Londres-City menacé aussi par CityJet et Flybe

air-journal_Londres City aeroport 3

Après la compagnie aérienne British Airways, CityJet et Flybe menacent à leur tour de quitter l’aéroport de Londres-City si le nouveau propriétaire augmente les charges.

Alors que les candidats à la reprise de l’aéroport le plus proche du centre de Londres ont jusqu’à vendredi pour se manifester, deux utilisateurs sont venus ajouter leurs menaces à celles de la compagnie nationale britannique. Représentant à elles trois 70% du trafic à Londres-City (avec 29 routes pour British Airways et sa filiale Cityflyer, onze pour CityJet et huit pour Flybe), elles craignent que le prix de vente fixé à 2 milliards de livres ne force le nouveau propriétaire à augmenter les charges d’aéroport. Le patron de CityJet Pat Byrne se pose la question dans le Evening Standard de la « rentabilité à long terme des opérations » à Londres-City, un porte-parole du groupe IAG ayant de son côté averti que « tout nouveau propriétaire de l’aéroport ne devrait avoir aucun doute sur la capacité de British Airways à déplacer ses vols sir les charges augmentent ».

Le fonds américain Global Infrastructure Partners, propriétaire actuel de Londres-City acheté il y a dix ans pour 750 millions de livres, a fixé au 19 février la date limite de dépôts des candidatures de reprise. Cinq parties auraient exprimé leur intérêt, parmi lesquelles le groupe chinois HNA (Hainan Airlines et Aigle Azur entre autres), un consortium comprenant entre autres le Koweït et hermès, et l’homme le plus riche d’Asie Li Ka-Shing.

http://www.air-journal.fr/2016-02-17-londres-city-menace-aussi-par-cityjet-et-flybe-5158166.html

Commentaire(s)

  1. Prix d’achat 750 millions il y a 10 ans , à vendre pour 2 milliards! Belle culbute en perspective pour des fonds dont c’est la spécialité. En espérant qu’entre temps quelques investissements aient été faits.
    Concernant les gesticulations des compagnies aériennes, je doute quand même de leur réelle utilité concernant un aéroport urbain dans une des villes les plus riches du monde. Le nouvel opérateur a peut-être des ambitions sur des passagers haute contribution, quitte à revoir le trafic à la baisse.

  2. DeBruges

    Il suffira d’augmenter le prix des places. Après tout ce sont tous ces vacanciers aériens qui ont créé les nuisances inutiles (pollution, bruit, dégradation du climat) que nous subissons tous.

    • Alain45

      L’aéroport Londres-City est doté d’une seule piste, il a été spécialement conçu pour les avions à décollage et atterrissage courts. Il dessert principalement la City, le quartier financier de la capitale britannique.
      Seul quelques types d’avions peuvent se poser. L’aéroport est limité par la longueur de sa piste, la limitation des nuisances sonores. Pas de gros porteurs, donc pas d’arrivage massif de vacanciers…………….
      Le trafic est donc modeste par rapport aux autres grands aéroports de Londres !

  3. chief pilot

    DEBRUGES laisse ta voiture au garage car le transport routier pollue 8 fois plus que le transport aérien,part en vacances en vélo,et retourne dans ta planète

  4. GLLOQ

    Pourquoi les compagnies râleuses ne constituent pas un pool pour acheter?
    Peut être que Augustin de Romanet va acheter?
    En Angleterre, c’est du vrai capitalisme, pas comme en France!
    Sans doute DEBRUGES n’a jamais pris l’avion?

  5. Pet

    Ha ha ha! Des menaces. Quelle blague.
    Laisser la banque et le business de haute volée et qui paie plein pot, se satisfaire d’Eurostar ou se trimballer jusque LHR.
    Abandonner le CityAirport de la capitale financiere européenne et troisième mondiale .. Ben voyons.

  6. Heureusement qu’il n’y a pas que Cityjet et flybe sur cette plate-forme, de toute façon les irlandais sont trop fières de leur ligne DUB-LCY, et n’iront nul part.Les Swiss et les allemands ne pipent mot face à ce risque d’augmentation de taxes.

  7. Boeing 777-300ER

    Air France devrait envoyer des A318 ultra-densifiés entre CDG et LCY pour alimenter son hub de CDG. AF est la seule compagnie européenne à posséder des A318 qui peuvent, à la fois, transporter bcp de monde avec de la densification (40 minutes de vol, c’est supportable en configuration dense) et se poser sur des pistes courtes. Cela permettra à AF de se démarquer de ses concurrentes et de libérer des crénaux à Heathrow pour des partenaires SkyTeam, je pense notamment à Garuda, Vietnam Airlines et Delta/Virgin.

  8. Combien de compagnies basées à LCY sont rentables sur cet aéroport?
    BA = histoire de prestige,elle gagne des sous au départ des autres aéroports.
    Cityjet = pas gagné un rouble depuis son installation, ils feraient mieux de planter des patates en Irlande, ce sera plus rentable.
    Flybe = Elle ferme des routes aussi vite qu’elle les ouvre…

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum