Lufthansa arrive au Panama, Emirates annule

air-journal_Lufthansa-A340-300

La compagnie aérienne Lufthansa a inauguré hier sa nouvelle liaison entre Francfort et Panama City, l’une de celles opérées en Airbus A340-300 haute densité de CityLine.

Initialement prévue pour le 16 novembre dernier, la liaison de la compagnie nationale allemande entre sa base de Francfort et l’aéroport de Panama-Tocumen est depuis le 2 mars 2016 proposée cinq fois par semaine, à bord d’A340-300 pouvant accueillir 18 passagers en classe Affaires, 19 en Premium et 261 en Economie. Les départs sont programmés tous les jours sauf mardi et samedi à 10h15 pour arriver à 16h40, les vols retour quittant le Panama à 18h45 pour atterrir le lendemain à 11h35 (durée de vol moyenne 11h20). Lufthansa est en concurrence directe avec Condor sur cette route, le Panama étant également desservi depuis l’Europe par Air France, Iberia, KLM, TAP Portugal et Turkish Airlines.

La compagnie de Star Alliance partage ses codes sur cette ligne avec sa partenaire Copa Airlines, qui ne propose pas de route transatlantique mais offre des correspondances vers « 73 destinations en Equateur, au Venezuela, au Pérou et au Costa Rica, dont la plupart sous code LH ». En échange, les passagers de Copa peuvent accéder « au réseau global du groupe Lufthansa, soit 261 destinations dans 101 pays ».

L’aéroport de Panama City devait accueillir à la fin du mois une route d’Emirates Airlines depuis Dubaï, qui aurait été la plus longue au monde ; mais après un premier report au 31 mars, cette liaison a disparu des systèmes de réservation. Selon un communiqué publié par le quotidien La Estrella, l’inauguration n’aura pas lieu avant fin 2016 ou début 2017 : la compagnie émiratie va « conserver son équipe de Panama City afin de poursuivre le développement de notre présence dans ce pays, et d’exploiter des opportunités commerciales avec nos partenaires pour lancer le vol dès que les conditions le permettent ». Emirates a pris cette décision « après des révisions importantes, compte tenu de tous les facteurs opérationnels y compris l’utilisation de la flotte et la demande du marché, en tenant compte des perspectives économiques mondiales ».

http://www.air-journal.fr/2016-03-03-lufthansa-senvole-vers-le-panama-5158905.html

Commentaire(s)

  1. Lso
    Publié le 3 mars 2016

    Ouai emirates a pas obtenu son codeshare avec copa c’est tout.

  2. Pet
    Publié le 3 mars 2016

    « Perspectives économiques mondiales » la bonne blague.
    A tirer ds tous les coins on finit par se tirer ds le pied.
    Sûr que Panama au départ de Dubai charge moins que Londres ou Manchester.
    TK devrait confirmer cette info.

  3. TIM
    Publié le 3 mars 2016

    Quelle viabilité pour un Dubai – Panama en 777-200LR?

  4. nico777
    Publié le 3 mars 2016

    PTY-DXB…ah oui? pour qui?? Ils veulent écraser le monde mais ça en devient ridicule..

  5. pour PTY il y a air france qui pour une fois offre des tarifs competitif et une configuration best and Beyong , certainement bien meilleur que lufthansa et leurs betailière, ils feront pas long feu car le groupe af klm est très bien implanté là bas.

    Surtout que les pays continue à refuser à EK la éme liberté car il n’ont rien à faire sur des destination aussi lointaine de leur zone d’influence et de leur hub, qu’ils ne viennent pas polluer le continent sud américain qui reste encore épargné. Bonne nouvelle le record de temps de vol et de distance restera donc tenu par un Airbus

  6. Publié le 3 mars 2016

    Nous invitons Emirates à Madagascar : IMMEDIATEMENT….
    >> Merci de faire suivre à qui de droit…

  7. @TIM
    Heuh si vous vous posezcette question a propos d’un 777-200LR que diriez vous de cette ligne avec un A380!!

    Et en effet on voit clairement la limite de cet apareil sur ce genre de trajets ou la consomation de carburant/revenus potentiels ne vaut pas le coup.

    Le 787-8 ou meme l’A350 ULR seraient surement mieux adaptes pour defricher ce genres de niches commerciales

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter