Pétrole pas cher : prix des billets d’avions en baisse aux Etats-Unis

air-journal_Delta American

Conséquence de la chute du cours du pétrole, les compagnies aériennes américaines ont commencé à répercuter cette baisse sur le prix des billets d’avions, annonce Patrick Surry du site Hopper, qui collecte les données instantanées des prix des billets d’avions.

Selon lui, les prix des billets d’avions ont baissé de 14 % en 2015 sur les vols intérieurs aux Etats-Unis toutes compagnies confondues. Cette baisse était encore plus visible sur les destinations fréquentées et soumises à une forte concurrence comme depuis ou vers Chicago, New York, Los Angeles, San Francisco.

Côté vols long-courriers, et selon le département du Travail américain, les prix des billets d’avion ont baissé de 15 %, soit la plus forte baisse annuelle depuis 15 ans. La baisse était encore accentuée vers les pays d’Amérique latine, qui souffrent d’une conjoncture défavorable avec des monnaies dévaluées et une absence de croissance, notamment au Brésil, moteur essentiel de sous-continent américain. Dans le détail, la baisse est de 18% vers l’Amérique latine, de 14,6% sur les lignes transpacifiques et de 11,7% sur les liaisons transatlantiques.

Selon Patrick Surry du site Hopper, cette baisse des tarifs devrait s’accentuer en 2016, notamment vers Rio de Janeiro qui accueille les jeux olympiques l’été prochain (de 23 % selon les estimations).

Fabrice Dariot, qui dirige en France l’agence de vols discount Bourse Des vols.com estime que « la baisse du prix du kérosène est une occasion en or d’assainir les pratiques tarifaires du secteur ». « Depuis trop d’années, des pratiques abusives se sont introduites dans notre secteur, explique-t-il. Le chantage à l’emploi exercé par certaines compagnies sur la puissance publique a toujours empêché la clarification du fonctionnement des tristement célèbres fausses taxes YR et YQ. Le retour aux bénéfices des transporteurs offre-t-il au législateur une occasion unique de passer le Karcher sur les hausses injustifiées et les taxes distordues? On le souhaite dans l’intérêt du consommateur et de la concurrence. »

http://www.air-journal.fr/2016-02-06-petrole-pas-cher-prix-des-billets-davions-en-baisse-aux-etats-unis-5157628.html

Commentaire(s)

  1. Sur PAR CUN en via pour les 3 prochains mois cela n’est pas vrai…(on constate plutôt une augmentation, du fait notamment de la disparition de US Airways qui proposait de très bons tarifs)

  2. Leurs voisins Canadiens feraient bien de s’en inspirer mais… Là-bas il n’y a pratiquement aucune concurrence (sur le marché intérieur). Résultat un vol de 2h au Canada coûte le prix d’un AR transatlantique…

  3. Heuh oui tres bien mais petrole bas ou pas un avion plus leger consome de toutes les manieres beaucoup moins et la difference sera tres nette lorsque les couts du petrole vont remonter.
    Le 787 a a ce sens un veritable atout et une vraie machine a cash surtout en ce moment.
    Ca va faire mal au a380 et a350 a ce moment la.

  4. C’est quoi cet orthographe déplorable?

  5. Vous êtes tous ridicules à vous battre sur Airbus et Boeing sur chaque article, les ventes d’avions n’ont rien à voir avec leurs économies de carburants ou leur bruit ou confort! Ce ne sont que des enjeux économiques et politiques des pays. Très bon exemple d’actualité, ANA qui achète des A380 car Airbus a soutenu son plan contre celui de Delta pour racheter Skymark (ANA rachète en réalité les 3 A380 de Skymark).
    Et les compagnies n’en ont que faire du confort des avions, elles entasseront toujours autant de passagers et le reste est un argument marketing.

  6. Boeing à, hélas pour eux, vocation à perdre de plus en plus de parts de marché à l’avenir. Ils s’y sont « mis » tout seul et vont regretter de n’avoir eu une vraie vision d’avenir avec une politique commerciale basée sur une stratégie mono-produit, le 787. Tous les autres modèles on un quart de conception pour le triple 7 à plus d’un demi-siècle pour le 737. Et le tandem 330NEO/350 mettant véritablement à mal les ventes du 787 qui commencent sérieusement à ralentir, je ne parle même pas du programme 320’s NEO. Comment en sont-ils arrivés là???

  7. Benji

    Une chose est claire, le 787 est MAGNIFIQUE ET IMBATTABLE!!! 😀

  8. En 2015 AF a profité de la baisse du kérosène sans réellement baisser le prix de ses billets, en conséquence pour la 1ére fois depuis 2008, AF-KLM va gagner un peu d’argent en 2015.
    Les syndicats d’AF prétextent de cet embellie pour bloquer toutes négociations sur la poursuite des efforts nécessaire pour combler l’écart de compétitivité entre AF et ses principales concurrentes européennes : BA ou LH par ex.
    En 2016 AF va payer au prix fort ce déni de réalité, soit elle baisse ses tarifs comme tous ses concurrents et elle reperdra immédiatement de l’argent, soit elle ne baisse pas ses tarifs et elle perdra des clients.

  9. @BENJI :Imbattable….pour fumer??

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum