Crash Germanwings : Berlin acte les tests inopinés pour les navigants

@Sebastien-Mortier

@Sebastien-Mortier

Le gouvernement allemand a pris la décision de mettre en place des tests inopinés pour détecter la prise de médicament ou d’alcool auprès du personnel navigant des compagnies aériennes allemandes, affirme le quotidien allemand Süddeutsche Zeitung.

Les transporteurs aériens devront vérifier que seuls les navigants capables d’assurer « un transport sûr et réglementaire » seront autorisés à voler. Pour cela, des tests inopinés permettront de vérifier en cas de doute, qu’aucun d’eux n’est « sous l’influence de médicaments, d’alcool ou d’autres substances psychoactives ». Le journal allemand évoque aussi la création d’une banque de données médicale.

Cette mesure intervient onze mois après le crash du l’Airbus A320 de Germanwings (le 24 mars 2015) alors que le co-pilote Andreas Lubitz, enfermé seul dans le cockpit l’avait précipité volontairement contre les Alpes de Haute-Provence, faisant 150 morts. Depuis, l’enquête a mis en lumière la dépression d’Andreas Lubitz, ses tendances suicidaires et sa peur de ne plus pouvoir piloter en raison de graves problèmes de vue. Il avait vu au total 41 médecins sur les cinq dernières années. Le jour funeste, Andreas Lubitz n’aurait pas dû piloter, un médecin lui ayant prescrit un arrêt de travail… qu’il n’a jamais transmis à son employeur.

Rappelons que Lufthansa s’est dit favorable dès fin mai 2015 à des tests à l’aveugle pour ses pilotes. Carsten Spohr, patron de la Lufthansa, évoquait alors vouloir « examiner attentivement » dans quelle mesure « exceptionnelle » il était possible d’assouplir les règles du secret médical pour ses pilotes.

http://www.air-journal.fr/2016-02-21-crash-germanwings-berlin-acte-les-tests-inopines-pour-les-navigants-5158336.html

Commentaire(s)

  1. RichieRSA

    Très bonne nouvelle pour la sécurité des passagers.

  2. Justin Fair

    « des tests inopinés permettront de vérifier en cas de doute, qu’aucun d’eux n’est « sous l’influence de médicaments, d’alcool ou d’autres substances psychoactives » »
    – En cas de doute…
    « dans quelle mesure « exceptionnelle » il était possible d’assouplir les règles du secret médical pour ses pilotes. »
    – Encore faut-il que le médecin connaisse la profession de son patient…

  3. Michel

    A quand le test inopiné sur les médecins? L’emprise qu’ont les compagnies aériennes sur leur personnel est hallucinante. Et tests de drogue, alcool et médicaments en réponse à un accident de quelqu’un qui ne prenait aucune de ces substances c’est quand même gros! Personne pour aller s’intéresser à l’endettement, rythmes de travail et perspectives de vie sociale par contre… Ce milieu est malsain d’influence médiatique

    • Shogun

      « en réponse à un accident de quelqu’un qui ne prenait aucune de ces substances », osez-vous écrire ?

      Mensonge délibéré ou ignorance volontaire ?

      Andreas Lubitz était drogué aux médicaments, et le meurtre de masse qu’il a commis n’avait rien d’un accident. C’était un acte volontaire.

  4. godfroy

    les routiers sont bien soumis à des contrôles de routines, les chauffeurs de cars aussi. Donc pour les pilotes cela me semble logique.

    • Les tests d’alcoolémie inopinés existent depuis longtemps pour les pilotes et également la recherche de drogue, lors des visites de contrôle régulières par les CEMPN.
      Je ne crois pas que l’on ait démontré formellement que Lubitz était sous l’emprise de substance médicamenteuse lors de son acte prémédité et désespéré.
      Ce milieu devient, en effet, de plus en plus malsain…

      • Tu parles Charles... - 21 février 2016 à 12 h 01 min
        Tu parles Charles...

        d’un vrai test inopiné sur des visites régulières programmées en date et heure 3 mois à l’avance en stop planning!!!!!!!!!!!

        • « Tu parles Charles… »
          C’est bien pour ça que j’ai fais la distinction dans mon commentaire entre alcool=inopiné et drogue= visite médicale de routine… Je vois mal une prise de sang avant un vol pour la recherche de traces de drogue ou de médicament….Mais je ne suis pas médecin…

      • Shogun

        Vous « ne croyez pas »… donc, en fait, vous ne savez pas.

        Il est un fait parfaitement établi: Andreas Lubitz consommait des substances médicamenteuses puissantes (anti-dépresseurs notamment) de façon régulière et depuis longtemps. Prétendre que ces substances sont sans effet sur la durée me parait être une théorie pour le moins hardie.

        On fait des contrôles inopinés pour les coureurs cyclistes, afin de les empêcher de tricher dans leurs compétitions sportives, et on devrait en dispenser des gens qui ont en charge la vie de centaines de passagers ?

  5. Bon : résumons

    L’idée de départ, si j’ai bien compris, c’est de détecter en amont un probleme potentiel lie à la psychologie des gens, par des analyses-recherche de produits indiquant une déficience : alcool, drogues ( cigarettes comprises?) ou médicaments ( faudra définir lesquels entre dans la liste…)… et tout ca afin d’éviter que quelqu’un ne puisse commettre un acte irréparable sur plusieurs autres personnes et ainsi assurer la sécurité desdites autres-personnes….Ambition louable qui ne peut qu’être saluée…
    Mais pourquoi s’arrêter aux cas individuels de pilotes, conducteurs de camions ou d’autobus????
    D’autres personnes sans lien avec de telles professions peuvent à titre individuel faire de gros dégâts dans une foule lors d’un culte religieux, ou lors d’un rassemblement sportif ou culturel ( Apres tout, au Bataclan cela aurait pu être un simple individu dérange sans autre ramification politico-religioso-terroriste!) , dans un grand magasin ou meme simplement sur les trottoirs…
    Dès lors, si vous approuvez ce style de contrôles médico- policiers inopinés, vous approuverez leur généralisation à tout le monde, tout le temps et partout…puisque le d’Angers, les dangers d’actes criminels graves sur les populations peuvent surgir partout, tout le temps, par n’importe Ca va coûter cher??? Oui, et meme tres cher…pour nos libertés mais aussi en argent sonnant et trou chant…mais si la securite a bien un coût, elle n’a , comme chacun sait, pas de prix, non???

    • Shogun

      Il me semble que l’objectif principal de ces tests est de détecter la consommation de substances pouvant altérer gravement les capacités professionnelles d’individus ayant en charge la vie de nombreuses personnes. Prévenir les actes intentionnels ou les intentions criminelles par ces moyens est impossible, ce n’est donc pas a priori la vocation de ces contrôles – même s’ils peuvent y contribuer incidemment.

      Et puis, qu’avez vous contre les Angevins ? Ils ne sont pas plus dangereux que les autres. 😉

    • Tres mal resume mon cher. La différence entre Mr tout le monde sur le sol un un pilote ou un conducteur de car est tout simplement que X passagers (entre 50 pour un car et une centaine (voir plus) pour un avion mettent leurs vie entre les main du pilote ou du conducteur…. d’ou une regleentation beaucoup plus stricte pour les pilotes et rien de plus normal

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum