Garuda Indonesia relie Bali à Guangzhou et Shanghai

air-journal_Garuda-Indonesia-737-MAX-8

La compagnie aérienne Garuda Indonesia a inauguré une nouvelle liaison entre Bali et Guangzhou, et annoncé son retour sur une autre reliant Denpasar à Shanghai. En Europe, elle aurait acquis des créneaux de vols à Londres-Heathrow, où elle déménagerait depuis Gatwick en mars prochain.

Depuis le 22 novembre 2015, la compagnie nationale d’Indonésie propose trois vols par semaine entre l’aéroport de Denpasar-Ngurah Rai et Guangzhou-Baiyun, opérés en Boeing 737-800 pouvant accueillir 12 passagers en classe Affaires et 144 en Economie. Les départs sont programmés mardi, vendredi et dimanche à 23h45 pour arriver le lendemain à 5h00, les vols retour quittant la Chine lundi, mercredi et samedi à 6h15 pour se poser à 12h00. Garuda Indonesia est en concurrence sur cette route avec China Southern Airlines, avec qui elle partage ses codes à ce jour sur des routes intérieures au-delà de Guangzhou.

La compagnie de l’alliance SkyTeam a d’autre part annoncé son retour après six ans d’absence entre Bali et Shanghai-Pudong, avec trois rotations hebdomadaires en Airbus A330-200 pouvant accueillir 36 passagers en classe Affaires et 186 en Economie. Les décollages de Denpasar sont prévus mardi, jeudi et dimanche à 16h15 pour arriver à 23h20, avec des retours de Chine lundi, mercredi et vendredi à 1h00 pour atterrir à 8h35. La concurrence viendra cette fois de China Eastern Airlines, sa partenaire d’alliance, et de sa filiale Shanghai Airlines.

Garuda Indonesia propose déjà à Bali des routes vers Pékin et Hong Kong, face à China Eastern Airlines et Hainan Airlines dans le premier cas et en concurrence avec Cathay Pacific, Dragonair, Hong Kong Airlines et Lion Air dans le second. Au total, ce sont 45 vols qui sont opérés chaque semaine vers la Chine. « Maintenant plus que jamais, Garuda Indonesia est prête à profiter du marché chinois, d’où le nombre de touristes visitant l’Indonésie entre janvier et aout 2015 affiche une hausse de 25% par rapport à la même période l’année dernière », a déclaré le directeur Services Nicodemus P. Lampe.

air-journal_Garuda Indonesia 777-300ER closeEn Europe, Garuda Indonesia propose cet hiver cinq rotations hebdomadaires entre sa base de Jakarta-Soekarno Hatta et Amsterdam-Schiphol, opérées en Boeing 777-300ER pouvant accueillir 8 passagers en Première classe, 38 en classe Affaires et 268 en classe Economie (total 314 sièges). Deux de ces rotations, jeudi et samedi, font escale à Singapour-Changi à l’aller, afin de permettre aux Triple Sept de décoller d’Indonésie à pleine charge ; celles du mardi, vendredi et dimanche vont directement à Amsterdam, avec prolongation vers Londres-Gatwick. A Londres justement, un changement d’aéroport serait dans les tuyaux : CAPA affirme qu’elle a obtenu des créneaux de vols à Heathrow, où elle lancerait en mars 2016 des vols directs depuis Jakarta, découplant cette destination des vols vers Amsterdam mais conservant l’escale à Singapour à l’aller ; rappelons que ce stop ne pourra disparaître qu’une fois les travaux nécessaires effectués à l’aéroport de Jakarta, et le début de ces travaux aété reporté à 2017.

En revanche, les projets un temps évoqués de lancer des lignes vers Paris ou Francfort ont de nouveau été remis à plus tard ; une décision prise afin de ralentir le rythme d’acquisition de nouveaux avions long-courrier (elle attend 11 A330-300 et un 777-300ER ; les lettres d’intention signées au Salon du Bourget pour 50 A350XWB et 30 787-9 Dreamliner n’ont toujours pas été confirmées), et accompagnée selon CAPA par celle de mettre plus de gros porteurs sur les vols charters vers l’Arabie Saoudite.

Garuda Indonesia a publié au troisième trimestre un bénéfice de 51,4 millions de dollars, alors qu’à la même période l’année dernière elle affichait une perte de 220 millions de dollars. Cette bonne santé financière retrouvée au premier trimestre n’avait pas empêché en aout dernier un clash entre ministres sur l’avenir du long-courrier chez la compagnie nationale…

 

http://www.air-journal.fr/2015-11-24-garuda-indonesia-relie-bali-a-guangzhou-et-shanghai-5154036.html

Commentaire(s)

  1. Changhaï, pas Shanghai ! - 24 novembre 2015 à 13 h 13 min
    Changhaï, pas Shanghai !

    On dit Canton. Guangzhou, c’est en chinois et en Anglais. Parait-il, la Chine préfère la version chinoise car Canton, c’est un colonial pareil pour Mumbai, je préfère dire Bombay, c’est grammaticalement plus français.

  2. LSO

    dommage pour CDG, on aimerait bien charger les soutes GA
    AMS peu pratique.

  3. Grammaticalement? Rien à voir avec la Grammaire……linguistiquement à la rigueur!

    • Changhaï, pas Shanghai ! - 25 novembre 2015 à 13 h 06 min
      Changhaï, pas Shanghai !

      Parce que les français ont retranscrits le nom « Mumbai » avec orthographe anglaise sans faire d’adaptation grammaticale. Mumbai devrait s’écrire « Moumbaï ». Depuis quand le « u » se prononce « ou » et si on oublie le tréma à la fin, ça se prononce Mumbé… Idem avec Dubaï alors qu’il faut écrire « Doubaï » ou encore Istanbul au lieu d’Istamboul car il faut toujours mettre un « m » devant m,b et p. Bref, ça serait trop long d’énumérer les massacres grammaticaux de notre langue par nous les français.

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter