Lufthansa publie son 21ème rapport de développement durable

Air-journal_Sharklets A320 Lufthansa

Le groupe Lufthansa a publié son 21e rapport sur le développement durable, marqué par un nouveau record en matière d’efficacité énergétique pour la flotte passagers, de nouveaux engagements sur la réduction des nuisances sonores et en faveur de la recherche climatique – et 500 millions d’euros investis dans l’innovation d’ici 2020.

Présenté le 20 juillet 2015, le rapport du groupe aérien appelé Balance propose au public une information transparente sur ses activités, ses objectifs et ses progrès en matière de performance, de responsabilité sociale et environnementale, de qualité des produits et de citoyenneté. Ce document de 116 pages, disponible ici, donne une importance toute particulière à la thématique « Innovation, la clé d’un avenir réussi », un des sept piliers du programme stratégique lancé en 2014 et intitulé 7to1 – Our Way Forward. Afin de faire du voyage de ses passagers « une expérience plus efficace, durable et attractive », le groupe Lufthansa prévoit d’investir 500 millions d’euros dans l’innovation d’ici 2020. « Après la sécurité, la viabilité de nos activité est notre priorité. Cette nouvelle feuille de route constitue le fondement d’une consolidation sur la durée de nos performances. Nous ouvrons ainsi la voie à un transport aérien plus climato-compatible », explique Carsten Spohr, Président du Bureau Exécutif et PDG de Deutsche Lufthansa AG.

En 2014, la flotte passagers du groupe a consommé une moyenne de 3,84 litres de kérosène aux 100 kilomètres par passager. Il s’agit d’un nouveau record avec une amélioration de 1,6% par rapport à l’année précédente (2013 : 3,91l/100pkm). Les experts de la compagnie ont mis au point plus 1300 idées et projets pour consommer moins de carburant. Rien qu’en 2014, le groupe a conduit 145 projets dans ce domaine. Grâce à une modernisation sans précédent de la flotte – 272 nouveaux avions plus modernes et moins énergivores rejoindront la flotte entre 2015 et 2025 – la poursuite de la baisse de la consommation de kérosène est assurée.

Au cours de l’année écoulée, la compagnie a également renforcé ses engagements en matière de réduction des nuisances sonores. Depuis novembre 2014, Lufthansa est la première compagnie au monde à équiper ses court et moyen-courriers Airbus A319, A320 et A321 de composants antibruit placés sous les ailes. Ce sont aujourd’hui 200 appareils Lufthansa qui volent plus silencieusement, « un soulagement pour les riverains des aéroports ». De plus, Lufthansa a renforcé son engagement en faveur de la recherche climatique avec le projet IAGOS (In-service Aircraft for a Global Observing System). Un second appareil a récemment été équipé de ce laboratoire de recherche embarqué, qui permet de rassembler des données sur les composantes atmosphériques et les particules nuageuses à altitude de croisière. Ces données sont ensuite utilisées par plusieurs instituts de recherche à travers le monde. Début 2015, le groupe Lufthansa a été nommé « Compagnie verte de l’année » par le magazine américain Air Transport World, pour son rôle pionnier dans le domaine de la protection climatique. C’est la deuxième fois en trois ans que Lufthansa se voit distinguée de la sorte.

Concernant les ressources humaines, le groupe a lancé en 2014 de nouveaux processus et outils, comprenant notamment un système optimisé d’accompagnement des talents. L’identification précoce des talents en interne et en externe est un facteur essentiel du succès de l’entreprise. L’accompagnement de ces talents va devenir un axe de travail important pour le groupe et son équipe dirigeante. De plus, Lufthansa a signé la « Charte de Diversité », une initiative qui vise à promouvoir la diversité au sein des entreprises et des institutions. Un moyen de réaffirmer la place centrale de la diversité dans la culture d’entreprise du groupe, qui emploie aujourd’hui 119 000 personnes de 143 nationalités différentes. Le groupe Lufthansa renforce également son engagement citoyen. Début 2015, la compagnie a engagé la réorientation de ses activités sociétales, sous l’appellation « Lufthansa Group Social Care ». Le groupe ambitionne ainsi de consolider son action sociale et humanitaire pour améliorer significativement son impact dans ce domaine.

http://www.air-journal.fr/2015-07-23-lufthansa-publie-son-21eme-rapport-de-developpement-durable-5147608.html

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter