Un drone bien trop proche de Lufthansa

air-journal_drone UAV Systems

Un pilote de la compagnie aérienne Lufthansa a vu un drone s’approcher de son avion à environ 100 mètres alors qu’il s’apprêtait à atterrir à Varsovie. Sans conséquence pour le vol ou les passagers.

L’Embraer 195LR de CityLine, filiale de la compagnie nationale allemande, reliait l’aéroport de Munich à Varsovie-Chopin le 20 juillet 2015 avec 108 personnes à bord. Alors qu’il se trouvait en approche de la capitale polonaise à environ 2500 pieds, les pilotes ont averti le contrôle aérien qu’ils venaient de frôler une collision avec un drone, qui se trouvait à 100 mètres d’eux. « Vous devriez faire attention à votre espace aérien » a reproché le pilote aux contrôleurs qui n’en pouvaient mais. L’avion s’est posé sans autre problème environ 3 minutes plus tard, mais une vingtaine de vols auraient été légèrement déroutés afin que leur trajectoire évite l’endroit de la rencontre inopinée.

L’opérateur présumé du drone, un homme de 39 ans résidant dans une commune limitrophe, a été appréhendé mardi soir par la police polonaise. Il risquerait jusqu’à huit ans de prison pour « mise en danger du trafic aérien ». De nouvelles règles européennes devraient être présentées à l’automne afin de limiter l’usage souvent anarchique de ces drones, particulièrement aux alentours des aéroports ; en Allemagne, il sont déjà interdits à moins de 1500 mètres des pistes.

http://www.air-journal.fr/2015-07-22-un-drone-bien-trop-proche-de-lufthansa-5147550.html

Commentaire(s)

  1. Avec un public irresponsable avide de gadgets, à quand le drame ???
    Après le rayon laser vers le cockpit, maintenant le drone jouet !
    Une solution, quelle qu’elle soit, sera toujours imparfaite: pénalités sévères mais quid du moyen de contrôle ?
    Si je peux penser qu’un individu avisé ira « jouer » ailleurs, qu’en est-il d’un cinglé, d’un ivrogne, d’un enfant mal éduqué sans même imaginer le cas du terroriste imaginatif…?
    Je pose donc la question: les drones sont-ils identifiables (radar?), captables (interférence radiocommande?)
    Si les réponses sont négatives, il me paraît évident qu’un drone percutant un pare-brise ou un réacteur lors des phases de décollage/atterrissage peut avoir des conséquences fatales.

  2. LaLoke

    Êtes vous sur que c’est un quadricopter comme en photo sur votre article. Vois jeter le discrédit sur une pratique en plein developement . De plus vous parler de drone alors que cela en est peut être pas un. Merci d’être précis et professionnel messieurs les journalistes.

  3. ce n’est qu’un début si la règlementatioàn n’évolue pas

  4. Vincent

    D’accord avec MICKEY et GILLES TCHOFFO, à quand le drame, puisque nos élus restent les bras croisés en attendant ?

  5. Ils jouent avec le feu les pilotes de drones! Bientôt ils survoleront les aérogares et puis les pistes où évoluent les avions. Il manque une réglementation plus stricte.

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter