Air France : licenciements et grèves en vue ?

air-journal_Air France Cargo 777-300ER

Les premiers entretiens préalables des salariés de la compagnie aérienne Air France mis à pied après les violences autour du CCE ont débuté, les sanctions pouvant aller jusqu’au licenciement. Plusieurs syndicats ont lancé des appels à la grève et aux manifestations pour les soutenir.

De sources syndicales, les entretiens préalables ont débuté le 26 octobre 2015 pour les 18 salariés mis à pied après les incidents qui ont entouré le Comité Central d’Entreprise au début du mois. Parmi les premiers employés convoqués figure l’un des cinq mis en examen pour violences volontaires, et qui comparaitront le 2 décembre devant le Tribunal correctionnel de Bobigny. Les entretiens préalables, qui décideront des sanctions infligées y compris un possible licenciement, doivent durer jusqu’au 5 novembre ; quinze des salariés viennent de la branche cargo d’Air France, deux sont des pilotes et un travaille dans la maintenance. Pascal Maquet, lui aussi mis en examen, a nié hier dans Libération toute participation aux violences, expliquant avoir bousculé un vigile « après avoir été lui-même bousculé » ; il souligne la « disproportion » entre les incidents et les poursuites judiciaires, affirmant que tout a dégénéré après le « mépris » avec lequel les dirigeants en réunion ont regardé une employés qui leur demandait des comptes.

C’est pour les soutenir que les syndicats CGT Air France, FO et Sud Aérien (escale Roissy) ont publié hier un texte commun appelant à plusieurs mouvements de grève et manifestations jusqu’au dernier entretien préalable. « La direction ne fera pas dans le détail : DGI, Fret, PNT… Les salariés menacés de licenciement seront tous envoyés à la potence ! », écrit l’intersyndicale ; la direction « cherche à faire tomber des têtes pour justifier sa mauvaise gestion du conflit ! Le tapage médiatique et politique de cette affaire doit pouvoir désigner des responsables, et de préférence des salariés ». Depuis hier, des arrêts de travail de deux heures sont organisés « en fonction des horaires des entretiens préalables » avec rendez-vous sur le parvis derrière le siège d’Air France et une revendication « sans équivoque » : l’abandon des sanctions disciplinaires et judiciaires.

Le mercredi 28 octobre : de 9H00 à 11H00 ; de 10H30 à 12H30 ; de 13H30 à 15H30 ; de 14H00 à 16H00

Le jeudi 29 octobre : de 8H30 à 10H30 ; de 13H30 à 15H30 ; de 15H30 à 17H30

Le vendredi 30 octobre : de 8H30 à 10H30 ; de 10H30 à 12H30

Le lundi 2 novembre : de 8H30 à 10H30

Le mardi 3 novembre : horaires à définir

Le jeudi 5 novembre : horaires à définir

http://www.air-journal.fr/2015-10-28-air-france-licenciements-et-greves-en-vue-5152631.html

Commentaire(s)

  1. Des gens qui se croient au dessus des lois …

  2. Nico28

    Donc grève devant le siège d’air France pour abandon des poursuites judiciaires sur lesquelles air France n’a plus aucun pouvoir ?!!!
    Peut être que certains syndicalistes se sont trompés d’epoque ( ou de pays )

    • The Joke

      « …plus aucun pouvoir… » : Pas tout à fait…
      D’un strict point de vue légal, ces poursuites judiciaires n’existent QUE parce qu’il y a eu plainte d’une partie privee ( AF en la matière) et non par plainte publique ( l’Etat en l’occurrence)
      En matière de droit privé, que celui qui porte la plainte la retire et la poursuite judiciaire associée s’interrompt d’elle meme…

      Ceci n’était qu’une explication de procédure et non une justification ni du retrait ni du maintien de la plainte…..

      • Serpico

        En droit pénal, compte tenu qu’il y a flagrance, (policiers et caméra), le ministère public va poursuivre par auto saisine y compris si les cadres décide de retirer leur plainte.
        Procédure civile et pénale sont distinctes même si c’est au juge pénale de fixer le montant des préjudices subis. Le retrait de plainte ne peut éteindre la procédure pénale…

  3. J’en peux plus comment est-ce possible d’être aussi limité intellectuellement ! Les syndicats ne sont plus en adéquation avec notre époque j’en viens à souhaiter qu’Air france coule pour recréer une nouvelle Air France aux standards internationaux et qui permettra de faire briller la France a l’étranger de nouveau c’est vraiment navrant

    • Simple bon sens

      Même si ce que vous souhaitez arrivait, une fois la Nouvelle Air France créée, le droit français ne pourrait empêcher ses employés d’y creer de nouvelles implantations syndicales…..

  4. Flying goose

    Dites, on ne pourrait pas non plus faire grève pour supprimer les tribunaux et les prisons finalement. Tout me semble réuni pour recréer les événements Sabena ou Swissair!

  5. svalou

    Lol, et les gamins ( cgt spnl, sud aerien … c est fini la recreation. C est dingue que vous comprenez toujours pas que le client en a rien a faire de votre sort avant oui, mais a force d abus depuis 4 ans maintenant Ils sont parties. Bienvenu dans la realite. Redorer votre blason bordel vous representez la France. Ceci dit je suis d accord avec flying goose c est la que l on doit faire greve

  6. un plus de 3000 h de vol - 28 octobre 2015 à 8 h 23 min
    un plus de 3000 h de vol

    Comme le disait il y a un certain nombre d’années , bien avant que l’aéroport de Paris porte son nom , la « Chienlit » s’installe chez Air France …On en sortira pas tant que les structures Syndicales dirigeantes ,qui ne protègent plus leurs membres , mais représentent uniquement eux mêmes !( et les places sont bonnes !), se comporteront de la sorte , sans regarder plus loin que le bout de leur nez ce qui se passe dans ce vaste monde …..

  7. Entre le SNPL qui se croit sorti de la cuisse de Jupter et CGT, FO , Sud qui pensent etre au dessus de lois… c’est une belle brochette d’incompétents finis, pensant vivre 20 ans en arrière et arc-boute sur les petits privilèges !!! J’espere sincerement que le Grope AF ne cédera rien dans le négociations. Les pilotes AF sont la risée des pilotes des autres compagnies et notamment de KLM. Il est plus que temps de soit faire plier ces moyenâgeux soit trancher dans le vif et faire comme Delta: depot de bilan et redémarrage sur des bases saines et expurges des éléments négatifs….

  8. Vive les PNT AF!!!! Conservons nos acquis!!

  9. Boeing 777-300ER - 28 octobre 2015 à 9 h 25 min
    Boeing 777-300ER

    Air France ne disparaitra jamais tout simplement parce que si elle se fait spolier l’Asie et les Amériques, AF pourra toujours compter sur la vache à lait qu’est l’Afrique subsaharienne francophone. Elle aura une taille plus réduite comparable à celle de Brussels Airlines mais au moins sera rentable.

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum