Air Méditerranée liquidée

air-journal_Air Mediterranee A321 sol

Un tribunal de commerce a prononcé lundi la liquidation de la compagnie aérienne Air Méditerranée, faute de repreneur crédible. Les vols continueront jusqu’à la fin février afin de tenter de rapatrier les passagers, dont certains ont été privés de vol hier soir.

Aucun repreneur ne s’étant présenté le 15 février 2016 à Tarbes, le tribunal de commerce n’a eu d’autre choix que de prononcer la liquidation de la compagnie française, qui était en redressement judiciaire depuis treize mois et emploie 220 salariés. Un espoir de sauvetage était pourtant apparu début janvier, avec une proposition de reprise déposée par deux anciens cadres d’AOM. Le PDG Antoine Feretti devrait faire appel de la liquidation ; ce mardi matin, le site de la compagnie ne comportait aucune mention de la décision judiciaire.

Air Méditerranée est cependant autorisée à voler jusqu’à la fin du mois, afin de permettre à un maximum de passagers partis à l’étranger de revenir. La société de leasing AerCap aurait cependant rapatrié en Irlande un nombre inconnu d’appareils loués à la compagnie, de peur qu’ils ne soient saisis par le tribunal. Toujours selon Tour Mag, des appareils seraient affrétés notamment chez Air Algérie pour compenser ce manque. La Dépêche souligne de son côté que « 130 passagers se sont trouvés immobilisés lundi soir sans aucune solution » à l’aéroport de Paris-Charles de Gaulle, après l’annulation d’un vol à destination de Tarbes.

En novembre dernier, Air Méditerranée annonçait un programme d’été avec douze destinations dans sept pays, desservies au départ de six grandes villes françaises. En Algérie, elle dessert les aéroports d’Alger, Chlef, Oran ; au Maroc, elle se pose à Casablanca et Oujda, tandis qu’en Tunisie elle dessert la capitale Tunis. Ses autres destinations sont Palma de Majorque et Ténériffe en Espagne, Athènes et Héraklion en Grèce, Beyrouth au Liban et Dakar au Sénégal. En plus de son programme de vols réguliers, Air Méditerranée exploite pour ses clients tour-opérateurs et agence de voyages, un réseau déployé également sur le bassin Méditerranéen.

http://www.air-journal.fr/2016-02-16-air-mediterranee-liquidee-5158117.html

Commentaire(s)

  1. Courage aux 260 salariés! Qu’en est il de sa filiale Hermès?

  2. Airbid

    Un problème de plus pour Fram qui utilisait beaucoup cette compagnie, d’ailleurs le logo de Fram décorait la dérive d’un des appareils depuis de nombreuses années.

  3. La disparition d’une cie est toujours une mauvaise nouvelle pour notre industrie.
    On peut cependant se demander si AirMed ne s’était pas trompé de créneau de marché. Un réseau essentiellement tourné vers des marchés fragiles, ou sensibles, ou volatiles. Pas de destinations « solides » et surtout une exposition maximale aux fluctuations d’un marché TO dont on connaît la volatilité, face au low-cost qui envahit de plus en plus leur marché traditionnel.
    Courage et surtout good luck à tous ceux qui vont perdre leur emploi.

  4. Fallait s’y attendre depuis que le PDG avait expatrié la compagnie en Grèce et s’était associé à HERMES ce n’était pas une réussite.
    Encore une fois l’appât du gain laisse nombre de salariés sur le carreau.
    Bon courage à eux pour la suite

  5. Bon courage à tous les employés!

  6. Une compagnie est créée, French Blue, une autre disparaît, Air Med. Mais je ne suis pas sur que ce soit une opération positive au final.
    Bon courage aux salariés.

  7. J ai pris cette compagnie une fois pour un Paris Hurghada avec un A321 : très bon vol, pnc sympas et excellent atterrissage (jamais fait mieux !), comme dans un fauteuil malgré le vent.

    Bon courage pour le personnel (peut être des places dispo chez French blue ?).

  8. Tout se passe comme prévu nan !?

  9. czl

    Est ce que Air France va finir par ouvrir le CDG-Oran?

    Air Méd y assurait jusqu’à 5 vols par semaine

  10. Hclaudepie

    Idem moi-même : sur un AR Paris-Hurgada pour aller plonger, très bon souvenir, voyage très agréable, repas correct. Les 3 heures et quelques de vol sont passés très agréablement. De mémoire, le pitch était correct !
    Une pensée pour les salariés afin qu’ils retrouvent du travail dans les meilleurs délais et les meilleures conditions…

  11. Vincent

    C’est une information attristante pour le personnel, mais très rares seront les passagers à regretter cette compagnie.

  12. Cmoi

    Encore des emplois, du savoir faire, des cotisations CRPN qui disparaissent, c’est vraiment triste! Bon courage à nos collègues dans ces moments difficiles.
    Cela démontre quand même que d’accepter des conditions de travaille, de remuneration détestables ne font pas vivre une entreprise bien longtemps. L’utilisation à outrance de contrats précaires, la création d’une filiale grecque n’aura pas suffit. Et pourtant les salariés ont fait beaucoup d’efforts.
    Qui,sera la,prochaine entreprise à disparaître????? Là création de French blue, l’arrivée en force de Norwegian en France va faire beaucoup de mal…….

  13. nico777

    Qu’AF reprennent quelques lignes. Il y en a sûrement des rentables, surtout vers l’Algérie en monopole.

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum