Singapore Airlines : l’Airbus A350-900 livré le 2 mars

air-journal_Singapore Airlines A350-900 1er vol

La compagnie aérienne Singapore Airlines prendra officiellement livraison de son premier Airbus A350-900 le 2 mars, son arrivée à l’aéroport de Singapour-Changi étant prévue le lendemain. Elle prévoit désormais trois aménagements de cabine selon leur utilisation.

Le premier des 67 A350-900 commandés par la compagnie nationale singapourienne lui sera remis le 2 mars 2016 à Toulouse, lui permettant de devenir le cinquième opérateur au monde du dernier long-courrier d’Airbus après Qatar Airways (compagnie de lancement), Vietnam Airlines, Finnair et TAM Airlines. Le MSN26, qui avait effectué son vol inaugural au début du mois, décollera dans la foulée pour rejoindre sa base à Singapour-Changi. Les vols de formation des équipages auront lieu vers Kuala Lumpur et Jakarta, Singapore Airlines ayant prévu que sa première destination internationale sera Amsterdam-Schiphol « vers avril 2016 » si elle a reçu les deux appareils nécessaires (elle y opère aujourd’hui une rotation quotidienne en Boeing 777-300ER). Sa nouvelle liaison vers Düsseldorf devrait bénéficier de l’A350 dès son inauguration le 21 juillet.

La compagnie de Star Alliance espère disposer de dix A350-900 d’ici la fin de l’année ; ils seront configurés pour accueillir 42 passagers en classe Affaires, 24 en Premium et 187 en Economie (253 places au total). Mais une autre configuration devrait prendre la relève à partir de 2017 avec moins de sièges en classes premium, pour les A350 déployés sur les vols de moins de 8 heures – en particulier vers l’Australie. Interrogé par Australian Business Traveller, le vice-président régional de Singapore Airlines Tiow Kor Tan a confirmé que la première tranche de dix A350 sera aménagée « pour les long-courrier vers l’Europe ou l’Amérique du nord », et que la « vague suivante » sera dédiée aux routes « moyen-courrier » (moins de 8 heures), avec plus de places en Economie ; ces avions remplaceront d’ici 2019 les 29 A330-300 de sa flotte, qui peuvent accueillir 30 passagers en classe Affaires et 255 en Economie.

La troisième configuration sera bien sûr réservée aux sept A350-900ULR (très long rayon d’action), qui seront dédiés aux dessertes en direct de New York et Los Angeles. Le total de places tournera aux alentours de 170, pas uniquement en classe Affaires ; des cabines de Première et Premium seront probablement installées, avec un nombre de sièges limités. Rappelons pour comparaison que United Airlines vient d’annoncer le lancement d’un vol direct San Francisco – Singapour, opéré en Boeing 787-9 Dreamliner pouvant accueillir 48 passagers en classe Affaires, 88 en Premium et 116 en Economie.

Singapore Airlines a d’autre part annoncé que sa flotte d’A350 en configuration « moyen-courrier » sera équipée du système de divertissement en vol Avant de Thales, et de sa solution de connectivité en bande Ka ; la date de mise en service est annoncée pour 2018, plus tard donc que l’arrivée annoncée de cette configuration sur le marché… Sa filiale maintenance SIAEC a en outre créé avec Airbus une coentreprise MRO basée à Singapour, chargée de la maintenance des structures, des mises à jour de cabines et des modifications de service pour les A330, A350 et A380 déployés en Asie-Pacifique.

Les prochains clients d’Airbus à mettre en service l’A350 cette année seront Cathay Pacific, Thai Airways et China Airlines – toutes des compagnies asiatiques.

air-journal_Singapore_Airlines A350-900

air-journal_Singapore Airlines A350 Singapour

http://www.air-journal.fr/2016-02-19-singapore-airlines-lairbus-a350-900-livre-le-2-mars-5158283.html

Commentaire(s)

  1. Un A350 avec le confort et qualité de service de Singapore Airline…. ça met déjà l’eau a la bouche !!!!

  2. Super objet a moderniser la flotte aerienne d’indonesie.
    merci.

  3. Singapore Airline n est pas une compagnie indonésienne , c est la compagnie nationale de Singapour

  4. 777OLIVIER

    Haha sauf que le 787-9 prend en standard 12 PAX en plus pour 12 tonnes de moins.

    C’est surement un tres bon apareil mais certainement pas le plus leger.
    Physiscs is a bitch et un avion plus lourd consomme plus. Celui qui vous fait croire le contraire a coup d’arguments marketings il se la raconte un peu.

    • A330

      c pour ca que AIRBUS a vendue 780 exemplaire et c pas fini

    • Shogun

      Bonjour monsieur le représentant commercial de Boeing.
      Vous avez vu que la compagnie Philippine Airlines elle aussi a préféré ce magnifique avion qu’est l’A350 XWB au 787 de votre fabricant préféré ? Il faut dire que ce dernier, seul avion vraiment moderne de chez Boeing, ne tient pas la comparaison en termes d’autonomie.

      Il est facile d’être un peu plus léger lorsqu’on ne peut pas aller très loin. Hi hi hi !

  5. Va donner des cours aux Dirigeants de Singapores, ils t’attendent et vont adorer!!!!

  6. FlySSC

    Vous pourrez dites tout ce que vous voulez mais, ormis le succès incotestable de l’A330, Airbus court toujoirs derrière Boeing pour ce qui est des avions gros porteurs Long Courriers. Le A350 n’échappera pas à la règle et sera surpassé par le 787, bien plus économique à exploiter. Airbus a trop tardé pour devancer le 787 avec un nouvel avion, empêtré dans les déboires de son A380 et a baclé le A350 pour tenter de rester dans la course. Souvenez vous qu’il y a quelques années, Airbus ne comptait offrir qu’un A330 relooké en réponse au 787 et ne s’est résolu à concevoir le A350 que sous la pression des compagnies qui lui ont fait clairement comprendre qu’elles voulaient un avion totalement nouveau.
    Si Airbus a fait un coup de génie depuis 25 ans avec sa famille A320, il faut bien reconnaître que l’Européen s’est plutôt planté dans ses choix pour les avions LC qui n’ont jamais rencontré le succès escompté. Et l’A330 ne doit son succès qu’à l’énorme erreur stratégique de Boeing de ne pas avoir su proposer de successeur crédible au B767-200/300.

    • Shogun

      Le service commercial de Boeing a l’air bien nerveux en ce moment… Il faut dire qu’après s’être fait surclasser par la famille A320 sur le moyen courrier, la firme de Chicago voit son ancienne hégémonie sur le LC largement entamée.

      L’A330 NEO est un succès considérable, concurrençant le Dreamliner sur bien des créneaux grâce à des coûts d’acquisition et d’exploitation ultra-compétitifs, et la gamme A350 concurrence à la fois le 787 et l’entrée de gamme du 777.

      Quant au marché des très gros porteurs, c’est simple: il est totalement accaparé par l’A380, qui n’est qu’en début de carrière et dont les coûts de développement sont déjà amortis. Boeing ne vend plus du tout de 747 depuis des années (à l’exception de quelques unités en version frêt, marché de niche). Et n’en vendra plus. Le Jumbo de la firme de Chicago fut un bel avion, mais il est aujourd’hui complètement obsolète.

  7. @777 OLIVIER : ARRÊTE maintenant, ça suffit avec tes délires « techniques ».
    Alors si tu souhaites contacter les Dirigeants des Majors pour leur « offrir » ton avis sur tels ou tels modèle à commander, n’hésitent pas, ils vont adorer mais épargne nous toujours les mêmes contre-vérités, de post en post, qui ne mettent pas vraiment en valeur tes hautes compétences..
    Pour en revenir au 350, l’expérience de vol des pax’s de Singapores va être fabuleuse avec ce nouveau modèle dont le silence à été privilégié au plus au point (à l’image du 380) et j’ai vraiment hâte de faire partie de ceux-ci.

  8. lechavenois

    Le  » coup de génie d’Airbus  » est le fait de passer le nombre d’avions livrés de 4 a300 en 1974 à 635 avions en 2015.
    En 1974 boeing livrait déjà à l’époque 189 avions, dont 22 b747 pour livrer 762 avions en 2015, dont 16 b747..
    .
    https://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=en&u=https://en.wikipedia.org/wiki/Competition_between_Airbus_and_Boeing&prev=search

  9. serge.gva

    @Flyssc
    Paroles, paroles… Rendez-vous dans 5 ans pour comparer les carnets de commande respectifs du 787 (que Boeing produit toujours à perte !!) et de l’A350.
    Pour le moment, en comptant la moyenne des ventes par an depuis le lancement de ces deux programmes, l’A350 n’est pas distancé par le 787.

    Si vous voulez trouver un « gap » de ventes entre Airbus et Boeing, comparez l’A21neo et le 737 Max 9, pour voir?

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum