La Russie craint les faillites de ses compagnies aériennes après Transaero

air-journal_Transaero A380

La Russie a mis en avant la menace que d’autres compagnies aériennes du pays tombent en faillite à l’image de Transaero, deuxième plus grand transporteur du pays (et première compagnie privée), disparue du ciel russe en octobre dernier.

« Les compagnies aériennes accumulent les pertes, et nous n’excluons pas le risque que d’autres compagnies aériennes déposent le bilan si la demande ne capte pas le trafic,  avec une croissance à la clé », a déclaré Valery Okulov, secrétaire d’Etat aux Transports aux législateurs russes à Moscou le 25 février dernier. Rosaviation, l’agence de transport aérien russe, a ainsi rapporté que le trafic passagers total russe était tombé de 6 % en janvier, passant à 5,54 millions de passagers.

Le trafic international est en grande difficulté avec une baisse de 26 %, à un peu plus de 2 millions de passagers, alors que leur nombre sur les liaisons domestiques a augmenté, de 11 %, à 3,5 millions de passagers. Mais ces voyages de compensation sur les lignes intérieures restent aujourd’hui largement insuffisants à combler la baisse sur l’international.

Ces chiffres montrent ainsi  l’effet dramatique de la crise économique russe sur leurs vacances à l’étranger, sans oublier les conséquences du crash qui a frappé le 31 octobre dernier un A321 de la compagnie russe Metrojet dans la péninsule égyptienne du Sinaï, tuant les 224 personnes à bord. Cet attentat à la bombe, revendiqué par une branche  de l’Etat Islamiste égyptien avait entraîné la suspension des liaisons  entre les deux pays « pour plusieurs mois », une mesure toujours en application.… L’Egypte, par la voix de son président Abdel Fattah al-Sissi, vient d’ailleurs (enfin) de reconnaître cette semaine, que le crash était bien le fait d’un attentat. « Quel que soit celui qui a abattu l’avion russe, que voulait-il ? Il voulait frapper le tourisme et nos relations avec la Russie », a-t-il expliqué.

Moscou a mis également en garde ses ressortissants contre les dangers d’un voyage en Turquie, une destination touristique populaire, Ankara ayant abattu un bombardier russe à la frontière syrienne en novembre.

Outre la compagnie aérienne nationale Aeroflot, la Russie comprend plusieurs dizaines de transporteurs aériens parmi lesquels on peut citer Rossiya, S7 Airlines, Ural Airlines, UTair…

http://www.air-journal.fr/2016-02-28-la-russie-craint-les-faillites-de-compagniesaeriennes-apres-transaero-5158703.html

Commentaire(s)

  1. TIM

    Aeroflot a acheté des pelletés d’a330, de 777 et a encore 22 a350 en commande, déjà il me semble qu’elle a annulé des 787, mais de toutes manières les compagnies russes, Aeroflot en tête, font partie des responsables de la bulle aéronautique mondiale. Il y a quelques jours l’émir qui dirige la Qatar Airways a estimé qu’il y aura un retournement du marché aéronautique mondial, pourtant lui-même avec tous les 777 et a350 qu’il commande c’est un exemple en matière de sur-commandes. La première fois que j’ai entendu parler de la bulle spéculative c’était en Juin 2011, et cette bulle a commencé en 2005, mais cette fois les signes d’une explosion se multiplient.
    Au premier Janvier 2005 Airbus et Boeing avaient 2557 avions à livrer à eux deux, comment expliquer que 10 ans après ce nombre a été multiplié par 5?

  2. Vincent

    « Quel que soit celui qui a abattu l’avion russe, que voulait-il ? Il voulait frapper le tourisme et nos relations avec la Russie » : il y en a d’autres qui font tout pour saper les relations avec la Russie, jusqu’à mettre nos agriculteurs en faillite.

    Comment s’appelle ce pays déjà ? Frace, Frence, ah ! non ! j’y suis, c’est la France !

    Compte tenu de l’état de la France, il est évident que nous sortirons très affaiblis de ce conflit !

    Quant aux mises en garde des touristes russes à l’égard de la Turquie, ce n’est pas un scoop : tous les pays occidentaux ont émis les mêmes alertes, à commencer par la France, qui, il est vrai, est bien mal placée sur ce terrain : http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/conseils-par-pays/turquie/

  3. Hm mauvaise news pour l’A380 ils seront peut etre repris par aeroflot comle pour la defunte skymark.
    Il y a rn effet une bulle speculative mais les pays du golfe :
    1 ont vraiment les moyens de s’acheter des avions bulle ou pas
    2 leurs couts d’exploitations sont tres faibles par rapport aux majors europeenes
    3 a l’instar d’emirates la statevie est simmle voir tres simple avoir une offre en sieges plus élevé afin de proposer plus de prix d’appel s bas afin d’ettouffer la concurence
    4 augmenter la qualite de service pour le meme tarif ce qui avouons le n’est pas tres dur tant les majors occidentales on mis du temps a faire monter en game leur cabines et services

    Resultat en quelques annes avec des strategies simples et bien rodés ils accaparent les part de marche avecs des clients prets a payer moins cher pour faire une escale a 2 h du matin et changement d’avion en arabie saoudite
    Bien sur si vous etes prets a payer pour un vol direct a 20 ou 30% plus cher c’est un choix mais pour la clientele midle classe loisir le choix est vite fait et ca paye !!

  4. La Russie souffre également d’un embargo inique de la part de l’Union Européenne mené d’ailleurs par la France qui bien sur pénalise la Russie, mais également très fortement la France (des millards perdus dans la filière agricole – cf. la colère des agriculteurs -, les frégates françaises non-vendues qui coutent encore – deux sous-traitant ont fait faillites, etc. etc.).
    Bref, on fait des gros yeux à la Russie qui est foncièrement Européenne dans sa géographie (en partie), sa culture, ses traditions, et ont ferme les yeux sur toutes les dictatures du MO et autres auxquelles ont vend allègrement et sans aucun scrupules armes (qui se retournent contre nos intérêts en Syrie notamment), avion, télécommunication, etc. et qui sont les représentants les plus iniques de la négation des droits de l’homme. Dictatures musulmanes qui d’ailleurs ne paieront jamais la note et n’honoreront pas le 10ème des contrats signés par notre minable « Président » à grand renfort de publicité et sans le moindre scrupule.
    Dans ce contexte, il est clair que les compagnies aériennes russes devront faire face à l’avenir à de plus en plus de difficultés.
    Il est juste temps d’abandonner ces sanctions sans fondements et d’aider notre allié à s’en sortir, le seul d’ailleurs qui répond comme il se doit à l’intégrisme et l’obscurantisme musulman.
    Aeroflot, que j’emprunte d’ailleurs régulièrement au détriment d’Air France quand j’ai le choix, offre un service de bien meilleur qualité qu’AF sur Paris-Moscou avec choix de plats chaud et service bien plus réactif. Il est vrai que ce n’est pas difficile…

    • Bimbo

      vrai que SU assure un bon/ très bon service à bord.
      C’est le seul point que je partage avec vous, le reste n’est qu’un ramassis d’approximations grossières qui sentent le 20 heures. Dommage que vous limitiez la dictature au MO, étirez la jusque Moscou. Les couleurs changent mais le fonds demeure.

    • Je vous rejoints sur beaucoup de points. La Russie a certes une position pas claires sur l’Ukraine es les occidentaux non plus….. les sanctions prises ont été disproportionnées et aurait du être lèvees depuis longtemps. La France est toge dans le piège du Oui-Oui des USA et sans questions ni remarques, au lieu d’avoir une position plus réfléchie. Comme vous le dites, la Russie est nettement plus Européenne que les USA et les gens l’oublie. A choisir, je pencherais sur un appui de ce cote plutôt que les USA (que j’aime bien mais jouent systématiquement un double jeu avec nous…).

  5. Pet

    Tout ça pour ça..
    Poutine restaure les structures de l’ex Urss, transport aérien compris, puisque stratégique. Les faillites de sociétés privées ds ce secteur, toutes liées au pouvoir, n’ont d’économique que le nom. Pas vraiment de lien entre l’aérien en CIS et la bulle spéculative qui va affecter les GS.
    @ Vincent: relisez la soupe anxyogène servie sur le site diplo gouv.fr concernant l’Iran il y a qques mois et comparez au sirop de rose versé aujourd’hui. Aucun intérêt pour nos gouvernants occidentaux à présenter la Turquie sous un jour positif

  6. ben

    @krakow

    Facile de faite des raccourcis : L’intégrisme musulman n’est pas chez les tatars de crimee (source des sanctions européennes) et la Russie est plus affairée depuis 6 mois a combattre les opposants de son propre ami dictateur que daech.
    Et question valeurs occidentales, la russie n’est pas un parangon de l’état de droit ou de la democratie qui en fait bien parties !

    Alors merci pour cette courte leçon !!

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum