Kuwait Airways: coupes sombres dans le réseau

air-journal_Kuwait_Airways_A330-200_closeup

La compagnie aérienne Kuwait Airways a annoncé la suppression de quatre destinations au printemps : Kuala Lumpur, Jakarta, Sohag et Alexandrie. Le trajet Londres – New York, déjà amputé suite à des accusations de discrimination, est lui aussi supprimé, tandis que celui vers Manille sera renforcé.

Dans son communiqué du 30 décembre 2015, la compagnie nationale koweïtienne annonce ces suspensions de service « dans la cadre de sa stratégie commerciale progressive pour améliorer le réseau et les horaires ». Depuis sa base à l’aéroport de Koweït City, Kuwait Airways supprimera dès le 28 mars 2016 ses trois vols par semaine vers Jakarta via Kuala Lumpur, opérés les mercredis, jeudis et dimanche en Airbus A340-300 pouvant accueillir 18 passagers en Première, 24 en classe Affaires et 230 en Economie. Elle n’est en concurrence directe avec aucune autre compagnie sur cette axe, mais les deux capitales d’Asie du sud-est sont reliées au Golfe par les Emirates Airlines, Etihad Airways, Oman Air ou Qatar Airways, plus Malaysia Airlines à KL (vers Dubaï) .

A la même date, ce sont les deux vols par semaine vers Alexandrie-Borg el Arab qui seront supprimés, ainsi que les deux rotations vers Sohag toujours en Egypte (en A320 aménagés en 20+110). Kuwait fait face sur ce marché à Egyptair, Jazeera Airways, Air Arabia Egypt ou Air Cairo entre autres.

Outre ces quatre destinations, Kuwait Airways va du coup supprimer la route opérée en cinquième liberté entre Kuala Lumpur et Jakarta d’une part, et dès le 16 janvier celle entre Londres et New York (ces deux destinations restant desservies, avant d’être renforcées l’hiver prochain) d’autre part. Rappelons que dans ce dernier cas, elle avait cessé depuis la mi-décembre de proposer des billets d’avion pour le trajet entre JFK et Heathrow, en raison de poursuites judiciaires par le ministère des transports américain pour son refus de vendre un billet à un passager israélien.

Seule conséquence positive pour l’instant de ces changements, le lancement le 28 mars de trois vols directs par semaine entre Koweït City et Manille-Ninoy Aquinho aux Philippines en plus des six opérés via Bangkok. Pas de concurrence directe là non plus, mais Philippine Airlines et Cebu Pacific proposent plusieurs routes vers le Moyen-Orient.

Les passagers affectés se verront proposer à partir du 17 janvier 2016 le choix entre un remboursement intégral du prix du billet d’avion et la possibilité de transférer la réservation vers une autre compagnie aérienne « sans frais supplémentaires et dans un laps de temps raisonnable ». Kuwait Airways précise que les routes dont elle se retire ne sont « pas performantes » et qu’elles n’apporteront rien à l’avenir à son « développement profitable ». Elle préfère au contraire multiplier les fréquences directes vers ses destinations les plus importantes, en parallèle à la modernisation de sa flotte et de sa privatisation en marche.

Elle a déjà commandé dix A350-900 et quinze A320neo, tous attendus à partir de 2019, ainsi que dix Boeing 777-300ER qui seront livrés à partir de novembre. Fin 2014, elle avait en outre pris en leasing cinq A330-200 et sept A320 (qui sont venus rejoindre les trois déjà en service) ; elle opère également quatre A340-300, un 747-400 et deux 777-200ER.

Rappelons que la compagnie avait lancé l’été dernier trois routes européennes, vers Munich, Vienne et Istanbul, en plus des liaisons existantes vers Paris, Genève, Londres ou Francfort.

http://www.air-journal.fr/2016-01-04-kuwait-airways-coupes-sombres-dans-le-reseau-5156045.html

Commentaire(s)

  1. Elle dessert Rome aussi, nn? Paris est pas en cinquième liberté justement?

  2. Tana
    Publié le 4 janvier 2016

    Quelle mauvaises nouvelles ! Espérons que les temps changent et s’améliore pour cette grande compagnie.

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter