Des passagers parlant arabe indésirables sur des vols américains…

air-journal southwest airlines 2

Signe de la tension sécuritaire qui gagne le transport aérien aux Etats-Unis depuis les attentats terroristes à Paris, plusieurs passagers parlant arabes ou d’apparence musulmane ont été reconnus comme indésirables cette semaine à bord notamment de deux vols de la low cost Southwest Airlines.

Maher Khalil, propriétaire d’une pizzeria à Feltonville Philadelphie et son ami Anas Ayyad, voulaient repartir chez eux après une visite de leurs familles respectives à Chicago. Tous les deux devaient prendre le vol de Southwest Airlines depuis l’aéroport international Midway de Chicago, quand un agent de la compagnie leur a expliqué qu’ils ne pourraient pas partir. Explication : d’autres passagers les avaient entendu parler arabe entre eux et ils avaient peur de voler sur le même vol. « Je ne savais pas quoi faire, alors je appelé les flics », a déclaré aux médias locaux Khalil. Interrogé par la police et le service de sécurité de l’aéroport, les deux hommes ont finalement pu embarquer et profiter du vol… qui avait été retardé pour les attendre. Southwest a publié un bref communiqué reconnaissant un malentendu avec deux passagers.

Un autre incident est intervenu mercredi 18 novembre sur un vol de Southwest Airlines, indique la presse locale. Six passagers musulmans auraient été refusés par les passagers, qui ont dû être ré-acheminés via un autre vol«La sécurité est notre priorité, et nos employés sont formés pour prendre des décisions afin d’assurer la sécurité de nos équipages et des clients sur chaque vol », a répondu dans un communiqué Southwest Airlines.

Un vol d’une autre low cost, Spirit Airlines, en route jeudi 19 novembre pour Minneapolis avec 92 passagers à bord, a quant à lui dû faire demi-tour, après qu’une jeune passagère (âge inconnu) a cru entendre le mot  « bombe » dans la conversation d’un autre passager, Yaniv Abotbul, 38 ans, alors au téléphone. Elle a donc averti sa mère, qui a à son tour avisé une hôtesse de l’air, l’information remontant jusqu’au commandant de bord qui a demandé un atterrissage d’urgence sur l’aéroport de départ. De retour à Fort Lauderdale, menotté, puis interrogé, Yaniv Abotbul a été entendu pendant cinq heures par la police avant qu’elle ne le relâche en parlant d’un « gros malentendu ».

« Il est dévastateur et très dur de savoir que je doive payer le prix de mon apparence», a déclaré Yaniv Abotbul, citoyen américain d’origine israélienne. Spirit s’en est vivement défendu, approuvant le protocole de sûreté de ses équipages et assurant que le délit de faciès ne jouait aucun rôle. « Pour être clair, Spirit Airlines ne tolère pas la discrimination ou l’annulation de passagers en raison de leur origine, leur appartenance ethnique ou leur religion », a répondu Paul Berry, porte-parole, de Spirit Airlines dans un courriel.

http://www.air-journal.fr/2015-11-22-des-passagers-parlant-arabes-indesirables-sur-des-vols-americains-5153894.html

Commentaire(s)

  1. « parlant arabe »: il n’y a qu’une langue arabe. L’ethnie arabe est à distinguer des personnes de confession musulmane (pas d’amalgame); un arabe peut-être chrétien ou hindouiste comme un Européen.

  2. Honteux… Je ne crois pas que malgré les horreurs qui ont été perpétrées par le KKK, on interdit les passagers catholiques.

  3. Toujours aussi cons ces Ricains.
    Une grande partie des Djihadistes « francais » partis en Syrie et paraît-il les plus violents ne parlent pas même un mot d’Arabe..

  4. Très bien!!! Vaut mieux être prudent ! On ne sait pas ce qui peut arriver!

    • Boeing 777-300ER

      Vous êtes bête ou quoi ?! Sous prétexte qu’une personne à comme langue natale l’arabe (et communique donc avec ses proches en arabe), elle serait sûrement un terroriste. L’arabe (dialecte compris) est pratiqué par plus de 300 millions de gens, vous imaginez 300 millions de terroristes ? Ben non !
      Votre arabophobie est consternante !

    • Pet

      Si on débarquait les cons, vs seriez le premier à descendre.

  5. Donc on ne peux plus parler la langue qu’on veux ?

  6. Enfin du ménage ! Ces americains en ont !

    • Observateur

      Le pen et certaines fractions de la droite portent une lourde responsabilité en repertoriant les citoyens français selon leurs origines ethniques. Résultats, des citoyens français nés en France, éduqués en France de parents immigrés déconsidérés, rabaissés comme des citoyens de second degré. Résultat: délinquance et bombe sociale transformée en bombe humaine. Pour l’article, c’est naturel venant d’un pays dont les ancêtres européens ont exterminés la population indigène locale.

  7. Je connais pas mâle d’israélien qui parle très bien l’arabe

  8. MAB

    @Fils de CDB AF :
    Parce que si quelqu’un parle arabe, c’est un terroriste ?
    cependant, on ne s’attendait pas à mieux de vous, gamin illettré.

    @Nadine Le Pen :
    Vous voudriez que ce qu’ils ont fait s’applique en France ? qu’il soit interdit de parler arabe ou tout autre langue ?
    on ne s’attendait pas à mieux de vous non plus, au vu de votre pseudo.

    @Victor64 :
    « Le kkk n’a jamais mis de bombe dans un avion … » Donc vu que des islamistes radicaux l’ont fait, il faut interdire tous les musulmans ? J’espère que ce n’est pas ce que insinuiez.

  9. banania

    Les gens profitent de ces occasions pour mettre en oeuvre leur racisme souvent avec la benediction de a population.

  10. Vincent

    Je ne sais pas pourquoi, mais on dirait que l’Arabe n’est pas trop à la mode en ce moment en Occident !

    Cela étant, c’est oublier que beaucoup d’Arabes sont chrétiens, et que certains Arabes Musulmans n’ont rien à voir avec le terrorisme.

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum