Le SNPL prêt à négocier Perform mais à partir du 18 septembre

air-journal_Air France 787

Le Syndicat national des pilotes de ligne (SNPL) d’Air France s’est dit prêt à négocier avec la direction du groupe Air France-KLM sur le plan Perform 2020. Mais il refusera de se mettre à table avant le jugement, attendu du 17 septembre prochain, concernant le solde du précédent plan de restructuration Transform 2015. Un délai supplémentaire qui agace la direction.

Les 44 membres du Conseil du SNPL Air France ont voté jeudi dernier « à une écrasante majorité » en faveur de la reprise des négociations avec la direction concernant Perform 2020. Mais, ils souhaitent au préalable connaître le verdict, attendu le 17 septembre prochain, du jugement par le tribunal d’instance de Bobigny. Pour rappel, Air France a assigné en justice le SNPL lui reprochant de n’avoir rempli que 65% de ses engagements sur Transform 2015 alors que des rapports montrent que le personnel au sol a atteint 100% et les hôtesses de l’air et stewards 96% des leurs.

Les négociations s’annoncent de toutes façons ardues au vu des précédents échanges entre les deux parties. Le groupe a ainsi dénoncé « ce nouveau délai demandé par le SNPL, alors qu’il y a urgence à agir collectivement pour assurer le retour de la rentabilité et de la croissance ».

Le plan Perform prévoit une réduction annuelle de 1,5% de ses coûts unitaires pendant les trois prochaines années, ce qui se traduira par 650 millions d’euros d’économies pour la compagnie aérienne française et 390 millions pour sa sœur néerlandaise.

La partie ne sera pas aisée avec les syndicats de PNC et de personnel au sol, qui estiment avoir déjà fait suffisamment d’efforts. Ainsi, alors que la direction avait convié trois syndicats d’hôtesses de l’air et stewards vendredi dernier, deux d’entre eux, l’Unsa et la SNPNC/FO, ont décliné l’invitation. Dans une lettre mise en ligne sur leur site Internet, les syndicats déclarent qu’il est « impossible d’envisager des négociations (…) dans un délai aussi court ». 

« Confrontée à notre refus d’accepter des dégradations supplémentaires et anticipées de notre Accord collectif dont l’échéance se situe au 31 octobre 2016, rappelle le syndicat, Air France « tente aujourd’hui de forcer les organisations syndicales représentatives à anticiper la négociation de l’accord et son application en faisant jouer la clause de révision de notre Accord collectif ».

Il cite pêle-mêle les points de négociation envisagés par la direction : une augmentation drastique des heures de vol sur long courrier et moyen-courrier, la  baisse de leur rémunération sur moyen-courrier et long courrier, la disparition des N70 sur long courrier, remplacés par des N40, des temps d’arrêt réduits de 24h sur 22 rotations iso 4 aujourd’hui sur long courrier, des mesures sur la saisonnalité, une limitation mensuelle en heures de vol à 90h iso 80h sur long courrier et moyen-courrier, une réduction du nombre de jours OFF sur moyen-courrier, une augmentation du nombre de ON consécutifs sur moyen-courrier, suppression de l’accolement des OFF et des congés sur Moyen-courrier etc. 

http://www.air-journal.fr/2015-09-12-le-snpl-pret-a-negocier-perform-mais-a-partir-du-18-septembre-5150256.html

Commentaire(s)

  1. un plus de 3000 h de vol - 12 septembre 2015 à 15 h 16 min
    un plus de 3000 h de vol

    Après avoir traîné les pieds pour Transform 2015, le SNPL remet çà pour Perform en freinant les discussions jusqu’au 18 Septembre … alors qu’il y a le feu dans la maison Air France-KLM ……Les hollandais sont plus pragmatiques et si cela continue , vont prendre le leadership du groupe avant peu de temps …..

    • G22

      Pour info les accords de productivité que viennent de signer les personnels de KLM sont du pipi de chat par rapport à ce que réclame la direction d’AF à ses salariés, par exemple pour les pilotes de KLM même après la signature de leur nouvel accord, ils n’atteignent même pas la productivité actuelle des pilotes d’AF et ce à salaire net plus élevé, maintenant c’est vrai qu’en salaire chargé ils sont moins cher à l’heure de vol, le différentiel de charge entre la France et la Hollande étant de plus de 20%.

  2. Excusez moi d’avance de parler de manière ‘crue’, mais j’aurai préféré l’option de supprimer quelques avions et de procéder à des licenciements secs. (1000 personnes)

    Car parmi les bons et les très bons éléments chez AF, il y a le noyau dur du cancer, ceux qui s’accrochent plan après plan, et de mauvaise foi, à des privilèges d’un autre âge alors que tous les autres secteurs souffrent.
    C’est bien là le gros problème des plans de départ volontaire : les durs du cancer ne partiront jamais car ils sont planqués et profitent du système, alors que les bons éléments sont tentés par le plan car carrière bloquée, etc…

    Sans licenciement secs, cette compagnie ne se relèvera pas. Du moins c’est ce que je crains.

    Bon courage à ceux qui bossent dur chez AF, qui sont motivés et font avancer la boîte. Les autres, je me désole de leur nombrilisme.

    • Il est indéniable que les PNCs ont fait de gros efforts et sont du reste beaucoup plus aimables et serviables qu’il y a quelque temps, s.

      Malheureusement le mal dont souffre Air France est le mal de la société Francaise, celui qui consiste d’un refus de vivre avec sont temps et de voir les avantages indus du passé supprimés.

      Je pense également que le retrait de quelques appareils et la suppression de ligne avec les licenciement qui vont avec serait beaucoup plus profitable sur du long terme qu’un nouvel accord qui va déboucher sur des mesurettes insuffisantes pour redresser la compagnie; il temps que la direction montre au SNPL que le temps de la cogestion est terminé.

  3. SERPICO

    pour info pou DELAWARE, la taxe Chirac ce sont LES PAX QUI LA REGLE PAS AF ! J’aime bien sur ce site les Saint Just de pacotille qui déblatèrent des montagnes de stupidités !

    • G22

      Bah oui, c’est le client qui la paye, mais elle se retrouve QUAND même dans le prix que ce dernier acquitte à AF et cette taxe peut alors participer à la décision qui déclenchera ou pas l’acte d’achat, en clair c’est trop cher (toutes taxes comprises) donc je n’achète pas.

  4. RD24484
    C’est bien connu, ce sont tjs les meilleurs qui partent les premiers.
    Dans l’ambiance générale et quand la direction d’une boite veut se séparer de + de 10% de ses personnels, certaines personnes sont tentées de se casser voir ailleurs.
    Malheureusement, les baltringues qui s’accrochent à leur poste comme des bulots sur des rochers ne sont pas forcément ceux que le bon sens voudrait voir partir…
    à suivre…

  5. Bonjour
    Je n’arrive pas à lire certains commentaires jusqu’au bout. Nombres de lecteurs sont dyslexiques et je suis désabusé en tant que Professeur de Lycée Professionnel.
    Pourrions nous avoir une communication cohérente sur ce sujet ?… (perso, je pense pas sur ce site).
    Je suis fan d’aviation civile et avec les échos que j’ai avec des pilotes et en retraite AF, De Juniac est trop directif.
    Je pense que c’est 50/50 mais je ne connais pas tout…
    Mahalo. (Pas de faute, c’est en Hawaiiien)

    • Est qu’est ce que viens faire tes commentaires  » sur l’orthographe de certains  » sur ce site dédier a l’aviation.
      Salut ( pas de faute non plus ,c’est en français)

    • SERPICO

      Il est évident que des PNT AF en retraite qui se sont bien gavés jadis sur le dos de la bête sont une source d’information objective et comme tout le monde le sait un pilote est compétent et qualifié pour avoir un avis sur la meilleure façon de diriger une entreprise…

  6. A380

    Nous vivons en France malheureusement avec une compagnie complètement dépassée .
    Alors que le monde entier ouvre de nouvelles destinations AF en ferme !
    Alors que le monde entier commande des avions nouvelle génération AF réaménage péniblement sa vieille flotte .
    Alors que le monde entier applique une politique de prix agressive AF reste toujours la plus chère .
    Aujourd’hui il faut démocratiser le transport aérien national mais AF propose un A/R Caen Lyon à 580 euro !! C est le prix pour partir en Asie chez certain !
    Reveillez vous avant qu’il ne soit trop tard vous tous qui composez AF et travaillez enfin ensemble pour sauver ce qui peut encore l’être .

  7. The Joke

    Il n’est pas certain que des mesures de licenciements secs permettent à la direction d’ AF de pouvoir choisir totalement ceux qu’elle veut voir partir…En effet, dans plusieurs corps de métier de cette compagnie, des accords signés anterieurement et toujours en place prévoient que , en cas de licenciements contraints pour raisons économiques ( ce qui serait le cas actuellement bien sur…) pour déterminer les noms des personnes devant partir on utilise une liste d’ancienneté compagnie,en la commençant par le bas: ainsi ce seront les plus jeunes qui devront partit contre leur gré……

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum