les gens comme bon leur semble?

      • un plus de 3000 h de vol - 24 juin 2015 à 12 h 52 min
        un plus de 3000 h de vol
        Publié le 24 juin 2015

        Je peux vous confirmer que les conditions de travail des PNT et donc des Pilotes d’air Madagascar sont très supérieurs à la majorité des personnels travaillant dans les autres entreprises Malgaches …et ne me parlez pas de nivellement par le bas!

  3. Arnaud0
    Publié le 24 juin 2015

    Dites nous leurs conditions de travail alors!
    En attendant, ce qu’ils risquent c’est de ne plus avoir de travail du tout!

  4. Erik de Nice
    Publié le 24 juin 2015

    Eux, comme tant d’autres en Afrique mais également dans d’autre partie monde, n’auront jamais les moyens de se doter d’une Compagnie aérienne moderne, efficace et fiable.
    Le prix des avions, de la maintenance, des assurances, du carburant, des prestataires sans compter les salaires des personnels ne sont plus à la portée de tous et le fait de vouloir absolument SA compagnie relève plus souvent de l’orgueil national que d’une réalité économique, un peu à l’image de la multiplication des aéroports régionaux en France.
    Déjà que d’importantes Compagnies mondiales ont peine à rentabiliser leurs investissements…
    Ils feraient bien mieux de louer au juste prix, c’est à dire de façon à pouvoir entretenir, leurs droits de trafics afin de pouvoir developer et agrandir leurs aéroports à de riches Compagnies qui elles, contractuellement s’engageraient à une desserte de qualité de la destination..
    Sinon, ce sera conflits sociaux et bricolages permanent..

    • Voici le raisonnement du : « Afrique ne peut rien avoir tout doit être fait ailleurs »!
      Air Madagascar ne coule pas parce que ce pays ne pourrait supporter une compagnie nationale mais parce que la compagnie a été mal gérer comme l’a été Cameroon Airlines, Nigeria Airways, Senegal Airlines, South African Airways ou Air Afrique!!! Il y a des réussite en Afrique, à l’instar d’Ethiopian Airlines ou Asky!
      Pourquoi Air France est en difficulté? Parce que la France ne pourrait avoir une compagnie nationale (privée ou d’état) ou parce que la situation économique est difficile (crise ou concurrence voire les deux ou refonte difficile)? AF est dans les 03 catégorie, comme l’a été RK en plus d’une mauvaise gestion.
      Air Madagascar, pour qui connaîtrait véritablement la région, aurait été largement viable si la gestion était de rigueur. Hormis les crises politiques et économiques, c’est la gestion qui tue cette compagnie.
      Les pays africains d’une certaine taille et poids économiques peuvent avoir une compagnie à condition que le business plan soit viable et la gestion rigoureuse!
      Votre raisonnement est celui de la défaite et de l’échine courbée !!!

      • Pépère
        Publié le 24 juin 2015

        Tout à fait d’accord avec vs Green777. La vision misérabiliste de l’Afrique signe le maintien d’un état de fait qui fonctionne depuis des lustres sur ce continent.

  5. Erik de Nice
    Publié le 24 juin 2015

    Dites ça aux créanciers!!!

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum