Des tests aléatoires d’alcoolémie et de drogue pour les pilotes en Allemagne

air-journal germanwings a320 nuit

Alexander Dobrindt, ministre des Transports allemand a recommandé l’introduction, à l’improviste, de tests d’alcoolémie et de drogues pour les pilotes de compagnies aériennes exerçant sur le territoire allemand.

Cette proposition intervient suite au crash du vol 9525 de la Germanwings, dont le co-pilote Andreas Lubitz, souffrant de dépression, a volontairement précipité l’A320, le 24 mars dernier, contre les Alpes de Haute-Provence tuant les 150 occupants. Les différents procureurs chargés de l’enquête ont trouvé des preuves attestant que le co-pilote, qui avait souffert de dépression grave susceptible de lui faire perdre son emploi de pilote, avait étudié différentes méthodes de suicide tout en cachant sa maladie à son employeur. L’affaire avait suscité la polémique sur le secret médical des pilotes.

« Je pense qu’il est raisonnable que les pilotes soient contrôlés par tests sur une base aléatoire sur leur consommation d’alcool, de drogues et de médicaments », a déclaré Alexander Dobrindt à Bild am Sonntag. Il affirme en outre que « les experts à travers le monde » plaident pour un tel dispositif capable de « renforcer la sécurité aérienne » et qu’il est important que des responsabilités soient données aux compagnies aériennes pour qu’elles procèdent à ces vérifications. Les compagnies aériennes devraient être responsables de ces tests, dit-il, ajoutant que «le système de contrôle sous cet aspect est déjà établi aux États-Unis et en Australie . L’Europe devrait suivre ».

Premier voix discordante à se faire entendre, Markus Wahl, porte-parole du syndicat des pilotes allemands Vereinigung Cockpit (VC), a critiqué cette proposition. « De notre point de vue, les tests aléatoires prévus sont complètement erronés. Ils n’ont rien à voir avec la catastrophe de  Germanwings et mettront tout un groupe professionnel sous suspicion générale », a-t-il rétorqué dans le journal dominical Bild am Sonntag.

Les mesures préconisées par l’Allemagne sont le reflets d’une réflexion menée par un groupe d’experts dirigé par l’organisme de réglementation de la sécurité aérienne en Europe en juillet dernier. Il y était recommandé l’amélioration du dépistage psychologique pour les nouveaux pilotes, tout en appelant à la création d’une base de données européenne, comprenant les détails des visites médicales ainsi que de meilleurs réseaux de soutien pour réduire les risques d’une tragédie similaire. Il  y était également préconisé l’introduction de tests de drogues et d’alcoolémie aléatoires auprès des pilotes ainsi qu’une meilleure surveillance des médecins responsables des contrôles médicaux réguliers.

http://www.air-journal.fr/2015-12-27-des-tests-aleatoires-dalcoolemie-et-de-drogue-pour-les-pilotes-en-allemagne-5155721.html

Commentaire(s)

  1. jtb

    Bien sur … tous les syndicats corporatistes vont hurler  » aux loups  »

    tous les chauffeurs ( routiers ) peuvent être contrôlés de façon aléatoire par les gendarmes …( mais ce ne sont pas des chauffeurs ( n’est ce pas ? )

    • matt

      La comparaison avec les chauffeurs routiers n’est pas bonne : à ma connaissance les entreprises de transports n’ont pas le droit de faire des tests d’alcoolémie sur leurs chauffeurs, en revanche les forces de l’ordre oui. De la même façon la gendarmerie des transports aériens en France et leurs équivalents ailleurs dans le monde assurent déjà ce type de contrôle.

  2. EPL 86

    Vraiment stupide…les cockpits étaient pleins de poivrots jusque dans les années 70, mais plus après.

  3. EPL 86

    Les ex crews de la RAF avaient l’habitude de boire pour oublier le danger et la perte de leurs camarades…cette « tradition » a survécu chez de nombreux liners qui montaient chargés dans les cockpits, puis elle a disparu avec eux.

  4. PIE

    Dans ce drame, tout le monde doit prendre sa part de responsabilité. Quand air France fait des grèves à répétition, bien évidemment que les voyageurs se détourner vers des low costs très peu regardantes sur la sécurité! Air France se doit de donner le service qui revient de droit à nous les français !

  5. EPL 86

    Ce n’est pas les grèves à répétition chez AF qui ont détourné les pax vers les low costs…c’est le prix des billets.

  6. Air France a perdu de sa superbe.

  7. Je ne vois pas bien le rapport avec Air France. Ce que je me demande c’est jusqu’à quel point va-t-on pousser ce métier jusqu’à l’enchevêtrement incessant de contraintes de plus en plus insupportables au benefice de l’employeur? Les controles de l’autorite regalienne ne suffisent-ils pas? Il s’agit clairement d’une opportunite supplementaire pour des employeurs non regardants d’exercer encore plus de pression sur leurs employes devenus esclaves dans le marche unique europeen ou plus aucun droit du travail ne s’applique. Les moyennes de remunerations dans les professions medicales sont largement superieures et pourtant, il n’y a aucun enregistrements de leurs actes ou de leurs propos comme il peut y en avoir par les boites noires, ou les enregistrements automatiques de parametres dans l’avion. Il n’y a aucune regles imposees de surete la ou les equipages sont soumis aux memes controles que les passagers, chaussures, liquides, ceintures etc…tous les jours. Et maintenant l’employeur qui controle alcolemie, drogue et medicaments on ne sait trop comment et avec quelle legitimite? Ceci apres un accident d’un pilote de low-cost qui ne prenait ni alcool, ni drogue, ni medicaments??? Une anesthesiste alcoolique a 2 grammes a tue un patient a Pau, aucun controle d’alcolemie pour cela….c’est du foutage de gueule, une fois de plus!

  8. jtb

    En 1982 le F28 de la TAT ( pour un vol AF ) a raté son approche finale ( tous morts ) à BOD .
    lors de L enquête l analyse du sang des 2 pilotes a révélé une alcoolémie pourtant interdite …

    Si les contrôles étaient plus nombreux , la peur du gendarme là aussi sauvera des vies .

    ét la comparaison avec le salaire du monde médical un peu dérisoire ….
    quand vous payez un dépassement d honoraire c est par choix du médecin ou du chirurgien qui a sa renommée
    dans le transport aérien
    Vous ne choisissez pas votre pilote et quelques fois les passagers ne connaissent même pas la compagnie qui va faire vraiment le vol ( à cause des code Share )

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum