La low cost Norwegian atterrit dans les Antilles

aj_norwegian b737-800

La compagnie aérienne low cost Norwegian Air Shuttle inaugure six nouvelles liaisons entre les Etats-Unis, Pointe à Pitre et Fort de France : d’ici dimanche, elle desservira la Guadeloupe et la Martinique au départ de Boston, Baltimore et New York.

Six routes entre trois aéroports des Etats-Unis et deux des Antilles sont lancées en quatre jours par la spécialiste norvégienne du vol pas cher, toutes opérées sans concurrence en Boeing 737-800 de 186 places équipés du wifi. Norwegian a basé deux appareils à Fort de France et Pointe à Pitre pendant l’hiver, d’où ils repartiront fin mars.

Guadeloupe :

Depuis le 3 décembre 2015, Norwegian opère des vols jeudi et dimanche entre Pointe à Pitre-Pôle Caraïbes et l’aéroport de Boston-Logan, avec départ à 8h25 (arrivée 11h40° et retour des USA à 13h00 (arrivée 18h15).

A compter de ce vendredi, la low cost propose trois vols par semaine entre Pointe à Pitre et New York-JFK : les départs sont programmés lundi, mercredi et vendredi de Guadeloupe à 8h15 (arrivée 12h00) avec retour à 13h20 (arrivée 18h55).

Enfin dès demain, Norwegian opèrera des vols mardi et samedi entre Pointe à Pitre et l’aéroport de Baltimore-Washington Thurgood Marshall : départ à 8h25 (arrivée 11h40) et retour des USA à 13h00 (arrivée 18h15).

Martinique :

Depuis le 3 décembre 2015, elle propose trois vols par semaine entre Fort de France-Aimé Césaire et New York-JFK, avec départs de Martinique mardi, jeudi et samedi à 8h05 (arrivée 12h00) et retour à 13h20 (arrivée 19h15).

A compter de ce vendredi 4 décembre, la low cost propose des vols lundi et vendredi entre Fort de France et Baltimore-Washington, avec départ à 8h10 (arrivée 11h40) et retour des USA à 13h00 (arrivée 18h25).

Enfin le mercredi et le dimanche à partir du 6 décembre, Norwegian reliera la Martinique à Boston avec départ à 8h00 (arrivée 11h40) et retour des USA à 13h00 (arrivée 18h30).

Rappelons que Norwegian a lancé ses opérations long-courrier en 2013 sous l’appellation Norwegian Long Haul, qui lui permettent de desservir désormais au départ des capitales scandinaves ou de Londres-Gatwick les aéroports de San Juan à Puerto Rico, St Croix dans les îles Vierges, les trois aéroports américains ci-dessus, Miami, Fort Lauderdale, Orlando, Las Vegas, Los Angeles et Oakland ainsi que Bangkok. Sur le territoire français, elle se pose déjà à Paris-Orly (5 routes), Ajaccio, Bastia, Bordeaux, Grenoble, Marseille, Montpellier et Nice (9 routes).

http://www.air-journal.fr/2015-12-04-la-low-cost-norwegian-atterrit-dans-les-antilles-5154514.html

Commentaire(s)

  1. Et la compagnie a annoncé lors du vol inaugural Boston/PTP que sa présence serait prolongée puis que les vols vers New York allaient devenir annuels, avec l’ouverture de nouvelles destinations américaines et canadiennes dès l’automne 2016.

  2. Norwegian ne craint pas d’aller hors des sentiers battus avec ces 2 lignes peu courues généralement par les touristes américains. C’est peut-être là leur originalité, c’est d’aller là où on ne les attend pas.
    Pour ce premier vols, les chiffres sont tombés avec un 737-800 de 186 places :
    JFK-FDF : 130 passagers
    BOS-PTP: 129 passagers

    C’est pas mal pour un premier vol, surtout à partir de BOS.

    Il semble que les réservations soient importantes, en particulier pour les liaisons au départ de JFK. Dommage qu’il n’y ait pas de correspondance possible avec les vols vers l’Europe.

    Si ça fonctionne bien, je vois bien DY consolidé un hub à FDF ou PTP en profitant de l’accord de ciel ouvert entre l’Europe et l’Amérique pour ouvrir des lignes LC entre l’Amérique du Nord et l’Amérique du Sud, de quoi capter un marché important entre les USA-Canada et Brésil et l’Argentine avec une escale aux Antilles, un peu comme Icelandair. À suivre.

    • A noter que AA va desservir FDF 6x par semaine à partir du 17 décembre avec son EMB-170 comme elle l’a fait pendant tout l’été. Il y a donc un potentiel sur cette ligne à la fois avec les passagers antillais et américain. Ce n’est peut-être pas surprenant que DY essaie de prendre sa part du gateau sur ce marché dont AF n’a jamais su saisir les opportunités sur ce marché si loin de l’hexagone, si ce n’est qu’avec les lignes interminables MIA-PAP-PTP et PTP-FDF-CAY aux tarifs élevés.

  3. A la base l’idee était de placer sa flotte hors Europe pour l’hiver histoire de ne pas trop perdre. A croire que l’idee à fait son chemin et qu’ils sont en passe de gagner de l’argent!

  4. Pascal R

    Norwegian à Beauvais … vous êtes sûrs ? Pas plutôt Orly ?

  5. Rm

    Je me demande toujours pourquoi cette compagnie n’est pas présente à Lyon où il y a très peu voir aucune connexion avec l’Europe du Nord : Stockholm, Oslo, Copenhague (bientôt desservi par EasyJet)…

  6. @realvision
    Norwegian n’ a pas les droit pour faire des vols directs depuis paris. Pour l’instant il y a deja air caraibes air france et corsair pour cela

    • Je crois que Realvision parlait de lignes Antilles/USA et non depuis la métropole. Mais on peut également se demander pourquoi Air Caraïbes n’a pas cherché à développer plus ces marchés à bon pouvoir d’achat, d’autant plus que ce sont plus des marchés import qu’expert, donc générant des devises pour ces DOM. En tous cas Norwegian n’a pas vocation à faire du ORY/Antilles car il faudrait baser un 787 donc créer une base. Pas à l’ordre du jour.

  7. Super! Il y a clairement un marche et les américains ne connaissent pas les Antilles françaises. Faudra faire de la pub pour vendre la destination c’est tout. Saint Martin est la plus connue de nos iles dans les Antilles aux USA.

    Faire des Antilles une sorte d’Islande entre les USA et l’Amérique du Sud me parait aussi jouable.

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum