Wizz Air ouvre le Nice – Budapest

aj_wizz air a320-200

La compagnie aérienne low cost Wizz Air a inauguré sa nouvelle liaison entre Budapest et Nice, sa quatrième destination en France après Beauvais, Bâle-Mulhouse et Grenoble.

Depuis le 11 mars 2016, la spécialiste hongroise du vol pas cher propose deux vols par semaine entre sa base à Budapest-Ferenc Liszt et l’aéroport de Nice-Côte d’Azur, opérés en Airbus A320 de 180 sièges. Les départs sont programmés lundi et vendredi à 19h05 pour arriver à 20h55, les vols retour quittant la France à 21h25 pour atterrir à 23h10. Wizz Air est sans concurrence sur cette route.

La low cost souligne dans un communiqué que les horaires de cette route sont parfaits « pour un weekend de trois jours » dans la capitale hongroise, avec départ de Nice vendredi soir et retour lundi soir. Wizz Air propose déjà vers Paris-Beauvais des vols depuis Belgrade, Bucarest, Cluj-Napoca, Debrecen, Gdansk, Katowice, Poznan, Riga, Skopje, Sofia, Targu Mures, Timisoara, Varsovie et Vilnius ; l’aéroport de Bâle-Mulhouse est desservi depuis Belgrade, Bucarest, Cluj-Napoca, Nis, Ohrid, Skopje, Tuzla et Varsovie, et elle se pose également en hiver à Grenoble en provenance de Varsovie.

Wizz Air vient de baser un dixième avion à Budapest, permettant le lancement des vols vers Nice ainsi que d’une ligne vers Baden-Baden, également inaugurée vendredi (sa quatrième destination en Allemagne), et le renforcement de routes existantes. Elle opère désormais une flotte de 63 A320 et quatre A321, et a commandé 144 appareils supplémentaires dont 110 A321neo) ; son réseau compte plus de 380 routes depuis 22 bases en Europe de l’est, desservant 112 destinations dans 38 pays.

air-journal_Wizz Air Nice

http://www.air-journal.fr/2016-03-17-wizz-air-ouvre-le-nice-budapest-5159637.html

Commentaire(s)

  1. Pet
    Publié le 17 mars 2016

    Horaires parfaits pour un WE maus aussi pour une semaine de travail en Hongrie.

  2. Testé le week end dernier. Rien à dire, pour un WE de 3 jours c’est le top.

  3. L’arrivée à Budapest est bien tardive…
    C’est limite pour se rendre en ville en transport en commun, non ?
    Et il faut s’assurer d’avoir réservé un hôtel acceptant les arrivées tardives.
    Mais les tarifs sont intéressants, et la ligne est sans concurrence, donc on ne va pas cracher dans la soupe.
    Je testerai à l’occasion…

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter