Aegean Airlines : deux Arabes israéliens expulsés d’un vol vers Tel Aviv

air-journal_Aegean Airlines A320ceo

Deux passagers arabes israéliens de la compagnie aérienne Aegean Airlines ont été contraints de quitter l’avion qui devait les emmener d’Athènes à Tel Aviv, d’autres passagers israéliens ayant décidé qu’ils représentaient un danger pour la sécurité des vols.

L’incident s’est déroulé le 3 janvier 2015 en début de soirée, alors que l’Airbus A320 de la compagnie grecque s’apprêtait à décoller de l’aéroport d’Athènes en direction de Tel Aviv. Un petit groupe de passagers israéliens s’est alors élevé « bruyamment et de façon persistante » selon Aegean Airlines contre la présence de deux passagers d’apparence arabe, demandant à l’équipage de vérifier leurs papiers au nom de la sécurité du vol. Le décollage étant impossible puisque les protestataires se tenaient debout dans l’allée, l’équipage a finalement cédé, et les deux hommes se sont révélés être détenteurs d’un passeport israélien pour l’un, et d’un permis de résidence en Israël pour l’autre (a priori donc un Palestinien résidant à Jérusalem-Est).

Le fait que tout soit en règle n’a rien changé à l’attitude des autres passagers. Environ 70 passagers s’étaient alors joints au vacarme, et selon la compagnie les deux hommes « ne se sentaient pas bien et ont demandé à descendre ». Ils ont alors accepté une proposition d’Aegean Airlines de changer leur réservation pour le lendemain, tous frais payés. Les protestataires ont exigé de nouvelles vérifications de sécurité, mais le commandant de bord les a prévenu qu’il allait les débarquer de force, et que leur billet d’avion ne serait pas remboursé. Ils se sont finalement assis, et l’avion est parti avec une heure et demie de retard.

La compagnie de Star Alliance a tenu à remercier les deux Arabes israéliens « pour leur compréhension et leur coopération » après cet incident « isolé et infortuné » qui ne reflète « ni ses valeurs, ni son modus operandi ». Elle reconnait qu’il est « hélas probable qu’ils ont fait l’objet de discrimination raciale ».  Les réactions en Israël n’ont pas tardé : le parti Meretz a demandé une commission d’enquête parlementaire, tandis qu’Amnesty International en Israël estimait que « personne ne peut être surpris par de tels actes honteux quand le Premier ministre est au premier rang des incitateurs et du scénario raciste visant un secteur entier de la société ».

http://www.air-journal.fr/2016-01-06-aegean-airlines-deux-arabes-israeliens-expulses-dun-vol-vers-tel-aviv-5156140.html

Commentaire(s)

  1. Ignorance et propagande sont des racines efficaces du racisme profond de certains abrutis. Ca en devient grave !!! A la place du commandant, j’aurais expulse le groupe d’israéliens fanatiques et psychopathes et j’aurais mis les 2 passagers incrimines en classe affaire !!!!

  2. flyrelax
    Publié le 6 janvier 2016

    je serais curieux de savoir combien de procès une compagnie française dont les passagers auraient exigé l’expulsion de deux intégristes israeliens en papillottes aurait à gérer de la part de  »bien pensants politiquement corrects »

    une compagnie arabe, aux USA, a été condamnée pour avoir refusé sur un segment transatlantique l’embarquement de deux israeliens…

    deux poids deux mesures….

  3. Publié le 6 janvier 2016

    Quelle honte! Ce sont évidemments les fauteurs de troubles qui auraient dûs être débarqués et envoyés au poste de police. Mais ne surtout pas s’abaisser au niveau de ces bigots racistes en généralisant: la grande majorité des israéliens, juifs ou arabes, sont révoltés par de tels actes, comme tout personne humaine et sensée. Il n’y a qu’à faire un tour sur Haartez ou autres médias pour le vérifier!
    Un algéro-marocain.

  4. superyoda86
    Publié le 6 janvier 2016

    C’est bien malheureux, le pays illégal n’a rien appris de ses erreurs on dirait !

  5. C’est une question de sécurité ont ne fait jamais ce qui peut arrivé !!

  6. Vincent
    Publié le 6 janvier 2016

    Jusqu’à preuve du contraire, un israélien arabe reste israélien et doit bénéficier des mêmes droits, et des mêmes devoirs, qu’un israélien juif.

  7. Boeing 777-300ER - 6 janvier 2016 à 17 h 19 min
    Boeing 777-300ER
    Publié le 6 janvier 2016

    Le problème, c’est qu’avec la multiplication des attaques au couteaux, les Israéliens ont peur, même si dans cette histoire, ils ne sont pas totalement innocents. Cela conduit à des cas de racisme que je condamne. Ce qui me frappe surtout, c’est que certains Israéliens de confession juive ne considèrent pas les Israéliens Arabophones comme des citoyens à part entière mais comme des « citoyens » palestiniens car il faut rappeler que les habitants de Cisjordanie et de Gaza n’ont pas la nationalité israélienne mais un statut spécial qui leur permet de voyager avec un passeport spécial en dépit de l’absence d’un état palestinien et le gouvernement l’extrême-droite de Netanyahou semble fermer les yeux sur ce fléau grave comme sur beaucoup de problématiques comme l’attaque de terroristes « juifs » de la mosquée Al Aqsa de Jérusalem.

  8. Publié le 6 janvier 2016

    Dommage, c’est probablement le genre de comportement qui aurait pu empêcher le 11 septembre, qui sait?

  9. L’inverse et « ils » auraient hurlé à l’Antisémitisme..
    C’est toujours comme ça avec eux!!!

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum