Crash de Metrojet: une cannette de soda piégée?

air-journal_Metrojet cannette

Le magazine du groupe terroriste EI a publié une photo de la cannette de soda piégée qui aurait servi dans le crash de la compagnie aérienne Metrojet le 31 octobre dans la péninsule égyptienne du Sinaï, dans lequel 224 personnes avaient trouvé la mort.

La dernière édition du mensuel Dabiq, publiée le 18 novembre 2015 affirme que la cannette de Schweppes Gold, accompagnée de ce qui ressemble à un détonateur, a été utilisée pour détruire en plein vol l’Airbus A321 de la compagnie charter russe effectuant la liaison entre l’aéroport de Charm el-Cheikh à Saint Petersburg. L’EI précise avoir agi après avoir découvert « une faille dans sécurité » de l’aéroport égyptien, et que son objectif initial était « un avion d’un membre de la coalition » effectuant des frappes aériennes sur ses positions en Syrie et en Irak ; la Russie aurait été choisie après le début de ses opérations militaires en Syrie. Le magazine publie également une photo de passeports russes, qui appartiendraient à des passagers de Metrojet et auraient été récupéré dans le désert au milieu des débris d’avion. Le texte en anglais explique que « les croisés de l’est et de l’ouest se croyaient à l’abri dans leur jets alors qu’ils bombardaient les Musulmans du califat; nous avons exercé notre revanche contre ceux qui se pensaient en sécurité dans les cockpits ».

Sans se prononcer sur la cannette, plusieurs experts ont rappelé que le crash de la Pan Am au-dessus de Lockerbie en 1988 avait été causé par des explosifs de la taille d’une main, cachés dans un enregistreur à cassette ; un trou de 50cm dans le fuselage avait été suffisant pour entrainer une décompression, et la désintégration du Boeing 747 en plein vol. Les 243 passagers et 16 membres d’équipages avaient été tués, ainsi que onze personnes au sol.

Ces annonces non vérifiées surviennent au lendemain de l’aveu de la Russie, qui pour la première fois a officiellement admis qu’un attentat terroriste est à l’origine de la catastrophe du vol 7K-9268. Selon le directeur du Service fédéral de sécurité (FSB) Alexander Bortnikov, l’explosion en plein vol de l’A321 était « le résultat du déclenchement d’un engin explosif artisanal d’une puissance équivalente à 1 kg de TNT a été déclenché à bord ». Le ministère des Affaires Etrangères russe a lié le crash de Metrojet à « série d’attentats terroristes sanglants, perpétrés ces derniers temps à Paris, à Beyrouth, en Irak, à Ankara et en Egypte ». L’Egypte a jusqu’à ce jour refusé de l’admettre, attendant les conclusions de l’enquête qui « ne serait pas parvenue à des résultats qui permettent de déterminer la cause du crash » selon le ministre de l’intérieur interrogé mardi.

©Sergey-Korovkin-84

©Sergey-Korovkin-84

http://www.air-journal.fr/2015-11-19-crash-de-metrojet-une-cannette-de-soda-piegee-5153770.html

Commentaire(s)

  1. Clo2B

    J’ai tout de même un peu de mal à croire qu’une charge aussi minime ( apparemment quelques dizaines des grammes tout au plus ) ait pu désintégrer en vol un avion de la taille d’un A321; les Russes sont surement plus près de la vérité avec environ 1 Kg.
    Le but recherché serait alors évident; diriger les enquêteurs sur une fausse piste qui pourrait exonérer les véritables complicités au sol, comme les bagagistes par exemple…

    • Hornet17

      Quelques dizaines de grammes suffisent amplement!!! L’explosif fait le trou dans le fuselage et la différence de pression fait tout le reste malheureusement….

      • Clo2B

        Je ne prétend pas qu’une telle charge n’ait pu provoquer un crash, mais ce qui me semble bizarre est que l’avion se soit désintégré
        instantanément.
        Avec une charge de cette dimension, il est plus probable que dans un premier temps, cela ait provoqué une forte décompression, avant la perte de contrôle de l’appareil, ce qui aurait du laisser le temps aux pilotes de s’exprimer avant le crash; or, il n’en existe aucune trace sur l’enregistreur phonique, ce qui prouve s’il en était besoin que l’avion s’est brutalement désintégré, ce qui ne semble pas correspondre à la puissance explosive potentielle de la charge présentée sur la photo

    • easy sleeping pilot - 19 novembre 2015 à 11 h 22 min
      easy sleeping pilot

      Les russes ne parlent pas d’un kilo d’explosifs , ils parlent d’un kilo d’équivalent TNT . Il y a des explosifs plus puissant que la TNT . Par exemple le C4 est 118% plus puissant que la TNT. Donc 450 grammes de C4 ont le même effet que 1 kg de TNT . Dans l’explosion du 747 à Lockerbie il y avait « seulement » 312 grammes de Semtex , un autre plastic hyperpuissant . 312 grammes ça rentre dans une cannette de soda !

      • Clo2B

        Entendons nous bien, je voulais parler de la quantité d’explosif sur la photo.
        Bien sur pour connaitre le poids exact, il faudrait l’avoir pesé, mais à première vue, il ne semble pas qu’il y ait plus d’une vingtaine, ou à la rigueur une trentaine de grammes, ce qui serait loin du compte pour provoquer de tels dégâts…

  2. Demain , seul les bouteilles en plastique transparente seront autorisé à prendre l’avion, car elles peuvent être achetées juste avant l’embarquement à bord dans les distributeurs (zone neutre) . De même tout les objets non transparent seront proscrit (exemple:téléphone portable pouvant contenir une charge sur un kamikaze).

  3. HAWK18

    Contrôler les passagers, c’est bien.
    Mais est-ce que le personnel de l’aéroport est soumis aux mêmes contrôles…

  4. Les aéroports parisiens sont des « passoires ».

    ADP et les sous-traitant ont l’obligation de recruter dans les départements environnant les plates-formes (Seine St Denis entre autres). Arrêtons donc d’être des naïfs… des agents dormants sont déjà en place – peut-être même depuis des années – dans tous les services ayant facilement accès aux aéronefs (catering, nettoyage, avitaillement, bagagistes, tarmac, etc.). Le ver est dans le fruit depuis des années. C’est juste trop tard…

    Il est temps d’ouvrir les yeux!

    • allons

      Encore un expert en sureté aéroportuaire qui s’exprime.
      Encore qui a vu un reportage sur les journalistes qui introduisent un pistolet factice dans un avion . Qui justement parce qu’il est factice et ne présente aucun danger n’a pas été détecté…

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum