Discrimination : Kuwait Airways ne vend plus le New York – Londres

air-journal_Kuwait Airways 777-300ER

La compagnie aérienne Kuwait Airways a cessé de vendre des billets d’avion sur le secteur New York – Londres de sa liaison au départ de Kuwait City, en raison de poursuites judiciaires par le ministère des transports américain pour son refus de vendre un billet d’avion à un passager israélien. La route continue d’être opérée, tout comme le Kuwait City – New York direct.

Inaugurée dans les années 70, la route de la compagnie nationale du Koweït entre sa base et les aéroports de Londres-Heathrow puis New York-JFK bénéficiait depuis 1981 des droits de cinquième liberté, lui permettant de commercialiser le secteur entre la capitale britannique et la métropole américaine, et vice-versa. Mais le Department of Transport (DoT) américain a lancé en septembre une enquête suite à une plainte d’Eldad Gatt, un passager israélien qui s’était vu refuser en 2013 une réservation entre JFK et Heathrow. Le système de réservation en ligne de Kuwait Airways ne permet pas de sélectionner Israël comme pays d’origine du passeport, et dans les GDS il est clairement mentionné que « les détenteurs de passeport israélien ne peuvent voyager sur KU ». Le DoT a alors demandé à la compagnie koweitienne de suivre les lois anti-discriminations américaines si elle voulait continuer à vendre des billets sur le sol américain ; Kuwait Airways a décliné toute responsabilité, citant la loi koweïtienne qui interdit tout commerce avec des ressortissants israéliens ou des sociétés israéliennes.

Un porte-parole du DoT a confirmé lundi à USA Today que Kuwait Airways avait informé ses services de l’arrêt des ventes de billets d’avion entre New York et Londres ; mardi matin, le système en ligne ne laissait pas de possibilité de réserver sur ce secteur, indiquant « soit il n’y a pas de vol, soit il n’y a pas de siège disponible » (toutes les autres lignes vers Koweït City et au-delà sont réservables). Kuwait Airways n’a pas encore officiellement commenté l’information, mais l’avocat d’Eldad Gatt affirme que son client fera « tout ce qui est en son pouvoir » pour que la reprise des vols entre JFK et Heathrow ne soit pas possible tant que les citoyens israéliens ne seront pas admis à bord.

En attendant d’éventuelles suites judiciaires, la compagnie continue d’opérer en Boeing 777-200ER trois vols par semaine sur la route vers New York via Londres, plus trois autres vols directs entre Kuwait City et l’aéroport JFK.

http://www.air-journal.fr/2015-12-16-discrimination-kuwait-airways-ne-vend-plus-le-new-york-londres-5155224.html

Commentaire(s)

  1. Juifs, Arabes et autres…. que des conneries au nom d’un pseudo ami invisible!!!

  2. Koalactus

    Il n’est pas dit que le passager était juif…
    En revanche ils font ce qu’ils veulent sur les liaisons depuis le Koweit mais sur un JFK-LHR c’est quand même honteux cette discrimination

  3. superyoda86

    Pas de commerce avec l’état illégal ça me parait normal.

  4. Tant que les religions auront toujours autant d’importance, on n’en sortira jamais.

  5. LSO

    Retour à vide donc ? sur l’axe JFK-LHR ???

  6. JUAN TRIPPE

    Cette laison (JFK-LHR) n’a plus raison d’être si ils n’embarquent plus de passagers entre les deux villes…autant faire que du KWI-JFK-KWI.

  7. Les réservations en KWI et LHR sont surement ouvertes puisque seul l’axe JFK-LHR ne peut être réservé…

  8. Bravo aux autorités américaines sur ce dossier. Je me souviens d’un CMN-JFK-YUL avec la Royal Air Maroc où on avait embarqué plusieurs juifs hassidiques à JFK. Les appels au boycott de l’État d’Israël ont toujours été et seront toujours contre-productifs.

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum