Korean Air s’envolera vers l’Iran en 2016

aj_korean air a380

Korean Air a obtenu l’autorisation, aux dépens d’Asiana Airlines, l’autre grande compagnie aérienne de Corée du Sud, d’opérer des vols vers l’Iran cette année 2016.

Le ministère iranien des Infrastructures et des Transports a déclaré vendredi que son comité d’examen avait décidé d’accorder l’autorisation à Korean Air d’exploiter quatre vols par semaine vers l’Iran. Suite à ce feu vert, Korean Air a un an pour commencer à opérer une liaison vers la nation perse. Il doit aussi décider s’il la souhaite uniquement en vols passagers, fret, ou les deux. La prochaine liaison réduira considérablement le temps de voyages depuis la Corée vers l’Iran, les Coréens devant jusqu’ici faire une escale par les Emirats Arabes Unis ou Doha avec les Etihad Airways, Emirates, Qatar Airways ou encore par l’Egypte…

« La nouvelle route aérienne devrait jouer un rôle crucial dans le fait de stimuler la coopération commerciale entre les deux pays, en aidant les entreprises coréennes à faire des incursions dans le pays, alors que l’Iran est un partenaire stratégique avec la Corée depuis les années 1970 », a indiqué le ministère dans un communiqué. Actuellement, Korean Air exploite cinq routes vers quatre pays du Moyen-Orient : Emirats Arabes Unis, Arabie Saoudite, Israël et l’Egypte, tandis qu’Asiana Airlines, l’autre grande compagnie sud-coréenne, qui n’a pas obtenu l’autorisation de rejoindre l’Iran, n’en possède aucune.

Depuis la levée des sanctions économiques et financières contre l’Iran suite à l’accord sur son programme nucléaire, les compagnies aériennes plaident les unes après les autres pour desservir ce marché au potentiel élevé. Air France  fera son retour sur l’aéroport de  Téhéran-Iman Khomeini le 17 avril prochain après 8 ans d’absence, à partir de juillet depuis Londres Heathrow pour British Airways tandis que Lufthansa prévoit d’ajouter une liaison depuis Munich à partir de juillet, qui viendra s’ajoute à celle depuis Francfort.

Turkish Airlines, Alitalia, Aeroflot, Austrian Airlines, Aegean Airlines ou China Southern Airlines entre autre,s sont également présentes à Téhéran.

l

http://www.air-journal.fr/2016-03-13-korean-air-senvolera-vers-liran-en-2016-5159480.html

Commentaire(s)

  1. Vincent
    Publié le 13 mars 2016

    Du jour au lendemain, la République Islamique d’Iran est passée d’infréquentable à parfaitement recommandable, surtout pour y faire du business ! Hummm ! Y’a bon ! Pognon !

    Cela étant, on ne va pas reprocher à la Corée du Sud ce que fait déjà tout le reste de l’Occident.

    • Desole de me repeter mais si on suivait vos arguments alors on couperait totalement le business avec plus de la moitie des pays du monde…. ce qui est totalement absurde.

      Nous projetons systématiquement nos « idéaux d’occidentaux » sur les autres pays (ce qui d’ailleurs une forme de neo-colonialisme) sans se demander une seule seconde si les gens sur place sont demandeurs et avec les conséquences dramatiques comme pour Lybie, Egypte, Irak, etc… La verite n’est pas toujours la ou on le croit et il faut faire preuve de prudence avant d’énoncer de telles « vérités »

      A ce titre et je vous conseille très fortement de voir et d’écouter très attentivement cette video https://www.youtube.com/watch?v=xwTYvAGwqtA&list=PLjEiGrllMoCpGnnYngJp8PtNjDHd_ybMC donnant une belle leçon de réalisme et une belle claques a nos chères démocraties occidentales sur l’hypocrisie et l’arrogance dont elles font preuve !!!

    • Boeing 777-300ER - 13 mars 2016 à 18 h 25 min
      Boeing 777-300ER
      Publié le 13 mars 2016

      @Vincent L’Iran anune politique internationale bien moins agressive que la France, pays des droits de l’Homme qui affirme par la voix de Laurent Fabius, ex-ministre des affaires étrangères qu’Al Nosra fait du bon boulot en Syrie ou qui déchoit Khadafi (pour qui j’ai peu de sympathie) et déstabilise toute la région, en mettant en faillite la Tunisie faute de touristes à cause du pays des droits de l’Homme. Et je ne parle même pas de Manuel Valls qui assigne à résidence des militants écologistes qui seraient de potentiels terroristes, on croirait rêver !

      Vous, comme beaucoup d’occidentaux, avez énormément de préjugés sur l’Iran, que là-bas, c’est comme en Arabie Saoudite. Alors oui, les Iraniennes et les femmes touristes doivent porter le voile, oui la société iranienne est assez conservatrice mais cela n’empêche les femmes d’étudier (2/3 des étudiants en Iran sont des femmes) de travailler ou d’accéder au haut-fonctionariat. L’Iran a soif de développement, les Iraniens sont travailleurs et je peux vous dire que le pays va très certainement dépasser la France d’ici moins de 30 ans si notre pays ne réagit pas.

      • Vincent
        Publié le 14 mars 2016

        Pour l’essentiel, vous avez raison, à ceci près :

        « Vous, …, avez énormément de préjugés sur l’Iran » : pas de chance, je connais l’Iran, et le gouffre existant entre sa jeunesse dynamique et moderne et ses gouvernants théocrates moyenâgeux.

        « Manuel Valls qui assigne à résidence des militants écologistes qui seraient de potentiels terroriste » : vous oubliez qu’il s’agit en l’occurrence d’antifa d’extrême gauche ultra-violents.

    • En même temps, l’Arabie Saoudite bénéficie depuis des décennies du statut de pays parfaitement recommandable, alors qu’il s’agit de la dictature la plus totalitaire et obscurantiste de la planète. Le président Hollande a d’ailleurs récemment décerné la Légion d’Honneur au prince héritier de cet État tortionnaire et coupeur de têtes où une femme n’a même pas le droit de conduire une automobile. L’Arabie Saoudite, c’est un DAECH qui a réussi.

      Aussi, les brevets de respectabilité décernés par les gouvernements occidentaux et leurs réseaux médiatiques, on sait ce que ça vaut.

    • Pet
      Publié le 13 mars 2016

      Vincent, au delà de votre rue, il y a aussi une vie.
      Même en Iran! Et aussi en Corée du Nord!

  2. lechavenois
    Publié le 13 mars 2016

    @vincent.
    .
    Le  » business « , nous parlerons d’échange commerciaux, ont pour origine l’émergence de besoins d’individus et/ou de groupes d’individus.
    Mais les échanges commerciaux nécessitent une certaine stabilité sécuritaire.
    .
    En règles générale, les populations recherchants les échanges commerciaux, sont plutôt des entrepreneurs, des découvreurs, des batisseurs, des gens « ouverts » et tournés vers les autres. ce ne sont pas des meurtiers ou des terroristes pétrient d’ideologies politiques ou religieuses.
    .
    Si Téhéran souhaite revenir dans le « concert des nations », c’est que les autorités ont pris acte de la nécesssité de revoir leurs politiques idéologiques et religieuses les ayant conduit à un enfermement économique et social. La communauté internationale y vois des opportunités dés plus interressantes et doit tout faire pour amplifier l’ouverture de l’Iran(échanges par le bussiness, mais aussi le sport, les arts la culture, la religion..).
    .
    Plus il y a de business, plus il y a d’échanges et moins il y a de conflits armés. L’inverse est tout aussi vrai.

    • Vincent
      Publié le 14 mars 2016

      « les populations recherchants les échanges commerciaux, sont plutôt des entrepreneurs, des découvreurs, des batisseurs, des gens « ouverts » et tournés vers les autres. ce ne sont pas des meurtiers ou des terroristes pétrient d’ideologies politiques ou religieuses »

      Vive les dictatures du Golfe ! ! !

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum