L’ATR 72-600 haute densité certifié par l’EASA

Air-journal_ATR 72-600

L’option d’agencement à haute densité en sièges de l’ATR 72-600, permettant d’accueillir 78 passagers, vient de recevoir sa certification délivrée par l’Agence européenne de la sécurité aérienne (AESA).

L’avionneur européen précise dans un communiqué que basée sur la cellule existante, la nouvelle option d’agencement à haute densité résulte de l’optimisation de l’espace entre rangées de sièges et du réaménagement de la soute avant, qui permet de porter la capacité maximale de l’appareil de 74 à 78 sièges. L’agencement de cabine haute densité des ATR permet aux compagnies aériennes d’augmenter le potentiel de revenus. Cette option pourra être mise à jour sur les appareils existants. La low cost des Philippines Cebu Pacific a été la première compagnie aérienne à adopter la cabine haute densité lors d’un contrat pour seize ATR 72-600 annoncé cette année au salon du Bourget. Le premier appareil comportant une cabine à 78 places entrera en service en août 2016. Les sièges supplémentaires représentent un plus considérable pour les compagnies aériennes qui desservent les régions où le trafic connaît une forte croissance et où la demande est sensible au prix du billet.

« Cette nouvelle option répond à un besoin exprimé par les compagnies aériennes, particulièrement sur le marché du sud-est asiatique, qui demandent en effet une optimisation de l’espace en cabine, avec plus de sièges proposés sur les vols régionaux », explique Thierry Casale, Directeur des Programmes d’ATR. « En offrant les coûts au siège-kilomètre les plus faibles du marché régional court-courrier et des coûts d’exploitation inégalés, la version 78 sièges du turbopropulseur ATR 72-600 représente l’association parfaite entre confort et efficacité ».

ATR avait déjà obtenu en octobre de l’AESA la certification du modèle combi (passagers + fret) du 72-600 : elle permet d’associer une capacité de fret supérieure pouvant aller jusqu’à un volume de 19 m3 et un poids de près de 3 000 kg, avec une partie passagers pouvant compter jusqu’à 44 sièges. Remplacer les sept rangées avant par une partie fret qui peut accueillir quatre conteneurs permet quasiment de doubler la capacité de chargement de l’appareil. D’une grande flexibilité, cet agencement peut également être installé en « retrofit », sur les appareils existants. La compagnie aérienne de Papouasie – Nouvelle-Guinée Airlines PNG, qui en a commandé huit, l’a mis en service pour la première fois le mois dernier.

http://www.air-journal.fr/2015-12-09-latr-72-600-haute-densite-certifie-par-leasa-5154831.html

Commentaire(s)

  1. Et dans un an, ils vont encore reculer les galleys, diminuer l’espace dans les toilettes, réduire le pitch entre les sièges en « amaigrissant » le dossier du siège, etc… pour mettre encore deux rangées de plus comme c’est le cas sur tous les appareils en nous promettant que le passager jouira d’un confort supérieur… ou comment nous prendre pour des c…. Bref, une chose est sur, nous grandissons tous mais nous avons de moins en moins d’espace, et les déplacements en avion sont de plus en plus pénibles…. il n’y a que les gogos qui trouvent un réel plaisir à voyager dans ce mode de transport « boite à sardine »…..

    • Post

      Vous êtes encore libre de choisir la compagnie, l’avion et la configuration qui vous siéent le mieux. Il n’y a jamais eu autant de choix qu’aujourd’hui, profitez en.
      De plus, pour le prix d’un billet éco du temps où le pitch vous convenait davantage, vous pouvez vous payer un siège business aujourd’hui. (Étant donné que le but de la densification est quand même de faire baisser les prix…) Donc tout ne va pas si mal!

  2. EPL 86

    Je suis devenu conducteur de camions, pour ne plus avoir les réactions stupides des pax à bord de mon bus….

  3. @EPL 86. Il faudrait savoir vous conduisez un camion ou un bus. Dans le premier cas vous parlez à des marchandises dans le second a des passager. Il faut choisir.

  4. Pour info, il n y a pas de réduction du « pitch » mais la quasi disparition de la soute avant et d une partie de l office d où ce gain de sièges.

  5. EPL 86

    Conducteur de camion, on ne risque pas de retarder son push back parce qu’un abruti de pax termine son shopping au duty free, ou qu’un autre fait une crise de diabète en vol car il a laissé son insuline dans son bagage de soute, sans évoquer les bagarres en cabine entre pax saouls comme des barriques.

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter