De nouvelles classes Affaires sur l’ensemble de la flotte long-courrier de Lufthansa

aj_lufthansa b747

Lufthansa vient d’achever avec succès le plus important programme de rénovation de son histoire. Désormais, tous les avions en service de la compagnie sont entièrement réaménagés.

Les 106 appareils de Lufthansa assurant les vols long-courriers disposent de nouveaux sièges et cabines en Business et Economy Class, indique le communiqué de la compagnie aérienne allemande. Les passagers peuvent également découvrir la toute nouvelle First Class à bord de 76 avions de ligne. Depuis 2011, Lufthansa a investi près d’un million d’euros par jour en moyenne dans la rénovation de ses cabines. Au total, les investissements atteignent 1,5 milliard d’euros. Dans le cadre de ce programme de réaménagement sans précédent, Lufthansa Technik a échangé, modifié ou installé près de 39 000 sièges sur la flotte long-courrier : 600 sièges en First Class, 7 000 sièges en Business Class et plus de 27 600 sièges en Economy Class. Enfin, pour la nouvelle Premium Economy Class – déjà fortement plébiscitée par la clientèle –, 3 600 nouveaux sièges sont en cours d’installation à bord des appareils. Dès cet automne, la Premium Economy Class sera disponible sur l’ensemble des vols long-courriers.

Outre les nouveaux sièges, Lufthansa a amélioré l’offre de divertissement à bord en installant de nouveaux écrans et en élargissant l’offre de contenus audio et vidéo disponibles.

Parmi les initiatives du programme de rénovation figure la mise en place du système FlyNet® à bord de tous les avions. Les passagers peuvent ainsi accéder à Internet via un système WLAN (WiFi) et consulter des contenus en ligne, les dernières informations ou événements sportifs via le portail FlyNet® pendant leur voyage. Les trois quarts des appareils long-courriers sont d’ores et déjà équipés d’un accès direct au réseau mobile, permettant ainsi aux voyageurs d’envoyer des messages ou de synchroniser leurs données via leurs appareils. 

La nouvelle Business Class, extrêmement bien accueillie par la clientèle, a été repensée avec un espace « cosy » et des sièges confortables. En appuyant simplement sur un bouton, le siège se transforme en un lit douillet entièrement inclinable de 1,98 mètre de long. L’espace entre les sièges permet également à chaque voyageur d’avoir une véritable intimité. Par ailleurs, depuis le mois d’août, un nouveau service de restauration a été mis en place à bord de tous les Airbus A380 ainsi que sur les vols à destination du Golfe et de l’Asie. L’expérience culinaire à bord s’oriente vers une offre de restauration haut de gamme. Au moment du repas, des tables individuelles sont mises en place par le personnel de bord tandis que les plats et les boissons sont servis directement depuis la cuisine.

Lufthansa mise sur le confort haut de gamme intégré pour la clientèle afin de devenir la première compagnie aérienne occidentale d’excellence. L’offre de Lufthansa est perçue de manière très positive par les passagers comme l’ont confirmé les résultats de l’enquête clients Skytrax en 2015. Dans le cadre d’une grande enquête menée auprès des professionnels du secteur aéronautique, Lufthansa s’est également illustrée dans les catégories « meilleure compagnie aérienne transatlantique », « meilleur lounge First Class mondial » et « meilleure compagnie aérienne d’Europe occidentale ».

Pendant les opérations de rénovation, Lufthansa Technik a émis plus de 3 000 certificats officiels et a transporté plus de 2 400 containers de 12 mètres de matériel vers 8 sites de production différents. Plus de 1,4 million d’heures de travail ont été nécessaires au réaménagement physique des appareils.

http://www.air-journal.fr/2015-09-19-de-nouvelles-classes-affaires-sur-lensemble-de-la-flotte-long-courrier-de-lufthansa-5150587.html

Commentaire(s)

  1. Boeing 777-300er

    Dommage que la rénovation ne soit pas aussi rapide chez Air France. Il faut néanmoins souligner qu’une partie des avions Lufthansa ont reçu des nouveaux sièges en classe éco car la majorité des avions Lufthansa ont des sièges avec un écran d’une taille et d’une résolution acceptable et n’ont pas eu besoin d’être remplacé. Pareil chez KLM où les Boeing 747 sont pratiquement tous un nouveau siège Affaires alors que la classe éco n’a pas été modifiée. Reste plus que les Boeing 777 et les Airbus A330. Air France a fait l’erreur d’installer des écrans minuscules, d’une résolution minable et d’une étroitesse tant en longueur qu’en largeur affligeante. Et la clientèle loisirs a plus tendance à faire des vols avec escales (Doubaï, Abou Dhabi, Bangkok, Singapour…) que la clientèle affaire qui souhaite avant tout un vol rapide et direct et qui fait moins l’exode (sauf pour les points à points Paris-Singapour et Paris-Hong Kong. C’est d’ailleurs la principale raison du succès de Virgin Atlantic. Corsair devrait s’en inspirer…
    Revenons au sujet: cet exode de la clientèle loisirs sur le LC oblige Air France à remplacer l’intégralité de ses sièges quelque soit les classes ce qui lui revient plus cher et donc ralentit le rythme de rénovation ainsi que sa qualité (pas de mood lighting par exemple) et donc Air France risque de voir son produit désuet une fois la rénovation terminée. On peut néanmoins noter l’originalité de sa classe La Première avec ce rideau qui me fait penser à un baldaquin (genre lit de princesses). Les sièges Cirrus de la classe Affaires que tout le monde dit pas original est original pour une compagnie européenne. Ce siège est full flat, full access et full privacy. Rien à voir avec les dortoires en 2-4-2 de British Airways ou les sièges Affaires à 6 de front de Lufthansa, KLM, Turkish Airlines, Qatar Airways (sauf les A350 et A380) ou Emirates (sauf A380 et les Boeing 777 les plus récents).
    J’espère en tout cas que Delta investisse dans Air France-KLM afin de donner un coup de boost au programme Best & Beyond.

  2. Une fois encore on dénote la réactivité de LH qui investit massivement en direction de ses passagers haute contribution, avec une force de frappe sans précédent. Du côté d’AF, la mise en place (plus que progressive) des nouveaux produits se fait à une vitesse d’escargot. Sont également exclus de ces nouveaux produits une – encore – grande partie de la flotte long-courrier (747, 340, 330 et 380), même si les premiers (747 et 340) sont appelés à disparaitre. AF ne propose la première classe que sur une petite dizaine de 77-300 (et 10 380 qui ne sont d’ailleurs pas prêt d’être équipé du nouveau produit première), alors que LH offre son produit Première sur… 76 avions LC. Tout est dit… Lorsque tous les avions LC de la flotte d’AF seront ENFIN équipés, le produit sera déjà obsolète…
    AF est également la dernière compagnie aérienne européenne s’agissant du WiFi. D’aucun dise que ce n’est pas le souhait des passagers et curieusement toutes les compagnies aériennes majeures l’offre. A croire qu’elles sont toutes « idiotes » et qu’elles n’ont fait aucune étude de marché sur le sujet pour justifier ce produit…
    On se demande comment AF va pouvoir proposer – à l’instar de plus en plus de compagnies aériennes – le service du déjeuner et/ou diner « décomposé » (c’est à dire sans plateau) en Classe Affaire comme le propose désormais LH avec les syndicats de PNC qui se sont déjà opposés à, ne serait-ce qu’une réflexion sur le sujet….
    Bref, AF en dépit d’une bonne volonté certaine s’agissant des produits est encore et toujours complètement largué face à son concurrent direct européen qu’est LH qui ambitionne d’être une compagnie 5 étoiles l’année prochaine.
    On aimerait pouvoir dire le contraire, mais avec toute la meilleure volonté du monde, on constate encore une fois – et il ne s’agit ici que de faits et de bench marking – qu’AF est dans les choux… ou au pire, très très très en retard….

  3. Un grand BRAVO à LH qui a ENTIÈREMENT renouvelé sa flotte. Ils ont pris la décision d’équiper tous leurs avions LC des nouveaux sieges business.
    Chez AF, les avions COI resteront en sièges toboggans avec 7 sieges de front .
    Bravo également a LH d’offrir une First sur autant d’avion.
    En outre leur service personnalisé et sans plateau en classe business devrait être plébiscité par les clients . LH met veritablement les moyens pour décrocher leur 5ème étoiles.

  4. Le problème c’est que chez LH, la J a 6 siège de front (2+2+2) ce qui ne permet pas un siège full privacy et full access. C’est donc pour cela que LH a autant d’appareils avec une P en 1+2+1, permettant d’avoir une grosse différence entre les sièges J et P. Chez AF, la nouvelle P est bien sûr plus confortable que la nouvelle J, mais il y a déjà moins de différences car ils sont en 1+2+1 donc tous les 2 full access and privacy. Mais encore la clientèle sur AF a toujours été plus loisir que celle qui emprunte la First. Je comprends donc tout à fait que la P ne soit plus rentable dans la manière dont la conçoivent les Majors. EY a donc tout compris en faisant monter au-dessus d’une J++ la P à ce qu’elle devrait être (des vraies chambres) ou encore La Résidence. Car n’oublions pas que les P d’aujourdhui sont simplement des J améliorées et non pas des classes entièrement différentes d’une bonne business.

  5. c est dur de perdre plus d un million d euros par jour et d investir en même temps ….

    la faute à qui ?

    certains diront les dirigeants ….trop peu innovants …. d autres les syndicats d un autre âge et trop effrayant pour les clients avec leurs menaces re grèves incessantes ….

  6. 109 avions entièrement rénovés, 79 avions équipés d’une First Long Courrier! Woof!
    Chez AF, vous êtes assis? La seule et unique flotte des 777 (200 et 300) en cours de rénovation (ça va encore durer plus d’un an) et une première classe qui s’est réduite comme une peau de chagrin (moins d’avions équipés avec moins de sièges, puisque là où jadis sur les 777-300 la première offrait 8 sièges, elle n’en offre plus que 4, soit 50% de capacité en moins). Sont exclus à ce jour de la rénovation de la flotte long courrier, plus de 50% du nombre de siège offert (744, 380, 340 et 330)… Les passagers ont encore plus de 50% de « chance » (si on peut dire) de ne pas bénéficier des nouveaux produits…. Aucune homogénéité de service…
    Il est inquiétant de constater qu’AF est encore et toujours en retard en terme d’innovation et de produits, et que lorsque décision est prise d’essayer – péniblement – de rattraper le retard, AF ne rattrape rien, car à la vitesse où sont introduites les améliorations, elles seront obsolètes et largement dépassées par la concurrence au moment où elles seront en place!
    Gouverner c’est prévoir, chez AF on ne gouverne pas, on n’anticipe pas, on n’innove pas, on ne prévoit rien…. et après on s’étonne que cette société ne « décolle » pas… Quel gâchis!

  7. A tous les commentaires ici …

    … Air France n’a pas les fonds pour faire plus et plus vite… Malheureusement. Sans compter qu’il faut aussi rééquiper KLM.

    Les 747 ont déjà été rénovés chez AF pour rappel. Et les A380 le seront en 2016/2017.

    • C’est bien ce qu’on reproche à AF… si prendre si tardivement! Les 747 n’ont bénéficié que d’une « rénovation » purement cosmétique. Ils ne sont absolument pas équipés des nouveaux produits (à savoir la nouvelle classe affaire 1-2-1, et la nouvelle classe éco). Certes ils sont appelés à disparaitre, mais ce n’est absolument pas le cas du navire amiral de la flotte long-courrier le 380 (10 avions en l’occurrence). Encore 2 ans d’attente pour les voir équipés des nouveaux produits… Bref, une éternité, beaucoup trop longtemps pour espérer rattraper des parts de marché sur les passagers des classes avant! Mais qu’à donc fait Gourgeon pendant tes les années de sa présidence… RIEN!

      • Il y a 10 A380 contre 44 B777… Pour toucher le plus de clients, mieux vaut donc faire les B777 avant les A380.
        Quant aux A380, le coût de la reconfiguration est clairement bien plus élevé. Et AF a voulu se laisser plus de temps pour réfléchir au meilleur aménagement possible à donner à ses A380, justement parce qu’il s’agit d’avions exceptionnels.

        Quant aux 747, la classe éco est clairement proche qualitativement de la Best que de l’ancienne génération.

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter