Iberia cherche un allié sur l’Amérique Latine pour contrer Air France-KLM

air-journal_Iberia IAG A330-200

Luis Gallego, le président d’Iberia a affirmé dans une interview à  Airline Business que sa compagnie cherchait à s’associer avec une compagnie aérienne importante en vue d’une co-entreprise sur l’axe entre l’Europe et l’Amérique Latine. Objectif : s’imposer face à ses concurrentes, notamment Air France-KLM.

Iberia du groupe IAG souhaite poursuivre son développement sur l’axe entre l’Europe et l’Amérique latine. Pour cela, elle cherche dans un but de rentabilité à s’associer à une autre compagnie aérienne fortement présente sur ce corridor. Aucun nom n’a été donné par Luis Gallego, mais le groupe LATAM Airlines (qui regroupe la brésilienne TAM Airlines et la chilienne LAN Airlines) semble faire figure de favori. LATAM Airlines fait en effet partie de la même alliance (Oneworld) et ces compagnies possèdent des accords de partage de codes en commun notamment au Brésil, Colombie, Pérou et Equateur..

Cet accord de co-entreprise « pourrait améliorer la rentabilité des lignes dans un marché sur lequel nous sommes déjà leaders », explique Luis Gallo. L’objectif est aussi de mieux s’imposer face à la concurrence sur cet axe, notamment celles du groupe Air France-KLM et de façon plus modeste celle d’Air Europa. Cet accord commercial impliquant le partage de leurs revenus, fonctionnerait selon le modèle de co-entreprise décidée par sa maison mère sur l’axe Atlantique nord, avec British Airways, American Airlines et Finnair.

Iberia totalise depuis Madrid 19 destinations en Amérique latine. Cali et Medellin en Colombie, représentent ses dernières ouvertures vers cette contrée. La compagnie aérienne a également repris sa connexion en septembre 2014 avec Montevideo (Uruguay) qu’elle renforce en 2016, Santo Domingo (République dominicaine) et La Havane (Cuba), cette dernière après deux années de négligence. Pour rappel, Air France est présente depuis 17 ans à La Havane et compte s’y renforcer cet hiver.

Le président d’Iberia envisage aussi de faire du hub de Madrid Barjas un pont aérien entre l’Europe et l’Amérique Latine pour les voyageurs en provenance d’Asie. « Nous devons voir si le marché asiatique a un sens pour nous », explique t-il.

Rappelons aussi qu’Iberia examine la rentabilité de plusieurs routes pour 2016 et 2017, dont celles vers Tokyo (Japon), Doha (Qatar), Johannesburg (Afrique du Sud), Toronto (Canada), Guadalajara (Mexique), Managua (Nicaragua), San Juan (Puerto Rico), Brasilia (Brésil) et Asuncion (Paraguay).

http://www.air-journal.fr/2015-08-27-iberia-cherche-un-allie-sur-lamerique-latine-pour-contrer-air-france-klm-5149089.html

Commentaire(s)

  1. Asunción n’est pas au Pérou mais au Paraguay.

  2. Publié le 27 août 2015

    Je pense qu’il faudra faire code-share avec QR de Oneworld pour le moyen-orient, CX pour l’Asie et LATAM pour l’Amérique Latine ( il y a aussi AVIANCA mais ils sont chez STAR )

  3. flyrelax
    Publié le 27 août 2015

    en parlant d’un marché que je connais bien, Cuba, Iberia ne peut s’en prendre qu’à lui même d’avoir abandonné la desserte de la Havane en laissant le marché à AF, premier transporteur cubain, une quasi exclusivité Skyteam depuis l’ Europe (en régulier seuls quelques vols IB et Virgin, pas de Swiss, BA, Lufthansa, embargo oblige)

    il fallait bien obeir à British Airways, propriétaire d’ IB, et a ses actionnaires américains qui criaient embargo : Iberia, qui avait largement plus d’un vol quotidien, toujours plein, a abandonné Cuba pour y revenir, depuis quelques mois, par la petite porte !

    combien de temps leur faudra t il, compte tenu de la demande en forte hausse sur la destination, pour revenir aux 3.000 passagers hebdomadaires

    entre temps Air Europe, autre membre Skyteam, a augmenté les cadences et fait, justement, ses 2.000+ passagers en 7 vols hebdo (ils sont limités par la taille de leurs avions, ce qui n’était pas le cas avec IB qui a des 340)

  4. rego
    Publié le 27 août 2015

    Étonnant comme réflexion. IAG ayant racheté la Tap, il y a surement des pistes de rationalisation pour le sud Amérique au sein du groupe IAG.

  5. LSO
    Publié le 27 août 2015

    la TAP a été racheté par David Neelman, fondateur de Jetblue et Azul…

  6. Aucune chance ! Face au groupe AF-KLM

  7. EZEIZA
    Publié le 27 août 2015

    La Tap a été vendue aux fondateurs de JetBlue et Azul en juin.

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum