Aéroport d’Atlanta : 100 millions de passagers en 2015

air-journal_Atlanta aeroport 100 million

L’aéroport d’Atlanta-Hartsfield Jackson est devenu hier le premier au monde à accueillir 100 millions de passagers en une année.

Première plateforme au monde à atteindre ce cap, l’aéroport américain conforte ainsi sa place en haut du podium détenue depuis 1998. Atlanta a déterminé que le 100 millionième passager était un certain Larry Kendrick, arrivé de Gulfport dans le Mississipi le 27 décembre 2015 sur un vol de la compagnie aérienne Delta Air Lines ; parmi les cadeaux reçus pour l’occasion, une Nissan Altima, deux allers-retours gratuits sur le réseau intérieur continental de Delta (dont Hartsfield Jackson est la base historique), et un bon d’achat de 500 dollars… Selon le directeur de l’aéroport Miguel Southwell, le trafic devrait connaitre en 2015 une augmentation de trafic d’environ 5%, après avoir accueilli l’année dernière 96,1 millions de voyageurs

Avec son trafic record permis par cinq pistes parallèles et sept terminaux, l’aéroport d’Atlanta a déjà présenté son plan de développement : il vise l’accueil de 131 millions de voyageurs en 2031. Son activité est principalement le marché intérieur (environ 150 destinations), 80% de la population des Etats-Unis vivant dans un rayon de deux heures de vol autour de la Géorgie. Hartsfield Jackson accueille d’ailleurs une base importante de la low cost Southwest Airlines. Sur le secteur international (70 destinations), il ne figure même pas dans les 20 premiers mondiaux.

Les autres grandes plateformes actuelles restent loin derrière : Pékin (86,1 millions de passagers, 89,9 attendus en 2015) devant Londres-Heathrow (73,4 millions), ou en huitième place Paris-CDG (63,8 millions). Mais Istanbul ou Dubaï par exemple construisent de nouveaux aéroports capables d’attirer jusqu’à 150 millions de voyageurs.

 

http://www.air-journal.fr/2015-12-28-aeroport-datlanta-100-millions-de-passagers-en-2015-5155747.html

Commentaire(s)

  1. Je suis tellement fier de mon pays ! Ça c’est magnifique ! 100 millions de passagers. Si on appelle pas ça un succès, on appelle ça comment ?!
    Y’a plus de monde qui a transité ici que de français en France ! Quelle prouesse, quel sens de la maîtrise du business. Bravo bravo !

    • Pet

      Prouesse, ok. Bravo!
      Par contre, La comparaison avec un pays quatre fois moins peuplé n’en est pas une.

    • Ah, la fameuse « fierte » américaine qui pense être les meilleurs du monde….. comme le dit @PET, comparaison stupide et erronnee, il eu fallu compare avec un pays comme la Russie ou la Chine, etc… Pourquoi ramener tous vos posts la France / AF et le dénigrer comme vous le faites dans vos commentaires??? Si la France ne vous plait pas alors que faites vous chez nous? Etes vous masochiste pour aller vivre dans un pays que vous n’aimez pas?
      Bonjour chez vous

    • Et que dire de Dubai avec ses 70 millions de passagers (et aussi d’Abu Dhabi avec ses 24 millions de passagers) pour un pays de 9,5 millions d’habitants. Les USA peuvent faire beaucoup mieux vu les 400 millions d’habitants…

      Tant mieux pour Atlanta qui reste principalement un aéroport domestique.

    • @RichieRSA, qui vous dit que j’habite en France. C’est le nombrilisme à la française qui veut que tout francophone habite en France ?

      Et oui, je suis très fier de mon Amérique. C’est la gloire d’une belle nation. Nous sommes très puissants, et ca c’est une réalité!

      • Oui,bof....

        …c’est quand même avec ce genre de commentaire que l’on se dit que certains Américains ne méritent pas ce beau pays……
        ..et personnellement, cela m’aide à comprendre pourquoi l’un de mes neveux né à Los Angeles ,titulaire de la double nationalité,ayant vécu là-bas jusqu’à ses 18 ans a ensuite choisi de venir vivre en France, de ne garder que la nationalité française,et,aujourd’hui qu’il en a 30, en bon père de famille  » ne souhaite pour rien au monde que ses enfants aient une éducation américaine »… Doit bien y avoir une raison!!!!

    • un plus de 3000 h de vol - 28 décembre 2015 à 12 h 39 min
      un plus de 3000 h de vol

      Cela dit , ce n’est que l’équivalent de 1/4 de la population des Etats unis…
      A Paris CDG il passe l’équivalent de la population de la France ….et même un peu plus tous les ans …
      La comparaison est donc malvenue …

  2. chiefpilot

    On dirait des gamins dans la cour de récré, ne vous étonnez pas si le monde va mal , quand on lit vos commentaires a longueur d’années, restez dans votre basse cour , je préfère voler avec les Aigles , je vous salue.

    • un plus de 3000 h de vol - 28 décembre 2015 à 14 h 22 min
      un plus de 3000 h de vol

      @chiefpilot ..
      Un pilote de plus qui se prend (ou s’est pris quand il était en activité) pour « Un seigneur du ciel » et qui survole (ou a survolé) à l’entendre la racaille qui rampe dans ce bas monde ..
      Un peu de modestie ne vous étoufferait pas et continuer à apprendre à voler aux oiseaux!!(humour)

  3. La comparaison est d’autant moins pertinente que la métropole d’Atlanta ne dispose que d’un aéroport international où se concentre également l’activité low cost. C’est quasi unique pour une aire urbaine de cette importance, en particulier dans l’est américain densément peuplé. Big Apple compte 3 aéroports qui se partagent le trafic, idem pour l’aire de Washington-Baltimore. Ailleurs dans le monde, si par exemple Londres rassemblait son trafic sur une seule plate-forme, la fréquentation attendrait les 150 millions de pax, probablement bien davantage avec le verrou de Heathrow qui sauterait.
    Ajoutons à cela l’important phénomène de concentration du secteur aérien US après la crise des années 2000. Suite à la fusion, Delta a rapatrié une part de l’activité des ex hubs de Northwest sur Atlanta. Southwest qui restait peu implanté à l’est, a profité du rachat de AirTran (basé à Atlanta) pour développer sont réseau.
    Bref, si les acteurs qui gèrent cette plate-forme sont à saluer, on ne peut pas occulter un contexte éminemment favorable à cette success story. Les « concurrents » que sont Pékin, Istanbul et Dubaï vont d’ailleurs diviser leur trafic entre 2 ou 3 aéroports. La question ne se pose pas pour Atlanta, Delta ne prévoyant pas de doubler son trafic d’ici 20 ans contrairement à Emirates, Turkish ou aux compagnies chinoises.

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum