Ryanair : toujours moins à Gérone, toujours plus à El Prat

air-journal_ryanair b737-800

La tendance se confirme en 2016 pour Ryanair qui délaisse toujours un peu plus l’aéroport de Gérone pour préférer celui d’El Prat à Barcelone.

Le nombre de destinations depuis l’aéroport de Gérone près de Barcelone, est revu à la baisse pour Ryanair qui n’y proposera plus que 29 destinations l’été prochain au lieu de 36 l’été dernier. Ne sont donc plus desservis en Italie que les aéroports de Pescara, Pise, Trapani, alors que ceux de Palma, Marrakech et Dortmund disparaissent aussi pour la prochaine saison estivale. Pour rappel, elle desservira outre les aéroports italiens précités Paris-Beauvais, Bruxelles-Charleroi, Londres Stansted , Londres Luton, Baden Baden, Billund, Bratislava, Bristol, Bournemouth, Brême, Cork, Cracovie, Dublin, Dusseldorf Weeze, Eindhoven, Francfort Hahn, Manchester, Masstricht, Memmingen, Malte, Rabat, Poznan, Thessalonique, Tallin, Wroclaw.

La baisse du trafic passagers Ryanair d’octobre 2016 par rapport à octobre 2015 sera de 8 % sur cet aéroport. Pour rappel, Ryanair a commencé à se repositionner sur le principal aéroport barcelonais, celui d’El Prat, qui est aussi le hub de la concurrente low cost Vueling (filiale d’IAG). Ainsi, si Vueling conserve à El Prat 36 % du marché, Ryanair y progresse régulièrement avec 14 % de parts de marché aujourd’hui, et 32 destinations à l’été 2016 (soit plus qu’à Gérone), et une croissance annuelle à deux chiffres, au détriment donc, des aéroports Girona-Costa Brava et Reus-Costa Daurada.

Avec Vueling et easyJet , les low cost y représentent désormais 57 % du trafic à El Prat. EasyJet (7 % du trafic) a connu une croissance de 12 % en 2015 et prévoit d’y ouvrir une base en y positionnant trois Airbus en février prochain. La création d’une base permettra aux voyageurs d’affaires d’y bénéficier de vols plus tôt le matin, et en général d’un renforcement de fréquences vers des aéroports tels que Paris, Genève ou Milan.

http://www.air-journal.fr/2016-01-03-ryanair-toujours-moins-a-gerone-toujours-plus-a-el-prat-5155999.html

Commentaire(s)

  1. GLLOQ
    Publié le 3 janvier 2016

    C’est curieux, car les taxes et l’encombrement de El Prat ne sont pas négligeables!
    Peut être que Ryan Air veut se positionner à Perpignan qui avait décliné suite au développement à deux chiffres des mouvements à Girona?
    Attendons……

  2. C est ce qu’il va se produire à BVA dans les 4-5 prochaines annees

  3. Gérone a payé FR pendant des années, maintenant que le marché est « installé » et que les redevances de BCN T1 sont ce qu’elles sont, on quitte Gérone.
    FR fera de l’émergence à BVA deès qu’il pourra obtenir des lots à CDG, et ains de suite.
    Ces Aeroports « second-couteaux » (et surtout leurs contribuables locaux) auront ainsi allègrement vidé leurs caisses au profit de Ryanair qui partira à la première occasion.
    Que tous ceux qui actuellement vident leurs tirelires pour les marigots de l’île de Man, Jersey et autres eaux troubles pour AMS se posent des questions!

  4. Fieffé correcteur!
    Bien lire « FR fera de même à BVA » , des slots à CDG etc etc!

  5. Je conçois bien que Ryanair n’est pas un service public et qu’il mène la politique qu’il entend mener. Je regrette cependant cette époque pas si lointaine à laquelle partaient de Gérone un vol quotidien sur Venise et trois vols quotidiens sur Rome Ciampino !
    Depuis quelques années, plus rien sur aucune de ces deux destinations. Alors que de Barcelone El Prat ce sont trois à quatre vols quotidiens sur Rome Fiumicino. Moins pratique lorsqu’on a Gérone à moins d’une heure de chez soi.
    Bien dommage, croisons les doigts pour que reviennent un jour à Gérone nos chers avions Ryanair qui nous ont tant de fois emmenés à Rome et à Venise… Allez Michael, un petit effort. 🙂

  6. flyrelax
    Publié le 4 janvier 2016

    @ Pierre : Michael, un petit effort ?

    ne perdons surtout pas de vue que ce n’est pas O’Leary le patron…. il n’est que premier ministre et fait ce que le patron – le boss le seul le vrai -lui dit de faire !

    depuis dix neuf ans le propriétaire et le patron de la compagnie (chairman) se nomme David Bonderman…. et il est pas irlandais !

  7. boukimi
    Publié le 4 janvier 2016

    pourquoi je n’arrive pas à faire de réservation?

  8. rene falzon

    savoir si de marseille nice toulouse RYANAIR desert la ville de cagliari a partir du mois d’avril merci de votre réponse

  9. Pour nous qui voyageons souvent à destination de Marrakech par Gérone, c’est franchement dommage d’être obliger d’y aller par Barcelone El Prat.Sans parler de la distance, Cet aéroport n’est pas du tout correct. C’est une véritable usine. Vous avez enregistrez vos bagages, vs êtes à l’heure avant que les portes ne ferment, vs êtes passés à la fouille puis dernière étape vs faites la file d’attente jusqu’au contrôle de police et quand vs arrivez enfin à la porte d’embarquement on vs dit froidement que vs n’êtes plus à l’heure, que vs devez prendre le prochain vol moyennant 100 euros/pers et que l’on est en train de décharger de l’avion vos bagages!!!! sans oublier de préciser que des appels ont été faits depuis la salle d’embarquement et qu’on ne les entend pas dans la file de contrôle police BRAVO ….. Tous une bande d’enflure, ils sont à vomir….

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum