35 badges retirés à l’aéroport de Genève

air-journal-aeroport-de-geneve-1

Trente cinq badges donnant accès aux zones sensibles de l’aéroport genevois ont été retirés à des employés travaillant sur cette plateforme, annonce les journaux suisses.

Ce fut la surprise pour 35 employés qui se sont présentés avec leur badge sur l’aéroport genevois sans savoir que leur badge avait été désactivé dans la nuit du 22 au 23 décembre sur ordre du Département de la sécurité, rapporte RTS.ch. Ce n’est qu’une fois confrontés à cette interdiction de passage qu’ils ont été informés de cette décision. Sans plus d’explication.

Les autorités suisses annoncent seulement que les faits relèvent de «  critères non publics pour des raisons de sécurité édictés par les autorités compétentes ».

Le 23 novembre dernier, un bagagiste travaillant en zone sécurisée pour Swissport sur cet aéroport, avait été arrêté pour une affaire de séquestration en bande organisée et tentative de vol à main armée. Mais les renseignements français avaient ensuite découvert que l’homme, musulman, s’était radicalisé et cherchait peut-être à partir en Syrie. La tentative de vol pour laquelle il a été incarcéré était peut-être destiné à financer son projet, indiquait alors la Tribune de Genève. Il faisait l’objet d’une fiche S.

Les journaux avaient alors mis en évidence les failles sécuritaires dans le personnel travaillant sur l’aéroport genevois alors que la menace terroriste est devenue une préoccupation prioritaire après une année 2015 marquée par les attentats terroristes. Le conseiller d’Etat genevois Pierre Maudet avait alors répliqué début décembre à La Tribune de Genève qu’ils n’avaient  « pas accès facilement » à l’information par les renseignements français d’un personnel fiché S, vide qu’il aimerait combler. Il confiait aussi vouloir revoir toutes les procédures sécuritaires en vigueur sur cette plateforme aéroportuaire.

Sur les aéroports parisiens de Roissy Charles de Gaulle et Orly, environ 70 badges rouges, donnant l’accès du personnel aux zones réservées, ont été retirés depuis les attentats, « notamment pour des phénomènes de radicalisation ».

http://www.air-journal.fr/2016-01-10-35-badges-retires-a-laeroport-de-geneve-5156363.html

Commentaire(s)

  1. Mais eux peuvent, ils n’ont pas Taubira et donc ne risquent pas de voir leur décision annulée par la suite..
    Seule la Sécurité des passagers compte, non la polémique bien francaise sur la pertinence de la « Discrimination Positive ».

    • Arrêtez de crier au loup... - 10 janvier 2016 à 16 h 25 min
      Arrêtez de crier au loup...

      Mme Taubira ou pas Mme Taubira, les badges ont été retirés….seuls quelques cas de retraits abusifs ont conduit au rendu de badge….et s’il existe des cas de retraits abusifs, c’est bien la preuve que personne n’est à l’abri d’une erreur…pour des badges comme pour tout le reste!
      Plutot que de crier avec les loups,vous feriez mieux de la saluer pour tenir le  » sale rôle  » qu’elle tient en ce moment, qui est tout sauf dans l’air du temps! Or dans le moment présent,alors que tout un tas de demandes et suggestions en tout genre émergent de partout,il est fondamental de conserver a l’esprit que tout n’est qu’une question d’équilibre et que toute société équilibrée à des pouvoirs et des contre pouvoirs,sauf à laisser partir le cheval fou……Mme Taubira à ce rôle ingrat en ce moment de chercher à définir le nouveau niveau d’équilibre acceptable et accepte, et ce contre les tendances du moment…

    • Formulation tendancieuse... - 10 janvier 2016 à 17 h 12 min
      Formulation tendancieuse...

       » seule la securite des passagers compte »
      Qui peut dire et qui dira le contraire? Personne!!! Formulée comme ca votre phrase est sans intérêt par rapport à la mise en cause que vous faites avec Taubira: elle meme j’en suis sur vous approuve,,,,
      Toute la question ( qui éventuellement justifié le retrait de ces badges ou pas…) est plutot de définir quelles actions et quels comportement mettent en cause cette fameuse securite …..selon que l’on classe une action ou un comportement dans une colonne ou une autre,il y aura retrait de badge ou pas…

  2. Le « sale » rôle qu’elle tient en ce moment, si elle ne le souhaite pas, elle peut se retirer…mais non!!!
    Ici, sur l’Escale NCE, un badge piste à été retiré à un Islamique revendiquant ouvertement les préceptes de la Charià, ayant pour le moi savoir également des gros problèmes « relationnels » avec le personnel féminin de l’Aéroport.
    Son Badge lui a été rendu malgré les protestations officielles de Ch Estrosi et d’Eric Ciotti.
    « Paris » est passé par là.
    Alors vos leçons de morale…

    • Pet

      Retour sur JAL: les 15 mn de boarding à NRT, c’était montre en mains.
      Merci de vos sempiternelles lumineuses lumières, mais vs n’êtes pas le seul à voyager.

    • Arrêtez de crier au loup - 10 janvier 2016 à 18 h 12 min
      Arrêtez de crier au loup

      La question n’est pas qu’elle aime ou pas ce rôle; la question n’est pas qu’elle se retire elle meme ou pas…
      La question est qu’il faudra toujours quelqu’un pour tenir ce rôle dans une société …que ce soit Mme Taubira ou pas…
      Sauf justement à ce que personne ne tienne ce rôle et que le cheval fou démagogie s’emballe….

      Je suis pas persuadé que les deux personnes que vous mentionnez soient les plus appropriées pour tenir un cheval qui s’emballe…et je penserais meme qu’ils poussent plutot à l’emballement du cheval……

  3. Dupont

    Merci taubira……

  4. PETIT : Alors faut changer la pile!!!
    Ça nous évitera vos sempiternelles « vérités »..

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum