Emirates : Airbus A380 à Washington, Dubaï au top du trafic

air-journal_Emirates Airlines A380 sunrise

La compagnie aérienne Emirates Airlines a déployé son Airbus A380 vers Washington, et en enverra trois tous les jours à Munich à partir de juin. Sa base à l’aéroport de Dubaï a enregistré 78 millions de passagers l’année dernière, conservant son titre de premier aéroport international au monde.

Depuis le 1er février 2016, le superjumbo de la compagnie des Emirats Arabes Unis s’envole tous les jours de sa base de Dubaï à 2h20 pour atterrir à 8h15 à l’aéroport de Washington-Dulles, le vol retour quittant les Etats-Unis à 10h15 pour atterrir le lendemain à 8h00 (durée de vol moyenne 13h40). Configuré pour accueillir 14 passagers en Première, 76 en classe Affaires et 399 en Economie (489 places au total), l’A380 d’Emirates Airlines remplace un Boeing 777-300ER (12+42+304, 358 sièges au total) sur cet axe, où elle est sans concurrence directe depuis le retrait de United Airlines (Etihad Airways et Qatar Airways sont également présentes dans la capitale fédérale américaine).

Emirates Airlines a d’autre part déployé depuis hier un deuxième A380 tous les jours vers Amsterdam-Schiphol, une route sur laquelle elle est en concurrence directe avec KLM Royal Dutch Airlines (en 787-9 Dreamliner). Autre aéroport européen qui connaitra un renforcement de la présence des superjumbos, Munich : les trois rotations quotidiennes y seront assurées en A380 dès le mois de juin (le troisième vol est actuellement assuré en 777-300ER). Rappelons que Los Angeles sera desservie deux fois par jour en A380 à partir de juillet prochain, tout comme Perth en Australie un mois plus tard. Les Triple Sept ainsi libérés sont par exemple utilisés pour augmenter les capacités vers Lusaka et Harare, ou pour ajouter une cinquième rotation quotidienne vers Colombo en aout prochain.

air-journal-Dubai A380 EmiratesL’aéroport de Dubaï a d’autre part conservé son titre de premier aéroport au monde en nombre de passagers internationaux : il a accueilli 78.014.838 passagers en 2015, une hausse de trafic de +10,7% par rapport à l’année précédente. Son dauphin, Londres-Heathrow, n’en a vu passer « que » 69,8 millions (sur un total de 75 millions). Outre la croissance d’Emirates Airlines et de la low cost Flydubai, l’aéroport a accueilli de nouvelles compagnies l’année dernière, parmi lesquelles Air Canada depuis Toronto, Eurowings depuis Cologne ou China Southern Airlines depuis Wuhan. L’Inde est restée le premier marché de Dubaï en 2015, avec 10,3 millions de passagers (+17% par rapport à 2014), loin devant le Royaume-Uni (5,6 millions de passagers, +6%) et l’Arabie Saoudite (5,4 millions de passagers, +12%). La croissance, principalement due Emirates Airlines, a été la plus forte vers l’Amérique du Nord (+25%), devant le Moyen-Orient (+15%) et l’Asie (+12%). Douze nouvelles destinations ont porté le total à plus de 240, proposées par la centaine de transporteurs présents dans la plateforme. Doha conserve sa première place avec 2,7 millions de passagers (+18%), suivie par Londres (2,6 millions de passagers, +1%) et Mumbai (2,2 millions, +14%). Le fret a connu en 2015 une croissance modérée (+3,4%), essentiellement due aux transferts d’activité vers l’aéroport de Dubaï World Central-Al Maktoum (DWC).

L’aéroport de Dubaï doit inaugurer en ce premier trimestre son nouveau Concourse D dans le Terminal 1, un investissement de 1,2 milliards de dollars qui accueillera 70 compagnies étrangères et permettra à Emirates Airlines de se développer.

http://www.air-journal.fr/2016-02-02-emirates-airbus-a380-a-washington-dubai-au-top-du-trafic-5157443.html

Commentaire(s)

  1. Alain45

    (Votre lien United ne fonctionne pas).
    Les américains voulant se rendre à Dubaï en vol direct, n’auront pas d’autre choix que de voler en A380 !
    Plus d’espace cabine, plus d’espace siège, plus de silence, bref ça va les changer !

    • un plus de 3000 h de vol - 2 février 2016 à 10 h 45 min
      un plus de 3000 h de vol

      +100000

      Ils verront ce que le silence en vol veut dire dans un A350 ou un A380 à comparer des B747 , 777 et 787 à l’insonorisation d’un autre siècle ..Je préfère dormir dans un A380 que rêver dans un « Dreamliner »….

  2. On va tous se faire bouffer par EK et EY si on ne se remet pas en cause rapidement….. Quand ce sera trop tard, il sera vraiment trop tard!

  3. pipou

    Décidément, Emirates et A380 ne font qu’un…
    …Autant dépendant l’un de l’autre…

  4. Trop tard pour AF mais pas pour BA ni LH , je me demande pourquoi ?

  5. Non pas pour AF! Nous somment en France voyons , un gouvernement qui essaille de faire baisser le chômage en France ne laissera jamais AF disparaître et envoyer des dizaines de milliers d’employées aller a pôle emplois ! Voyons réfléchissez.

  6. Souvenez vous il y a quelques années les banques privée renflouer par l’état! C’est exactement la même situation avec AF.

  7. GLLOQ

    Quand les salariés de AF reprendront une attitude de sincérité et de simplicité, les clients se presseront vers ses avions….

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum