Volotea ouvre 5 nouvelles lignes depuis Marseille en 2016

air-journal_volotea 717

Outre Rennes, la low cost Volotea reliera l’aéroport de Marseille-Provence à à Dubrovnik, Naples, Faro et Prague en 2016, passant de deux destinations en 2015 à 7 en 2016.

Volotea lancera 5 nouvelles lignes sans concurrence au départ de l’aéroport Marseille Provence: Rennes comme annoncé dans nos colonnes précédemment, Prague, Dubrovnik, Naples et Faro au Portugal. A compter du 25 mars 2016, Volotea connectera Prague et Marseille avec 2 vols par semaine tous les lundis et jeudis (du 24 juin au 4 septembre) et les lundis et vendredis le reste de l’année.

A compter du 1er avril 2016, Voleta relie Marseille et Naples avec 2 vols par semaine (du 24 juin au 4 septembre) et 1 vol par semaine le reste de l’année,  tous les mardis et vendredis (du 24 juin au 4 septembre) et le vendredi, le reste de l’année.

A compter du 2 avril 2016, c’est au tour de la ville de Dubrovnik avec 2 vols par semaine (du 24 juin au 4 septembre) et 1 vol par semaine le reste de l’année, tous les mercredis et samedis (du 24 juin au 4 septembre)

Enfin, à compter du 3 avril 2016, Voleta reliera la ville portugaise de Faro en Algarve avec 1 vol par semaine tous les dimanches.

Au total, Volotea proposera donc 7 destinations au départ de Marseille : 2 en France (Strasbourg et Rennes) et 5 vers l’étranger (Venise, Dubrovnik, Naples, Prague et Faro).

Volotea opère aujourd’hui 157 destinations, vers 67 villes françaises et européennes (10 pays : France, Italie, Espagne, Allemagne, Grèce, Croatie, République Tchèque, Israël, Albanie et La Moldavie) et a opéré plus de 25 000 vols grâce aux 19 Boeing 717 dont elle dispose. En France, la compagnie est présente dans 16 aéroports desquels elle opère 70 lignes. En 2014, Volotea a transporté 1 746 000 passagers en Europe.

En 2015, Volotea souhaite augmenter le nombre des vols de son réseau de 30% et prévoit de transporter environ 2,4 millions de passagers, pour un chiffre d’affaires avoisinant les 220 millions d’euros (contre 160 en 2014).

http://www.air-journal.fr/2015-10-03-volotea-ouvre-5-nouvelles-lignes-depuis-marseille-en-2016-5151245.html

Commentaire(s)

  1. Rm
    Publié le 3 octobre 2015

    Heureusement qu’il y a les compagnies étrangères pour ouvrir des lignes au départ des provinces eux ils y croient et force est de constater que ça marche, tant mieux.
    Je ne suis pas là pour faire du Air France bashing (à la base j’aurais préférer que se soit eux qui ouvrent ces lignes) mais franchement ils sont (Air France) vraiment mais vraiment à côté de la plaque avec leur tout Paris; l’argent est là, en Province, dans ces aéroports qui étaient complètement sous exploités (Lyon, Bordeaux, Toulouse)

  2. stephane007
    Publié le 3 octobre 2015

    mrs/bud ou mpl/bud svp!

  3. Charlitodu67
    Publié le 3 octobre 2015

    Et on ne trouve aucun article nulle part, mais volotea aura une base à Toulouse en 2016 ! Mais avec aucune nouveauté mais que des renforcements de lignes déjà existantes (Ajaccio 4x par semaine, Bastia 3x, Figari 3x également). Mais contrairement aux autres bases françaises, il n’y aura qu’un seul Boeing 717 (comme à Oviedo/Asturias) !
    Donc on espère un article sur ca prochainement Air Journal ! 😉
    Et autres infos sur volotea : suppression de la ligne Lille-Biarritz, nouvelle ligne Lille-Palma, renforcement des lignes au départ d’Ajaccio (Caen, Toulouse, Strasbourg passent en quadri hebdomadaire), et j’en passe des nouveautés, nous aurons sûrement un autre article sur Volotea dans quelques jours ! 🙂

  4. Publié le 3 octobre 2015

    Eh oui, pendant que le SNPL se regarde le nombril, Volotea se développe un peu partout et surtout sur les bases province, là où Hop pourrait (peut-être) résister…

    Mais dans la tête du SNPL, il vaut mieux faire couler les compagnies françaises pour laisser la place à ceux qui ne cotisent pas à la CRPN.

    Continuez comme çà, on y arrive à grands pas… Par contre, pour vos retraites, c’est pas gagné !

  5. Publié le 3 octobre 2015

    Un équipage Volotea ne coûte quasiment rien par rapport à ceux d’AF…. Exploitation maximale des PNC et PNT….Est-ce ce genre d’industrie que l’on veut en France? Il doit bien y avoir un juste milieu entre les 2…? Juste milieu que les syndicats d’AF refusent d’envisager…

  6. flyrelax
    Publié le 3 octobre 2015

    une compagnie qui ne paye aucune charge française, dont un certain nombre de pilotes payent la compagnie pour pouvoir voler (le fameux pay-to-fly) n’a pas le meme cout à l’heure de vol qu’une compagnie  »normale »

    le statut des PNC et la sous traitance au sol ne sont pas brillants non plus

    ajoutons à cela l’utilisation de machines un poil dépassées (dont peu chères à la location) et avec ce cocktail de bas couts on peut ouvrir toutes les lignes au monde

    • Je tiens a apporté une précision la compagnie pratique le pay2fly certes mais ce sont des jeunes et ils rentrent dans la compagnie en tant que co-pilote toujours accompagné par un pilote avec de l’expérience et qui ne paie pas ces heures de vols.

  7. A quand les nouveautés au départ de MPL ?

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum