Un A320 d’Iberia percute deux véhicules de dégivrage

air-journal_iberia-A320

C’est une scène insolite qui est survenue à l’aéroport de Munich le 20 janvier dernier. Un A320 de la compagnie Iberia est rentré en collision en des circonstances inexpliquées avec deux véhicules de dégivrage.

L’A320, avec à bord un nombre de passagers non indiqué devait décoller un peu plus tard, avec comme destination Madrid Barajas. Il était en cours de dégivrage vers 7h30  mercredi dernier, avec de chaque côté un véhicule en action, quand l’avion a avancé. Les ailes de l’A320 se sont encastrées sur les bras levés des véhicules de dégivrage. L’un des deux s’est même retrouvé en très mauvaise posture en équilibre précaire sur ses roues droites.

Il n’y a pas eu de blessés et une enquête a été lancée pour déterminer les causes de cet incident.

Air-journal-A320 Iberia collision degivrage_Twitter Alavaro Tejeda Air-journal-A320 Iberia collision degivrage Twitter Tom Podolec CTV News Air-journal-A320 Iberia collision degivrage Twitter AirLive.net

http://www.air-journal.fr/2016-01-24-un-a320-diberia-percute-deux-vehicules-de-degivrage-5157001.html

Commentaire(s)

  1. James

    Erreur de placement de l’agent de dégivrage ou manque de communication entre le sol et le cockpit avant de confirmer la fin des travaux. Toutes ces actions sont bien réglementées et chaque acteur doit suivre une formation ciblée chaque année.

  2. C’est ce qui s’appelle une grosse boulette….. 🙂 🙂

  3. Iberia Express, ben normal ils étaient pressés! Rien ne sert de courir, il faut partir à temps

  4. Cà me parait surréaliste, l’avion doit être forcément calé, en France nous avons des gros problèmes avec les sociétés de sous-traitance, les personnels au casque ont des niveaux d’anglais plus que limite, de plus la communication entre le casque et l’agent de dégivrage est gestuelle….
    Il faut savoir que par esprit d’économie, il n’ a qu’un chauffeur pour piloter le camion et la cabine surélevée, c’est monstrueux et inquiétant. La semaine dernière à ORY, un dégivreur a commencé l’opération sans l’accord de l’équipage, il n’ y avait plus de visibilité pour que le processus cesse.
    Résultat les valves n’ont pas pu être fermées à temps, et propagation d’odeur toxique dans la cabine.
    Au moment du changement de coté, discussions houleuses entre le casque et le chauffeur et après de longues minutes, on doit de nouveau recommencer le dégivrage complet, soit 27 min au lieux de 10 minutes, un gaspillage de ce produit si toxique. Voici l’aviation d’aujourd’hui, c’est pathétique non ?

    • JVS deux remarques:
      – le niveau de compétence commence dans certaines sociétés de sous-traitance à devenir inversement proportionnel au juste prix que les compagnies doivent payer pour la fameuse « qualité de service »
      – vous raisonnez par rapport à ce q vous voyez soit de votre cockpit, soit de l’aéroport dans lequel vous travaillez (je ne sais pas quel est votre fonction).
      Les procédures sont différentes d’un Aéroport à un autre en fonction des infrastructures, du climat (et donc des probabilités de dégivrage, de la société d’assistance).
      Sachez enfin que les sociétés proposant ces prestations sont auditées 1 fois par an par le pool dégivrage de IATA et plusieurs fois par an par le compagnies clientes.
      L’erreur peut aussi venir du cockpit comme le 747 de RAM il y a quelques années.

    • Ory

      Je travaille chez un sous traitant a Orly comme assistant avion.Je vous donne la raisone.Aujourd’hui les sous-traitants sont devenus low cost malheureusement.Il n’y pas assez de formation pour les agents.Ils nous traitent comme des esclaves modern.Je suis un agent de casque qui doit verifier tous et en meme temps je me trouve au fond de la soute pour decharger et charger des centaines de bagages.Le tour avion en courant,pas de perdre de temps.C’est une manque de sécurité pour tout le monde.Seulement trois agent pour decharger,charger,pousser et casquer un avion dans 30 minutes.Au sujet des pilots espagnols,ils sont toujours pressés.Une fois,le CDB a commencé le taxi alors que j’étais encore branché avec mon casque.

  5. J’espère que les véhicules de dégivrage ne sont pas trop endommagés ou que leur remplacement a été rapide car Munich est une véritable catastrophe au niveau du temps d’attente au dègivrage!

  6. gg

    déjà il n y’a pas d agent casque mais un chef pc qui parle au pilote via la fréquence donc personne en bas donc avant de parler faut le savoir et puis la sous traitance sur les aéroports est très bien croyez moi vous avez des gens qui le parlent sans accent pas comme certain bureaucrate

  7. Vincent

    Je le dis, je le répète sans cesse aux pilotes : à l’arrêt, vous rentez une vitesse et mettez le frein à main !

    Sinon, pour encore plus d’efficacité, il reste l’encre, enfin le grappin, à accrocher sur la dérive de l’avion d’à côté !

  8. Une petite pub marrante pour illustrer le propos https://www.youtube.com/watch?v=0MUsVcYhERY

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum